Noé, imposture ou film biblique ?

 Le film Noé est récemment sorti en France. Scénario à la hollywoodienne, ou film fidèle au récit biblique ? Présente-t-il Noé tel qu’il nous est décrit dans la Bible, ou un Noé adapté à la « sauce Russel Crowe » ?

Pour la Rébellution, je suis allé voir le film. Je te propose donc d’étudier ce que l’on peut en retenir. Ma première impression est que mis à part les noms des personnages, un grand déluge et une arche, le film n’a absolument rien à voir avec l’histoire biblique. Je n’aurais pas le temps de relever tous les éléments qui contredisent la Genèse, mais je peux t’assurer que le film de Darren Aronofsky comporte un paquet de fantaisies inventées de toutes pièces ! Entre autres : des anges déchus  sont devenus des « monstres de pierre » et aident Noé à construire l’arche ; Métushélah, grand-père de Noé, est présenté comme une sorte de magicien ; deux des fils de Noé (Cham et Japhet) n’ont pas de femme et sont en colère contre lui et Dieu ; un autre descendant de Caïn est présent dans l’arche, etc.

Je suis conscient qu’il est normal pour un réalisateur qui se déclare athée de sortir un film non-biblique. Mais ce qui me gêne profondément dans ce film, ce sont les fausses idées qu’il transmet à propos de Noé, de Dieu, et de la Bible.

Des fausses idées sur Noé

La première chose à retenir, c’est que le Noé présenté dans le film n’a rien à voir avec celui de la Bible. On ne le voit jamais parler avec Dieu, si bien qu’au début du film il prend une potion à effets hallucinogènes pour pouvoir comprendre que Dieu veut qu’il construise une arche ! Il est dépeint comme quelqu’un de méchant, de plus en plus haineux vis-à-vis des hommes et de sa famille. Selon le film, Noé a reçu de Dieu la responsabilité de détruire l’humanité. Il va jusqu’à tuer pour empêcher les gens de monter dans l’arche, et laisse aussi mourir une jeune fille que Cham veut sauver. Lorsque Sem et sa femme lui proposent de sauver des gens, il refuse, voulant que l’humanité entière périsse. C’est pour cela qu’il tente même d’assassiner ses petits-enfants, tout juste nés, ne voulant pas permettre la reproduction de l’espèce humaine. Où est l’« homme juste et intègre », l’« homme qui marchait avec Dieu » (Genèse 6.9) ? Qu’est devenu le « prédicateur de la justice » (2 Pierre 2.5) dont nous parle la Bible ?

Des fausses idées sur Dieu

La deuxième chose à retenir est que le dieu présenté dans le film est aux antipodes du Dieu de la Bible. En effet, ce qui m’a le plus marqué dans le film, c’est que Dieu y est totalement absent. Il ne s’adresse jamais directement à Noé, et lorsque Noé l’appelle, il ne répond pas. De plus, le film est rempli de magie et d’expériences mystiques, si bien que Dieu n’a aucun rôle à jouer. Ensuite, alors que le seul nom donné à Dieu dans le film est « le Créateur », l’histoire de la création dans ce film ne mentionne pas l’intervention de Dieu ! L’histoire laisse aussi clairement penser qu’il demande à Noé de tuer les enfants de son fils, car il ne veut pas que l’homme vive. Il voudrait seulement laisser en vie « les innocents », c’est-à-dire les animaux. Bien qu’il ne soit jamais nommé explicitement, Dieu y est dépeint comme injuste et méchant. Ce n’est pas le Dieu d’amour dont nous parle la Bible !

Oui, Dieu est saint et ne peut pas voir le mal. Oui, le « salaire du péché c’est la mort » (Romains 3.23), MAIS « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3.16) ! L’homme a désobéi à Dieu, a choisi de suivre sa propre voie, mais Dieu dans sa grâce a donné son propre Fils afin qu’il prenne la punition à notre place ; « le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui [Jésus] » (Ésaïe 53.5) ! Le Dieu de la Bible est saint, juste ET amour, alors que le dieu présenté dans le film est méchant et injuste.

Des fausses idées sur la Bible

La troisième chose que nous pouvons retenir est que, selon le film, la Bible est un livre de légendes. N’importe quelle personne qui ira voir le film en conclura naturellement que l’histoire de Noé est tout simplement une fantaisie, une légende qui vient de la Bible. En effet, l’histoire que présente Darren Aronofsky est tout simplement impossible (magie, monstres de pierre…). La plupart des gens ne feront pas la différence entre la version « Russell Crowe » et le récit biblique, si bien que la crédibilité de la Parole de Dieu sera remise en cause.

En plus de cela, le film contredit des principes bibliques importants. L’arche qui a sauvé Noé et sa famille du déluge était une figure du salut en Jésus-Christ (voir 1 Pierre 3.20-21). Selon le récit biblique, Dieu est tellement attristé par l’attitude et la méchanceté des hommes qu’il décide de détruire le monde par un déluge. Mais dans sa grâce, il pourvoit à un moyen de salut ! Comme il a sauvé Noé et sa famille à travers l’arche, il invite tous ceux qui veulent être sauvés à se repentir et à croire en Jésus, car nous méritons la mort et la colère de Dieu à cause de nos fautes. En présentant un Dieu qui ne veut pas que les hommes entrent dans l’arche, et un Noé qui tue ceux qui s’y essaient, le film porte atteinte à Jésus-Christ lui-même, et remet en cause le salut qu’il nous offre. N’oublions pas que Dieu « veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Timothée 2.4).

Ne laissons pas ce film porter atteinte à notre foi. Notre Dieu est bien plus grand que celui que Darren Aronofsky a dépeint. Ne laissons pas Hollywood répandre des idées fausses sur ce que dit la Bible, avertissons tous nos amis qui veulent voir le film, et profitons-en pour ouvrir la Bible avec eux, afin de leur raconter la vraie histoire de Noé (Genèse 6 à 9).

Pour finir, la Bible nous dit : « C’est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu’on ne voyait pas encore, et saisi d’une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille » (Hébreux 11.7). Le Noé « Russel Crowe » est en totale opposition avec le Noé dont nous parle la Bible !

 Tu peux trouver d’autres commentaires du film sur NotreEglise Point Com et sur le blog d’Évangile 21.

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

24 ans, français vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Coordinateur de la Réb', blogueur sur christestmavie.fr, amateur de bons livres, et co-auteur du livre Une vie de défis. Mais par-dessus tout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →