La paix de Dieu : comment la vivre ?

« Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas effrayer. »
Jean 14.27

Dans ce verset, le mot « paix » que Jésus emploie reflète l’hébreux « Shalom », qui devint une formule de salutation répandue entre chrétiens aux premiers siècles, et qui veut dire en quelque sorte « Que la paix soit sur toi ! ».

Mais que signifie cette paix ? D’où vient-elle ? Quelle est son action dans notre vie ?

Nous voyons dans le verset que c’est Jésus qui nous donne cette paix, et beaucoup d’autres passages de la Bible confirment cela (Éphésiens 2.17, Ésaïe 9.5, 2 Thessaloniciens 3.16) : Jésus est venu apporter la paix.
Cette paix est synonyme de tranquillité, de confiance, de repos. Et Jésus nous donne cette paix en nous réconciliant avec Dieu, en mourant à la croix pour nos fautes. C’est une paix durable, une espérance éternelle, un bonheur qui ne varie pas !

« Ainsi donc, déclarés justes sur la base de la foi, nous avons la paix avec Dieu par l’intermédiaire de notre Seigneur Jésus-Christ »
Romains 5.1

Rien à voir donc avec la paix du monde, qui est une paix éphémère et bien peu sûre. Les gens peuvent s’appuyer sur leur santé, leur argent et un tas d’autres choses, mais rien de tout cela ne donne la paix, puisque ce sont des choses qui ne durent pas. L’être humain en veut toujours plus, il n’est jamais satisfait. Tout autour de nous nous pouvons voir des gens chercher désespérément la paix du cœur, en essayant de se tranquilliser par toutes sortes de choses.

Mais la Bible dit :

« Heureux celui dont la transgression est enlevée et dont le péché est pardonné ! »
Psaumes 32.1

Selon moi, ce verset met en lumière une paix complète, une tranquillité parfaite et le vrai repos de l’âme.
C’est le pardon des péchés qui nous apporte la paix du cœur, et rien d’autre. Savoir que tout le poids de notre faute, toute la lourdeur de notre condamnation a été porté par Jésus-Christ à la croix, cela nous apporte une sérénité incroyable !

Nous avons alors une assurance pour notre vie, une espérance pour l’éternité : Jésus a pris la condamnation à notre place, par amour, et il nous offre la vie éternelle. Et « cette espérance, nous la possédons comme une ancre solide et sûre de l’âme » (Hébreux 6.19).

Face à tout cela, quelles raisons avons-nous alors de nous inquiéter ? Pourquoi nous agiter ?
Lorsque nous sommes au bénéfice de cette paix, nous pouvons comme David être pleins de confiance, peu importe les circonstances de notre vie :

« Si une armée prend position contre moi, mon cœur n’éprouve aucune crainte. Si une guerre s’élève contre moi, je reste malgré cela plein de confiance. »
Psaumes 27.3

Oui, Dieu nous donne la paix par le sacrifice de Jésus-Christ, et cette paix nous offre la tranquillité et le repos.

Et comme le dit Ésaïe 30.15 :

« C’est dans le retour à moi et le repos que sera votre salut, c’est dans le calme et la confiance que sera votre force »

C’est dans cette paix que se trouve notre force ! Mais la suite de ce verset est : « mais vous ne l’avez pas voulu ! »

Est-ce que nous désirons la paix qui vient de Dieu ? Laissons-le prendre nos fardeaux et tranquilliser nos cœurs !

Shalom ! =)

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

24 ans, français vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Coordinateur de la Réb', blogueur sur christestmavie.fr, amateur de bons livres, et co-auteur du livre Une vie de défis. Mais par-dessus tout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →