Résultats du sondage « gestion des écrans » !

Article d’Alain STAMP enseignant à l’IBG.

Mieux vaut tard que jamais ! Vous avez été plus de 600 à répondre à ce sondage1, presque autant de filles que de gars, surtout des célibataires. Un grand merci !

À la veille du lancement de « 31 jours de pureté »2, voici les 5 enseignements principaux, qu’il est possible de dégager de vos réponses.

1.La gestion des écrans est difficile, des appréciations peu cohérentes !

Beaucoup n’ont jamais évalué leur consommation d’écrans, – 57% pour les gars, 62% pour les filles. Pourtant 47% des gars, 60% des filles sont satisfaits du temps qu’ils leur consacrent. Alors même qu’ils estiment, que 99,5% des autres jeunes ont un problème ! Et de surcroît que cette question est tabou (47% pour les gars, 56% filles). Finalement seuls 37% des gars avouent avoir un problème (les filles 28,5%).

2.Tous d’accord pour dire que c’est une question importante

Filles et garçons sont d’accord pour dire que la gestion des écrans est une question importante pour la vie spirituelle (95 et 94%). Plus de 75% des uns et des autres aimeraient être plus disciplinés dans leur utilisation des écrans. 13% des gars reconnaissent qu’ils ne sont pas du tout disciplinés (9% de filles). Ensemble, ils pensent, à plus de 93%, que cette question ne concerne pas que les jeunes.

3.La pornographie : des réponses alarmantes et des contradictions

90% des garçons avouent avoir un problème avec la pornographie, 35% des filles. 54% des gars admettent que cette difficulté a « beaucoup-assez » d’impact sur leur vie spirituelle, contre 15% pour les filles. Pourtant seuls 46% des hommes avouent lutter contre ce problème alors que 85% filles – plus réalistes ou radicales ? – déclarent se battre contre. 100% des gars pensent que les autres jeunes ont un problème !

4.Des moyens pour faire face ?

69% des garçons ont pu parler à quelqu’un de leurs difficultés, contre seulement 42% des filles. 48% d’entre elles ne répondant pas à cette question ! 55% des gars se déclarent redevables à quelqu’un, contre seulement 37% des filles. Cependant 46% des gars et 77% des filles ne connaissent pas de programmes informatiques pour les aider dans leur combat.3 Plus étonnant : seuls 30% des gars et 21% des filles en utilisent un. Un point troublant : 57% se disent capables d’aider les autres pour seulement 32% des filles. Plus réalistes ?

5.Et l’Église dans tout ça ?

Il n’est pas certain que l’Église propose une aide pertinente : selon 63% des filles et 47% des gars la question n’a jamais été abordée dans le « groupe de jeunes ». À la question Des solutions pratiques ont été proposées ?,  les filles répondent non à 76% et les gars non à 67%. Plus de 60% des jeunes pensent qu’ils ne pourraient pas proposer une étude sur le sujet, alors qu’ils pensent à plus de 50% qu’ils pourraient faire cela tout seul : cherchez l’erreur !

Conclusion : de l’espoir face l’ampleur du phénomène ?

21% des gars admettent s’être déjà adonnés à des jeux sexuels par webcam, 10% des filles. Pour plus de 93% des personnes interrogées, la question de la pornographie concerne également les filles. Pour les garçons le problème a surgit entre 12 et 15 ans 47%, entre 16 et 20 ans 27%. Les filles ne se prononcent majoritairement pas sur cette question !

Pourtant plusieurs signes d’espoir :

  • 40% des gars ont pu parler à un ami de leurs difficultés, 24% des filles. La redevabilité du type « groupe de croissance » 4  mérite donc d’être encouragée.
  • 58% des gars (pour seulement 41% des filles), estiment qu’il leur faudrait un défi pour conserver leur pureté. Donc rendez-vous tous pour « 31 jours de pureté » sur le site de http://www.tajeunesse.org/

Que Dieu vous aide. « Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps [et dans votre esprit qui appartiennent à Dieu]5 »

Bon courage

1 Sondage réalisé par internet sur le site larebellution.com du 29 mai au 30 juin 2014 pour les 15-30 ans.

2 A partir du 1er novembre 2015 sur le site http://www.tajeunesse.org/

3 Plusieurs de ces programmes sont basés sur la redevabilité.

4 Cf. Une Bible un café des disciples N. Cole Editions CLE.

5 1 Cor 6 20-b : S21

Auteur : Alain Stamp

Alain est un évangéliste qui a travaillé pendant plus de 35 ans avec France Pour Christ, mentor, président de BLF et de France Évangélisation et enseignant à l'IBG.