Le Dieu de grâce de l’Ancien Testament

20 Oct 2015 3 commentaires

Traduction d’un article écrit en anglais sur le site biblethingsinbibleways.

Chacun d’entre nous sait que « Notre Père qui est aux cieux » est un Dieu de grâce, qui nous aime et qui déverse abondamment sa miséricorde sur nous. Mais après des années de conditionnement, beaucoup de chrétiens en sont venus à penser que le Dieu de l’Ancien Testament est une personne complètement différente, un juge sévère au caractère fougueux. Cependant, quasiment tous les chrétiens croient que Dieu ne change pas. Mais comment expliquer alors ce changement du caractère de Dieu ? Certains ont accepté l’idée que Dieu ne révèle pas sa grâce dans l’ère de l’Ancien Testament mais seulement à partir de la venue du Messie promis, Jésus-Christ.
Cette idée est reliée aux pensées d’un certain Marcion de Sinope qui a vécu environ en 145 après Jésus-Christ.

Voici une présentation du Dieu miséricordieux de l’Ancien Testament qui t’est destinée !
Dieu ne change pas. En réalité, son nom YHWH (le tétragramme) signifie « J’étais ce lui que j’étais », « Je suis celui qui est » et « Je serai celui qui serai ». C’est son essence de ne pas changer. Il est notre Père céleste éternel qui est le même hier, aujourd’hui et demain. Pourquoi donc les chrétiens voient-ils Dieu d’un autre œil quand ils lisent l’Ancien Testament ? Existe t-il des évidences qui montrent qu’il était en fait déjà aussi miséricordieux à l’époque de l’Ancien Testament qu’aujourd’hui ? Je t’invite à lire ces nombreuses preuves provenant de la Bible. Rencontre notre Dieu de grâce, d’amour, de miséricorde qui est le même que celui dans l’Ancien Testament !


Dieu a toujours été
miséricordieux :

Genèse 6.8 : « Cependant, Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel. »
2 Rois 13.23 : « Mais l’Éternel leur fit grâce et eut compassion d’eux, il se tourna vers eux à cause de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob. Jusqu’à présent, il n’a pas voulu les détruire et il ne les pas rejetés loin de lui. »
Exode 33.19 : « L’Éternel répondit : je ferai passer devant toi toute ma bonté et je proclamerai devant toi le nom de l’Éternel. Je fais grâce à qui je veux faire grâce, et j’ai compassion de qui je veux avoir compassion. »
Exode 33.17 : « L’Éternel dit à Moïse : je ferai aussi ce que tu me demandes là parce que tu as trouvé grâce à mes yeux et que je te connais par ton nom. »
Genèse 39.21 : « L’Éternel fut avec Joseph et étendit sa bonté sur lui. Il lui fit gagner la faveur du chef de la prison. »
Autres versets : 2 Samuel 7.15 ; 22.50-51 ; 1 Rois 8.23


Dieu s’est toujours révélé comme étant miséricordieux :

Exode 22.27 : « En effet, c’est sa seule couverture, c’est le vêtement dont il s’enveloppe le corps. Dans quoi coucherait-il ? S’il crie à moi, je l’entendrai, car je suis plein de grâce. »
Exode 34.6-7 : « L’Éternel passa devant lui et s’écria : l’Éternel, l’Éternel est un Dieu de grâce et de compassion, lent à la colère, riche en bonté et en vérité. Il garde son amour jusqu’à 1000 générations, il pardonne la faute, la révolte et le péché, mais il ne traite pas le coupable en innocent et il punit la faute des pères sur les enfants et les petits-enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération ! »
Osée 2.19 : « Je te fiancerai à moi pour toujours. Je te fiancerai à moi par la justice, la droiture, la bonté et la compassion. »
Jérémie 9.24 : « Mais que celui qui veut éprouver de la fierté mette sa fierté dans ceci : le fait d’avoir du discernement et de me connaître. En effet, c’est moi, l’Éternel, qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre. Oui, c’est cela qui me fait plaisir, déclare l’Éternel. »
Esaïe 54.8 : « Dans un débordement de colère, je m’étais un instant caché à toi, mais avec un amour éternel j’aurai compassion de toi, dit l’Éternel, celui qui te rachète. »
Autres versets : Exode 20.6, Jérémie 31.1


