Et les nominés sont…

Article de Benjamin E., 19 ans, sauvé par grâce et étudiant en webdesign.

L’année 2014 sur Facebook est marquée d’une nouvelle mode : les nominations. L’idée des nominations est de réaliser un défi, quelque chose d’inhabituel, puis de désigner 3 personnes qui relèveront ce défi à leur tour.
Il y a eu des défis peu glorieux et certains ont même entraîné des drames, et d’autres tout à fait inoffensifs voire louables.

Mais aujourd’hui, je voudrais te parler d’une nomination bien plus grande et beaucoup plus importante. Quoi, tu n’es pas au courant ? Non non, ça ne s’est pas passé sur Facebook.

Le nominé, c’est toi !

Même si le sens de cette nomination est un peu différent, permets-moi de te parler de la façon dont Jésus nous a nominés. Loin de moi l’idée de limiter les commandements de Jésus à une simple nomination Facebook. Je voudrai juste te présenter comment Jésus, par son exemple, peut nous amener à réfléchir sur le sens de nos vies.
Nous allons donc voir deux choses que Jésus nous demande. Bien sûr, ce ne sont pas les seules choses que Jésus nous demande, mais ce sont deux points très importants dans la vie chrétienne.

1. Nominé à agir comme Jésus

Jésus en venant sur terre a été un exemple d’amour et de service. Il a vécu chaque instant à la gloire de Dieu, et il est allé jusqu’à mourir sur une croix pour prendre la punition de nos péchés à notre place, par compassion pour nous. Voilà le « challenge » ultime.
Et dans bien des domaines, nous sommes mis au défi d’agir comme lui. Examinons les versets suivants ensemble :

Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Jean 13.34

Jésus a été un exemple d’amour pour nous : il nous a aimé jusqu’à mourir sur la croix. De la même manière, il nous demande de nous aimer les uns les autres en suivant l’exemple qu’il nous a laissé.

Supportez-vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi.

Colossiens 3.13

Jésus a aussi été un exemple de pardon : nous étions ennemis de Dieu, rebelles, ignorants. Mais il a eu compassion de nous et nous a pardonné, même si nous ne le méritions pas. C’est ainsi que nous sommes appelés à pardonner aux autres comme Jésus nous a pardonné. Quel défi !

 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ.

Philippiens 2.5

Ce verset ne met aucun caractère particulier que nous devrions imiter en avant, mais il nous exhorte plutôt à avoir la même attitude que Jésus-Christ dans TOUS les domaines. Nous sommes appelés à nous revêtir de tous les sentiments qui animaient Jésus. Là encore, quel défi !

Ces versets nous montrent bien que nous sommes appelés à agir de la même manière que Jésus. Il a vécu la vie parfaite, et nous sommes exhortés à nous aussi faire de même, par la grâce de Dieu.

2. Nominé à annoncer la bonne nouvelle de Jésus

Jésus a donné sa vie pour nous réconcilier avec Dieu. Et il nous demande de l’annoncer !
En Marc 16.15, Jésus dit :

Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.

Et la création, ça commence autour de toi : ta famille, tes amis, tes collègues; tous ces gens qui te voient vivre quotidiennement ! Nous sommes chargés de témoigner de ce que Dieu a fait dans notre vie. Par nos paroles mais aussi par nos actes. Cette bonne nouvelle de Dieu qui pardonne l’homme pécheur a transformé notre vie, et nous devrions avoir envie de le partager autour de nous !

En effet, Jésus nous a choisis pour un but précis :

Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. 

1 Pierre 2.9

Nous avons donc vu deux choses que Jésus nous demande :

  • Imiter Jésus dans notre attitude, en vivant une vie de sainteté, d’amour et de service
  • Annoncer au monde entier la bonne nouvelle de Jésus-Christ, mort pour des pécheurs.

Tu as été nominé. Je l’ai aussi été. Nous avons été nominés par Jésus, qui nous demande de briller comme des flambeaux au milieu d’une génération perverse et corrompue (cf Philippiens 2.15). Il nous demande d’être un instrument dans ses mains, car Dieu « veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Timothée 2.4).

Enfin, nous pouvons à notre tour aussi être des modèles, comme le demande l’écriture : « sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. » (1 Timothée 4.12)

Rébellutionnaire, acceptes-tu cette nomination ?

Benjamin Eggen

Benjamin Eggen

25 ans, français exilé à Bruxelles, passionné par l'Evangile, les bons livres et la mission. Auteur du livre Soif de plus ? et co-auteur de Une vie de défis. Vous pouvez suivre Benjamin sur sa chaîne Youtube et son compte Instagram.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

1 Commentaire

    Avatar
  • Belle article qui interroge la mode 2014. Attention toutefois a ne pas prendre la nomination pour Jésus, l’illustration du flambeau sans remettre en question nos actes vis à vis du « monde ». Si on n’y prend pas garde on développe un nombrilisme religieux, dangereux pour le témoignage de Christ car prétentieux.

    A la race élu il est intéressant de voir l’épitre aux Romain, le chapitre 11.
    Nous sommes peuple d’adoption, c’est notre privilège mais nous ne sommes pas seul.

    Autrement l’article est génial, merci pour la qualité de rédaction, vous m’inspirez. Je viens de vous découvrir et je vous recommande.

    Dieu vous bénisse dans votre projet.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *