Les 7 plus grosses erreurs de ma vingtaine

Article original, en anglais ici, traduit par Emy, de l’équipe traduction.

La semaine dernière a été marquée par mon 30e anniversaire, la fin de dix années d’ « apprentissage » et le commencement de dix années de « rédaction », comme dirait Jon Acuff.

En y réfléchissant, je ne peux m’empêcher de penser à tout ce que j’ai appris autant à travers les erreurs qu’à travers les victoires. Il y a eu des tas de choses géniales durant ma vingtaine mais j’ai également fait beaucoup d’erreurs. Voici quelques unes des plus grosses erreurs que j’ai commises et ce que j’ai appris au travers d’elles.

  1. Je pensais que le monde tournait autour de moi

Beaucoup d’ados et de personnes de la vingtaine ont ce syndrome. Nous avons grandi avec des parents qui nous dorlotaient, des grands-parents qui nous gâtaient et entourés d’amis. Mais alors que la vingtaine touche à sa fin, du moins en ce qui me concerne, tu commences à réaliser qui est réellement important à tes yeux et pour qui tu es vraiment important. Eh bien, quand certaines amitiés commencent à se faner tu commences à comprendre que le monde ne tourne pas autour de toi et que ton vieil ami ou ton ex ira très bien sans toi.

Le point où je veux vraiment en venir est l’égoïsme. Nous devenons très égoïstes, en particulier durant nos années adolescentes et aux alentours de vingt ans. Nous sommes alors très concentrés sur ce que nous allons faire de nos vies, sur la recherche d’une apparence physique superbe, sur le fait d’être dans le bon groupe d’amis. Mais certaines circonstances de la vie, le mariage en étant un exemple, te poussent à réaliser à quel point tu es égoïste. Et ensuite tu réalises que t’énerver à cause des gens qui ne répondent pas à tes appels téléphoniques, ne te demandent pas en ami sur Facebook et ne tweet pas sur toi est complètement ridicule parce que le monde ne tourne pas autour de toi.

Leçon apprise : Efforce toi de placer les autres en premier et de penser moins à toi-même.

 
  1. J’ai donné mon cœur à tort et à travers comme s’il était un paquet de bonbons

C’est quasiment impossible d’éviter l’amour et la romance durant les années de la vingtaine. Mais personnellement, j’ai rendu l’amour un peu plus important qu’il n’aurait dû l’être durant certaines périodes.

Dans la vingtaine, tu entends toujours cette citation de Tennyson : « C’est mieux d’avoir aimé et perdu l’amour que de n’avoir jamais aimé du tout » rabâchée comme si c’était biblique.

Et bien sûr, l’amour est important. C’est quasiment impossible d’éviter l’amour et la romance durant les années de la vingtaine. Mais personnellement, j’ai rendu l’amour un peu plus important qu’il n’aurait dû l’être durant certaines périodes.

Je me suis laissée courtiser à maintes reprises par des gars qui n’étaient pas bons pour moi. Des morceaux de mon cœur ont été distribués à ces prétendants comme des M&Ms dans un cinéma.

Heureusement, Dieu avait pour moi un plan qui était mieux que tout ce que j’aurais pu imaginer. Épouser Devon il y a trois ans a été l’un des meilleurs choix que j’ai fait de ma vingtaine. Mais souviens toi que lorsque tu envisageras le mariage, peu importe qui sera la personne spéciale avec qui tu le feras, tous les deux devrez déballer chacune des relations que vous aurez eu, du moins à un certain degré, et ce n’est pas toujours joli.

Leçon apprise : « Garde ton cœur plus que tout autre chose, car de lui jaillissent les sources de la vie. » Proverbes 4:23 (version Segond 21)

 
  1. Je n’ai pas mis beaucoup d’argent de côté

Il n’est pas toujours possible de n’avoir aucune dette, cependant il y a des moyens d’être sage financièrement, et plus tôt tu commences à t’entraîner à économiser, mieux c’est. Les gens qui placent 100€ par mois dans une épargne retraite alors qu’ils ont la vingtaine et l’y laissent seront multimillionnaires lorsqu’ils seront en âge d’en avoir besoin.

Leçon apprise : Accepte de faire des sacrifices maintenant pour avoir un meilleur lendemain.

 
  1. Je n’ai pas pris soin de mes affaires

Lorsque tu as la vingtaine, tu n’as généralement pas beaucoup d’affaires. Mais tu devrais prendre soin même du peu que tu possèdes. Exemple concret : Je crois que j’en suis à mon 4e ordinateur portable de ma vingtaine. L’histoire de comment chacun d’eux a été cassé ou perdu est longue et fastidieuse, mais je peux tout regrouper en disant…

Leçon apprise : Prends soin de tes affaires ! Certaines choses peuvent coûter cher pour les remplacer.

 
  1. Je n’ai pas beaucoup demandé conseil

J’étais plutôt autosuffisante quand j’avais la vingtaine. Je sortais avec qui je voulais, je faisais les jobs que je voulais, et ainsi de suite. Mais je commence enfin à réaliser que peut-être, oui peut-être que ces membres de ma famille et amis de longue date présents dans ma vie connaissent une chose ou deux. Je suis reconnaissante pour les mentors géniaux qui m’ont aidé à traverser cette décade pleine d’aventures et j’ai l’intention de me tourner vers eux avec plus de questions à l’avenir.

Leçon apprise : Ne sois pas trop fier pour demander de l’aide ou des conseils.

 
  1. J’ai abusé de mon téléphone et de Facebook

Ne te méprends pas : J’aime la technologie. Mais le monde a beaucoup changé dans ce domaine au cours des dix dernières années, et je suis coupable de ne pas toujours avoir su garder un équilibre entre les relations/contacts de la vie réelle et les relations en ligne ou SMS.

Mais je commence enfin à réaliser que peut-être, oui peut-être que ces membres de ma famille et amis de longue date présents dans ma vie connaissent une chose ou deux.

J’envoyais des SMS à mes amis sur les derniers épisodes de Downton Abbey alors que j’aurais dû profiter d’un dîner en famille. Je me suis comparée moi-même à d’autres sur Facebook (« j’aimerais pouvoir partir en vacances comme ça » ; « Wow, elle a 5 enfants et je n’ai même pas encore commencé à en avoir… ») et je finissais frustrée.

Leçon apprise : Profite du moment au lieu d’être perdu dans la technologie.

 
  1. Je conduisais trop vite

Ça peut sembler ridicule, mais cela m’a coûté de nombreuses centaines d’euros d’amende lors des dix dernières années.

Mon incident dû à la vitesse le plus embarrassant a eu lieu alors que j’allais au travail un matin. Je n’ai pas fait attention à une nouvelle limitation de vitesse installée à cause des travaux, et j’ai fini par me faire arrêter à environ 1,5 mile (environ 2,4 km) de la maison d’édition où je travaillais, sur le parking d’un club de strip-tease. Oui, c’était un club de strip-tease. Pour rendre les choses pires qu’elles ne l’étaient déjà, l’officier de police a remarqué que mon autocollant d’immatriculation n’était pas placé correctement sur la plaque alors il m’a demandé de sortir de la voiture pour me montrer où le mettre.

Alors voilà, je me trouvais sur le parking d’un club de strip-tease à 8h du matin avec un policier, à prier Dieu pour qu’aucun de mes collègues ne soit témoin de la scène.

Leçon apprise : Respecte les limitations de vitesse !

Si tu as d’autres leçons que tu as apprises par tes erreurs, partage-les dans les commentaires !

Auteur : Lindsay Morris