#Atteindre Montreuil 2014 – Un témoignage !

crédit image : Anna Soliman
crédit image : Anna Soliman

Article de Gregory N.M., 23 ans, chrétien depuis presque un quinquennat, et disciple en herbe…

Du 26 avril au 3 mai 2014 avait lieu à l’Église du CEP de Montreuil, la semaine d’évangélisation #Atteindre.

Au programme, évangélisation, formation, conférences, présentations de différentes associations et de leur ministère, communion fraternelle, tâches ménagères (eh oui !!!), etc.

Et…

Plus de 60 jeunes venus d’un peu partout en France pour aider l’assemblée de Montreuil à atteindre par l’Évangile sa population cosmopolite.

Des foyers maliens au marché Porte de Montreuil, de la place « Croix de Chavaux » au métro Robespierre… Sous la pluie, les nuages et le « ciel bleu de la banlieue parisienne » (donc « ciel Greu ») ou encore a l’église, ça a été une semaine avec un mot d’ordre : « Seigneur, aide-nous à être des disciples en faisant des disciples ! Amène des âmes à toi, utilise-nous et tous ce que l’on a pour ta gloire ».

1200 Bibles distribuées, de nombreux, CDs présentant l’Évangile en divers dialectes donnés, des discussions, etc.

Pour moi, cette semaine a été un… Gros kiffe !!! Un bouleversement intérieur !!!

Durant toute la semaine, j’ai eu l’impression de vivre réellement comme un chrétien. D’avoir été transporté 2000 ans dans le temps aux côtés de Pierre et Jean ou de Paul à Athènes, en vivant et voyant d’autres chrétiens se battre pour la cause de l’Évangile… Et ce qui était formidable ce qu’ils étaient jeunes comme moi et que cela avait été organisé par des jeunes aussi. Tous, nous étions là pour Christ, mais pas simplement pour une semaine, mais ayant envie de vivre Christ au quotidien…

Distribuer des traités, prier pour les contacts, apprendre à connaître les autres jeunes chrétiens, partager sur notre vie, s’encourager, prier ensemble pour notre marche avec Christ, être repris aussi, se repentir, voir la main de Dieu se déployer en permettant des discussions avec des personnes se disant athées, agnostiques, anarchistes ou même « musulmans athées »… Des Bibles ont été prises par dizaines, voire même centaines en une heure ! Rentrer manger le midi avec des non-croyants et discuter de la Bible… Recevoir les remerciements de personnes après leur avoir parlé de Christ ou leur avoir donné un CD présentant l’Évangile dans sa langue maternelle…

Wawww… Si en me lisant vous vous imaginez que ce fut comme dans un rêve, c’est que j’ai vraiment réussi à véhiculer ce que j’ai pu ressentir, mais tout ceci ne c’est pas aussi bien passé que ça…

Il y a eu des moments de repentance forts…

À travers les temps d’enseignement et aussi l’évangélisation… La vérité de la Parole sonde ton cœur et te permet d’ y voir les aspects sombres :

  • annoncer l’Évangile pour de mauvaises motivations,
  • vouloir en tirer sa propre gloire,
  • avoir honte de l’Évangile,
  • avoir à cœur de gagner un débat plus qu’une personne,
  • ne pas être prêt à abandonner sa fierté pour la cause de l’Évangile,
  • faire preuve d’incrédulité même quand on pense croire,
  • limiter son amour pour les autres,
  • ne pas prendre pour soi les objectifs que le Seigneur nous donne …
  • « marcher » ou « trottiner » au lieu de « courir » dans la course chrétienne que Paul décrit…

Ce sont autant de raisons qui se trouvaient dans mon cœur et qui m’ont fait pleurer, demander pardon au Seigneur et demander sa grâce pour ne plus être hypocrite et vivre une vie authentique avec lui… Je ressors de cette semaine boosté, repentant, émerveillé, mais aussi vigilant.

Le Seigneur a confié une grande mission à ses disciples : « Allez faites de toutes les nations des disciples… » Matthieu 28.18-20. Si on aime Christ, on ne peut pas ne pas prendre au mot ses ordres. On doit donner le maximum pour le vivre et cela passera par « mortifier sa chair » avec toutes les excuses qui nous font traverser les semaines, les mois voire les années sans annoncer à sa famille, ses voisins, les habitants de sa ville et le monde entier la puissance de Dieu, sa grâce et son amour manifesté en Jésus-Christ.

Si j’ai réellement compris l’amour de Christ et la grâce du Père envers moi et mon cas – c’est-à-dire reconnu coupable et en attente du jugement, mais gracié, sans mérite, mais par amour inconditionnel le Père a exécuté la sentence de mon péché sur son Fils – je ne peux qu’être reconnaissant, mais aussi compatissant vis-à-vis de mes contemporains et annoncer à d’autres la grâce de Dieu.

Et dans ce passage, quelques points sont essentiels :

  • « Allez » suppose que nous devons aller et ne pas attendre que l’on vienne à nous… Et ce n’est pas y aller tous les 6 mois ou juste pour ceux de son choix… ! C’est faire de toutes les nations des disciples et le faire au quotidien.
  • « Allez » est aussi au pluriel… et cela encourage ! Dieu est à l’oeuvre avec nous et il y a aussi des sœurs et frères qui s’évertuent à vivre cet ordre au quotidien. Si vous n’en connaissez pas, je peux vous en présenter et je veux aussi vivre et m’inclure dans ce groupe…
  • « Enseignez-leur à observer… » Cela nécessite un suivi des personnes – pour les conduire non seulement à la conversion, mais aussi à l’obéissance – et une connaissance, une vie pratique au quotidien. Comme me disait un pasteur : plus tard, le Seigneur nous demandera combien de disciples nous avons faits et celui qui ne fait pas de disciples commet un péché… 

Soyons vigilant, car trop souvent notre chair s’oppose en cela en nous sortant une liste d’excuses digne de celle des cadeaux de Noël des enfants. Le mot d’ordre est : plus d’excuses et prendre à cœur ce que le Seigneur a à cœur : sauver le plus grand nombre. Et Dieu est avec nous pour l’évangélisation, mais aussi pour nous aider dans notre croissance.

J’ai été repris, humilié, encouragé, édifié par le Seigneur à travers cette semaine et j’ai juste envie de vivre pleinement cette vie qui est une vie de mise en conformité aux exigences divines et à une union dans le ministère, les sentiments et les souffrances de Christ : une vie de disciple. Repentons-nous et engageons-nous à vivre avec Christ en comptant sur sa grâce.

Soyez encouragés et bénis !

Pour revivre la semaine avec les photos, sujets de prières, et toutes les informations, direction le blog de la semaine !

crédit image : Anna Soliman
crédit image : Anna Soliman
Auteur : Gregory N.

Gregory, 23 ans est chrétien depuis presque un quinquennat, et disciple en herbe…