Son peuple a toujours su qu’il était un Dieu de grâce :

2 Chroniques 30.9 : « Si vous revenez à l’Éternel, vos frères et vos fils seront l’objet de la compassion de ceux qui les ont déportés et ils reviendront dans ce pays. En effet, l’Éternel, votre Dieu, fait grâce et est rempli de compassion, et il ne se détournera pas de vous si vous revenez à lui. »
Néhémie 9.17 : »[…] Mais toi, tu es un Dieu prêt à pardonner, tu fais grâce, tu es rempli de compassion, lent à la colère et riche en bonté, et tu ne les as pas abandonnés. »
Néhémie 9.31 : « Dans ta grande compassion, cependant, tu ne les as pas exterminés et tu ne les as pas abandonnés, car tu es un Dieu de grâce et de compassion. »
Psaumes 86.15 : « Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu de grâce et de compassion, lent à la colère, riche en bonté et en vérité. »
Psaumes 103.8 : « L’Eternel fait grâce, il est rempli de compassion, il est lent à la colère et riche en bonté. »
Autres versets : Psaumes 111.4 ; 116.5 ; 145.8-9 ; 86.5 ; 36.7 ; 69.17 ; 130.7 ; 103.4 ; 119.132 ; 119.156 ; 51.3 ; 84.12 ; 138.2 ; 119.64 ; 108.5 ; 107.31 ; 103.11 ; 94.18 ; 86.5 ; Nombres 14.18-19 ; Deutéronome 5.10 Joël 2.13 ; Jonas 4.2 ; Michée 7.18 ; Daniel 9.18 ; 9.9 ; 9.4 ; Lamentations 3.22-24 ; Esaïe 63.7 ; 30.19 ; 1 Chroniques 21.13 ; 16.34 ; 2 Chroniques 5.13 ; 7.3


Sa bonté dure à jamais :

Psaumes 52.1 :  » […] La bonté de Dieu subsiste toujours. »
Psaumes 103.17 : « Mais la bonté de l’Éternel dure d’éternité en éternité pour ceux qui le craignent, et sa justice demeure pour les enfants de leurs enfants. »
Psaumes 107.1 : « Louez l’Éternel, car il est bon ! Oui, sa bonté dure éternellement. »
Psaumes 25.6 : « Éternel ! Souviens-toi de ta miséricorde et de ta bonté ; car elles sont éternelles. »
Jérémie 33.11 :  » […] On entendra la voix de ceux qui disent : « Célébrez l’Éternel, le maître de l’univers, car il est bon. Oui, sa bonté dure éternellement », la voix de ceux qui offrent des sacrifices de reconnaissance dans la maison de l’Éternel. En effet, je ramènerai les déportés du pays pour qu’ils retrouvent leur condition passée, dit l’Éternel. »
Autres versets : Jérémie 9.24 ; Esaïe 54.8 ; 54.10 ; Deutéronome 7.9 ; 2 Chroniques 20.11 ; Ezéchiel 3.11 ; Néhémie 13.22 ; Psaumes 118.1

Pourquoi lister autant de versets ? Pourquoi mettre en avant le fait que Dieu ait toujours été un Père rempli d’amour, de miséricorde et de grâce ? Parce que dans la pensée de beaucoup de chrétiens d’aujourd’hui, il y a un trou qui sépare l’Ancien du Nouveau Testament. Mais en réalité il n’existe pas de changement de caractère en Dieu qui se soit produit ou qui s’est manifesté dans le passé. Il a toujours été un juge. Il a toujours été un Dieu jaloux. Il a toujours été un Dieu d’amour. Il a toujours été un Dieu de miséricorde. Il a toujours été un Dieu de grâce. Et son caractère ne changera jamais. Il est Yahwé, l’Éternel immuable. A lui soit la gloire !

Laurent
Auteur : Laurent

20ans, Rébellutionaire et étudiant.

Voir tous ses articles →