#Atteindre Montreuil 2015

Article de Guillaume Bourin et de Timothé Coulmy, organisateurs de la semaine d’évangélisation #Atteindre Montreuil 2015.

 Après l’édition 2014, #Atteindre Montreuil te donne à nouveau rendez-vous cette année ! Ce camp d’évangélisation t’ouvre grand les bras… Mais pourquoi participer ? La Bible nous répond, et les organisateurs ont ce message pour toi :

«Car nous sommes ouvriers avec Dieu» (1 Corinthiens 3.9)

Il y a une grâce dont on parle peu dans notre beau pays de France : celle de travailler. Pour quiconque en douterait, il nous faut rappeler que le travail est une grâce. Certains ont pu y voir une malédiction, celle d’Adam, déchu, devant cultiver le sol maudit de la création avec peine (Genèse 3.17). C’est cependant oublier que Dieu avait établit le premier homme dans son état d’innocence pour cultiver, garder, et étendre le jardin d’Eden (Genèse 2.15).

Dans son état de perfection, Adam avait le privilège de travailler pour Dieu, d’être employé par lui. Il était établi comme gérant de la création divine parfaitement bonne, et c’était l’un des moyens par lequel il était en communion avec son Créateur.

La chute a, en quelque sorte, constitué la rupture de son «contrat de travail», ainsi que celui de toute l’humanité, dont il était le représentant. Toutefois, voici ce que Paul dit aux Corinthiens au sujet d’Apollos et de lui-­même : «Nous sommes ouvriers avec Dieu». Y aurait-­il de la promotion dans l’air ? Là où, avant la chute, l’humanité représentée en Adam était appelée à travailler pour Dieu, les «serviteurs de Christ» (1 Corinthiens 4.1) semblent être associés à lui, avec lui !

 

Voici quelques pensées à ce sujet :

  1. À quel travail divin Paul et Apollos étaient-­ils associés ? Il s’agit bien évidemment de l’évangélisation, de la formation de disciples («j’ai planté, Apollos a arrosé», v.6). Puisque tous les chrétiens sont appelés à prendre part à la Grande Mission de Dieu (Matthieu 28.18-­20), tous les croyants régénérés sont «ouvriers avec Dieu».
  2. Paul savait que son bien être spirituel et sa communion avec Dieu dépendaient de ce travail («Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile !», 1 Corinthiens 9.16). Il en va de même pour nous : décliner le travail que Dieu nous offre, c’est se placer dans une position aussi risquée que celle d’Adam et Eve devant le fruit !
  3. Dieu n’a pas besoin de nous. Alors pourquoi nous prendrait-­il comme ouvrier avec lui ? La réponse fait fondre notre cœur : parce qu’il nous aime. L’invitation au travail dans sa vigne est la manifestation de l’amour de Dieu pour ses élus (compare avec Matthieu 21.28­-32). Refuseras-­tu l’amour de Dieu au travers de la main d’association qu’il te tend ?
 

Le 25 avril commencera la quatrième édition d’Atteindre Montreuil. Non seulement il y aura des formations pertinentes, des moments bénis, ou des prédications édifiantes ; mais surtout, il y aura des moments uniques d’évangélisation, que le contexte de Montreuil favorise intensément. Plus que jamais, Christ t’appelle à y prendre part, selon tes moyens. Ainsi, comme Paul, tu pourras dire avec assurance «nous sommes ouvriers avec Dieu».

Rébellutionnaire, si tu veux servir intensément le Seigneur, et peut-­être même en sortir transformé, tu es le bienvenu à #Atteindre Montreuil 2015 ! Il suffit de s’inscrire sur le lien suivant. Et n’oublie pas, c’est une grâce que tu as d’étudier, et que tu auras de travailler ! Vis dans cette perspective ! =)

Plus d’infos sur la semaine d’évangélisation sur le blog ou sur la page Facebook.

Auteur : Guillaume Bourin

Guillaume est coordinateur des formations #Transmettre et blogueur sur Le Bon Combat.