Brooke Fraser – album « Brutal Romantic »

Article de Nathan de la Reb’Team musique

 

L’ancienne chanteuse du collectif Hillsong a publié en novembre 2014 son quatrième album solo, « Brutal Romantic ». Par rapport aux précédents opus, on constate une évolution incroyable : délaissant un style pop/rock (trop souvent entendu dans le milieu de la pop chrétienne anglo-saxonne), Brooke Fraser nous propose ici une alternative mêlant la pop à l’électro, avec un esthétisme un brin futuriste.

Le morceau d’ouverture « Psychosocial » est à la fois puissant et intrigant à travers une certaine saturation qui s’en dégage, donnant au titre une envergure digne du profond mal-être dont il est question. Un morceau assez unique qui ne ressemble à aucun autre.

Le second morceau se poursuit par un certain minimalisme. Le chant commence sur aucune musique si ce n’est quelques percussions. La chanteuse néo-zélandaise nous prouve encore son sens de la mélodie, avec un refrain murmuré (aucune autre parole si ce n’est le titre « Thunder »).

Dans cet album, il est beaucoup question de technologie, de l’état de l’homme tiraillé entre l’amour qu’il lui porte et l’asservissement qu’elle crée. On ressent une vraie confusion, un trouble causé par cette omniprésence de la technologie autour de lui. Dans ce sens, la chanson « Brutal Romance » traduit cet amour porté aux choses qui nous sont nocives, mais parle aussi du lien étroit entre vie et mort, éclat et obscurité.

Il n’en demeure pas moins que Brooke Fraser nous invite à garder espoir (« Kings + Queens ») car le meilleur nous attend. Elle ponctue d’ailleurs l’album avec « New Year’s Eve », dans lequel elle exprime son besoin de calme, et de changement.

À l’instar de Gungor, Brooke Fraser poursuit son évolution dans le milieu séculier, qui représente la meilleure sphère pour être un témoignage vivant de Jésus-Christ. Sa participation en tant que chanteuse au sein de collectif Hillsong fut bénéfique pour tant de personnes, de par ses chants de louanges puissants et profonds (« Hosanna », « The Desert Song »). Elle continue à écrire des chansons pour Hillsong, aujourd’hui sous son nom marital de « Ligertwood ». Néanmoins, (et c’était déjà le cas avant même de faire parti de Hillsong) elle continue de sortir des albums pleins de réflexions pour percer dans le milieu non-chrétien, démarche honorable lorsque l’on connait ses motivations, et lorsque l’on se retrouve à l’entendre dans les médias de masse traditionnels (comme NRJ et France 2).

Pour en revenir à « Brutal Romantic », on peut se sentir dérouté par cette nouvelle tournure, ce nouvel aspect adopté par la chanteuse, mais il n’en demeure pas moins qu’elle conserve sa touche personnelle, évidemment de par sa voix (bien qu’elle soit ici pas mal trafiquée), et par ses interprétations précises et émotives.

Notons que Brooke Fraser a eu l’opportunité de s’entourer de très bonnes carrures pour la production de l’album, avec notamment David Kosten (qui a collaboré avec Coldplay sur l’album « A Rush Of Blood To The Head ») et Dan Wilson (pour le morceau « Magical Machine ») qui a coécrit la chanson « Someone Like You », avec la chanteuse britannique Adele.

 

À découvrir : le clip de « Kings & Queens« , dansant et jubilatoire !

 

Nathan

Nathan fait partie de l'équipe musique de la Rébellution.

Tu devrais aussi aimer...

1 Commentaire

    Laurent Dv
  • snif plus de pop rock mais => électro (chris tomlin, matt redman, anthony evans, hillsong, etc) :/

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *