En cette période de Noël, n’oublie pas ceci !

La période de Noël est le moment phare de l’année. Pour les commerçants, c’est la saison où ils vont faire leur plus gros chiffre d’affaires. Pour les enfants, c’est la période où ils s’attendent à recevoir de nombreux cadeaux. Et pour nous chrétiens, c’est un moment fort où nous voulons célébrer la venue de notre Sauveur : Jésus-Christ. Mais il y a une chose que nous ne devons pas oublier à Noël. Voici ce que c’est : Jésus-Christ est venu, mais il reviendra.

Jésus-Christ est venu, mais il reviendra

Jésus-Christ est venu sur terre il y a plus de 2000 ans. Il est venu pour sauver, pour racheter des pécheurs. Jean 3.17 affirme que Dieu « n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui ». Jésus est venu une première fois en tant que Sauveur. Mais la Bible dit qu’il reviendra une seconde fois, en tant que juge (cf. 2 Timothée 4.1 ; Jean 5.22). Es-tu prêt pour ce jour-là ?

Oui, nous serons jugés. Tous, sans exception. Le problème, c’est que par nature nous sommes coupables. Par notre condition même, nous sommes pécheurs et condamnables devant Dieu qui est Juste et Saint. Notre cœur est mauvais. Nos pensées sont mauvaises. La Bible déclare que même nos meilleures actions, celles qu’on considérerait les plus justes, sont comme un habit tâché de sang (Esaïe 64.5).

Mais la venue de Jésus, ce que nous fêtons justement à Noël, avait exactement pour but de régler ce problème ! Voici ce que dit Jean, dans une de ses lettres : « Le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde. » (1 Jean 4.14). Jésus est venu payer, à notre place. Il est venu prendre notre faute. Il est venu manifester l’amour de Dieu envers nous. Par son sacrifice, nous sommes pardonnés de nos péchés, libérés de nos fautes. Nous avons un libre accès auprès de Dieu, que nous pouvons appeler « Père ! ». Nous sommes réconciliés et en paix avec Dieu – non pas parce que nous sommes des gens bons, ou grâce à ce que nous avons fait de bien – mais grâce à ce que Jésus-Christ a fait sur la croix pour nous.

Pour résumer

Pour résumer, voilà ce que nous ne devons pas oublier : Jésus-Christ est venu sur terre, mais il reviendra, et nous devons être prêts pour ce moment-là.
Mon ami, pour être prêt pour la seconde venue de Jésus, concentre-toi sur le sens de sa première venue. Pendant cette période de Noël, au milieu de l’agitation, des soldes et des magasins pleins à craquer, prends un moment pour réfléchir. Prends un moment pour réfléchir à la raison pour laquelle Jésus est venu sur terre.

Et si tu as déjà reçu ce pardon, si tu as découvert ce trésor et que tu attends avec joie le retour de Christ, alors ne garde pas cela pour toi ! Partage-le autour de toi, à tes amis, ta famille et tous ceux qui t’entourent. Noël devient ainsi une occasion en or pour rendre témoignage du retour prochain de notre Seigneur.

 

Benjamin Eggen

Benjamin Eggen

25 ans, français exilé à Bruxelles, passionné par l'Evangile, les bons livres et la mission. Auteur du livre Soif de plus ? et co-auteur de Une vie de défis. Vous pouvez suivre Benjamin sur sa chaîne Youtube et son compte Instagram.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

4 Commentaires

    Avatar
  • Je suis d’accord pour une partie, Jésus reviendra bientôt et c’est sur sa seconde venue que nous devons nous concentré. Depuis plusieurs années, le Seigneur nous a montré à ma famille et moi, que Noel était simplement d’origine païenne, Jésus notre Sauveur n’est pas né le 25 décembre comme on nous l’a fait croire depuis toujours. Nous devons en tant qu’enfants de Dieu s’informer davantage pour ne pas être en faute devant notre Dieu. En passant, votre site est vraiment intéressant. Je viens de le découvrir, alors je vais continuer d’explorer. Que Dieu vous garde, vous guide, vous fortifie.

  • Avatar
  • En effet, Jésus n’est pas né le 25 décembre, mais ce qui est important c’est que Dieu l’a incarné en humain au travers d’une femme, Marie, pour preuve de son amour (Jean 3.16). Il est plus qu’important de faire connaître cet amour divin et le sacrifice qu’Il a réalisé pour nous sauver. Ce n’est qu’après que sa deuxième venue aura un sens pour nous. Merci pour ce texte ! Joyeux Noël à tout l’équipe !

      Benjamin E
    • Oui, totalement d’accord avec ton commentaire. Merci Grâce, joyeuses fêtes à toi également !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *