Étudier la Bible facilement : La méthode OIA

28 Juil 2014 8 commentaires Sophie

Article de Sophie, étudiante en anglais et traduction littéraire à Paris.

La lecture de la Bible est une activité centrale de notre vie chrétienne, pourtant, il arrive que nous ne sachions pas exactement comment l’étudier, par quoi commencer, comment extraire le message du texte, le comprendre et nous l’approprier. La méthode OIA est faite pour cela !

OIA, c’est la méthode principale utilisée par les GBU (Groupes Bibliques Universitaires) pour étudier les textes bibliques et mener des discussions autour de la Bible. Mais bien sûr, c’est une méthode que nous pouvons aussi employer quand nous étudions la Bible pour nous-mêmes.

Cette méthode a cela de simple que c’est souvent notre façon de lire tout autre type de texte. Par exemple, quand vous lisez un article de journal, vous vous focalisez d’abord sur la date, le titre, l’auteur et le propos de l’article (le Contexte). Ensuite, vous entrez dans le texte à proprement parler, vous relevez les principaux événements, les personnes présentes, le contenu général (l’Observation). Vient ensuite la compréhension du message de l’auteur (l’Interprétation). Enfin, vous faites le lien entre le texte et votre propre vie, et vous réfléchissez à l’impact qu’il peut avoir (l’Application).

Et voilà : nous avons notre O, notre I, et notre A ! (Vous pouvez même y ajouter le C de « Contexte », qui n’en demeure pas moins essentiel.)

Avant même de commencer, je vous encourage à prier Dieu qu’il vous guide dans la compréhension du passage que vous allez lire. Il est primordial de laisser le Seigneur nous apprendre des choses par sa Parole, et non d’imposer nos propres idées au texte que nous lisons.

Pour commencer, il est important de situer le texte dans son Contexte, c’est-à-dire, savoir à quelle époque il a été rédigé, à quel genre il appartient (texte historique, poétique, lettre, etc.), quels sont ses destinataires d’origine, et aussi où il se situe dans la Bible (avant ou après la venue de Jésus, notamment). Cette étape peut sembler simple et quelque peu inutile si vous étudiez le texte seul, mais gardez en tête qu’une mauvaise compréhension du contexte pourrait vous entraîner dans une mauvaise interprétation.

Vient ensuite l’Observation. Cela consiste à trouver l’idée principale. Vous pouvez vous demander quels sont les personnages principaux, où et quand l’action (s’il y en a) se déroule, et détailler les différentes étapes de l’action ou du raisonnement établi par l’auteur. Il peut être utile d’identifier les différentes parties du texte, ainsi que les mots ou expressions qui sont répétés : cela vous aidera à trouver l’idée principale.

La 3e étape est celle de l’Interprétation. Une fois que vous avez établi quelle est l’idée importante du texte, vous pouvez vous poser la question de son sens : qu’est-ce que l’auteur a voulu dire à ses lecteurs dans ce passage ? Qu’a-t-il voulu souligner ?

Avant de vous poser la question du sens du texte pour vous-mêmes, il faut faire un petit effort de mise en contexte et vous mettre à la place des destinataires d’origine.

L’interprétation peut donc être divisée en plusieurs étapes :

  • déterminer l’argumentaire de l’auteur
  • trouver le sens du texte pour les premiers destinataires
  • trouver son sens dans le déroulement de l’histoire du salut : qu’est-ce que le texte signifie pour nous qui vivons après la mort et la résurrection de Jésus ?
  • essayer de résumer le texte en une phrase simple.

Maintenant que vous avez compris le texte, vous pouvez l’Appliquer à votre propre vie ! Voici quelques exemples de questions que vous pouvez vous poser pour l’application :

  • Qu’est-ce que ce texte m’apprend sur Dieu, sur moi, et sur l’existence ?
  • Puis-je penser à des situations semblables à celle(s) évoquée(s) dans le texte ?
  • Comment ce texte peut-il influer sur mes croyances, sur mon comportement ?

Enfin, vous pouvez prier en lien avec ce que vous avez lu, et notamment pour que Dieu vous aide à vivre selon les principes présents dans sa Parole.

OIA est très fréquemment utilisée au sein des GBU pour les études bibliques en groupe. C’est une méthode qui convient aussi bien à des chrétiens qu’à des non-chrétiens, car elle n’impose pas des idées préconçues sur le texte, mais favorise une véritable réflexion. Vous pouvez donc l’utiliser aussi bien pour vous-même que pour préparer une étude biblique en groupe, ou en binôme !

Pour aller plus loin, vous pouvez voir sur le site des GBU, s’y trouve la présentation complète de la méthode OIA !

Auteur : Sophie

Sophie est étudiante en anglais et en traduction littéraire à Paris.