Chrétien et téléchargements illégaux (3/3) – L’essentiel : glorifier Dieu

Suite et fin de la série de Noémie G, 19 ans, étudiante en 2ème année de droit et disciple de Jésus-Christ.
Tu peux retrouver le 1er article ici (Prise de conscience), et le 2ème article ici (Obéir à la loi).

Fais attention aux idoles

« C’est plus simple, plus rapide, plus sûr, et pas vraiment plus cher…Si vous avez essayé le partage de fichiers, vous avez dû avoir quelques déceptions, combien de films de mauvaise qualité ? Combien d’archives vérolées avez-vous réussi à télécharger « gratuitement », en laissant tourner votre PC des nuits entières ? Et même si vous pensez passer à travers tout cela, n’êtes-vous pas en train de devenir simplement accro au gratuit ? »

Et si je te disais que cette citation n’est même pas issue d’un site chrétien ? Même les non-chrétiens voient que ce n’est pas correct et que cela peut vite devenir une addiction.

Encore une fois, je ne cherche pas à susciter la culpabilité. Je l’ai moi-même vécue. Simplement, je souhaite qu’en toute humilité, nous tournions nos regards sur ce que nous dit la Bible. 1 Jean 2.15 nous dit : « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui. » Je ne crois pas que ce verset nous exhorte à vivre de façon marginale. La question est de savoir si Dieu est la priorité dans nos vies. Si je ne peux pas m’empêcher de regarder des séries illégalement pour connaître la suite de l’épisode, en sachant que je ne devrais pas, n’est-ce pas avoir une idole ?

Tu es un disciple de Christ

Lorsque nous avons rencontré le Seigneur pour la première fois, nous avons fait l’expérience de la repentance. Ce désir de s’éloigner du péché dans lequel nous vivions auparavant pour suivre Christ. La Bible enseigne que c’est une démarche quotidienne. L’apôtre Paul est clair : quand nous sommes en Christ, ce n’est plus nous qui vivons mais c’est lui qui vit en nous. On peut lire aussi dans 1 Corinthiens 10.31 : « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. »

Du coup, la question n’est pas juste :« Puis-je faire ceci ? » C’est plus précisément : « Est-ce que j’agis dans le but d’honorer Dieu ? » Personnellement, je réalise que télécharger un film illégalement pour ensuite en discuter tranquillement avec une amie fausse quelque peu mon témoignage.

La gloire de Dieu doit passer avant notre propre vie. Pour reprendre les termes d’Olivier Favre, « la question n’est pas de savoir comment je peux utiliser au maximum ma liberté, mais plutôt comment utiliser ma liberté pour rendre gloire à Dieu ».

Réfléchis ! En plus, ça peut te donner des occasions pour évangéliser en expliquant à tes ami(e)s, pourquoi tu ne télécharges plus illégalement. Ainsi, tu auras beaucoup plus de temps pour lire ta Bible, des livres chrétiens et passer du temps en prière. Je suis convaincue qu’avec l’aide de Dieu, tu pourras y arriver !

Rébellutionnaire, prêt à honorer Dieu dans tous les domaines de ta vie ?

Noémie G
Auteur : Noémie G

23 ans, disciple de Jésus, étudiante en droit, membre à Agape Campus Paris. Mais aussi : émerveillée par l'action de Dieu dans nos relations humaines !

Voir tous ses articles →