Génération challenge : un bilan de ces 4 années !

5 Avr 2014 3 commentaires F.

Post de Fanny D. 20 ans, missionnaire et implanteuse d’Église

La fameuse génération challenge… qu’a-t-elle donnée ces 4 dernières années ?!

Dans moins de deux semaines se déroulera le congrès Pâques 2014 à l’Institut Biblique de Genève. Une bonne occasion pour faire le point sur les 4 années passées depuis le dernier congrès !

Je vais donc te partager cette partie de ma vie et j’espère qu’elle t’encouragera à te lancer des défis pour la gloire de notre Seigneur et Sauveur !

  • À Pâques 2010, on m’a proposé de faire un stage de 6 semaines avec un pasteur jeunesse américain. À 16 ans, avec mon petit argent de poche, inutile de te dire que je n’y croyais pas du tout !
  • 2 mois plus tard, j’étais dans un avion à destination de Boston.
  • À mon retour, j’ai suivi des cours de discipulat.
  • À 17 ans, je participais à une formation développant le leadership à travers la mission en France et en Albanie.
  • À 18 ans, j’ai passé 1 mois en mission en Roumanie, dont 10 jours en mission individuelle.
  • À 19 ans, je partais en mission de prospection en Tunisie et co-organisais une mission en Roumanie.
  • J’ai aussi suivi plusieurs cours d’un CFRI (Centre de Formation Régional d’Implanteur) et présidé le moment de louange dans mon Église.
  • À 20 ans, je suis dans une équipe qui est en train d’implanter une Église en Touraine.

Je ne suis pas forcément un modèle, et tu n’as pas besoin de sortir de ton pays ni de ta ville pour te lancer des défis pour servir et glorifier Dieu. Tu n’as même pas besoin que cela soit quelque chose étiqueté «chrétien».

À quoi aspires-tu ? Qu’est-ce qui te fait vibrer ? Dieu a mis des aspirations dans notre cœur et nous donne sa force pour les réaliser. Être soumis au Seigneur tout en réalisant nos rêves, pour moi, c’est aussi ça, être rébellutionnaire.

Je vais maintenant essayer de te montrer quelles questions il est nécessaire de se poser avant de se lancer dans un projet.

Comment va ma relation avec Dieu ?

Tes projets ne doivent pas passer avant ta relation avec le Seigneur. Jésus en premier dans ta vie, tes actions, tes pensées. Dieu n’est pas intéressé par ce que tu peux faire. Il est intéressé par toi.

Connais-tu vraiment Dieu ? As-tu une vraie relation profonde avec lui ? Il est le plus grand trésor que tu puisses jamais avoir, tâche de ne jamais l’oublier ! Lui as-tu exposé tes projets ? As-tu pris du temps pour l’écouter ?

Je te vois venir… Comment savoir si ton projet est selon sa volonté si après avoir prié et attendu tu n’entends pas de réponse ? Selon moi, si tu n’as pas eu d’opposition, lance-toi et Dieu laissera la porte ouverte ou la fermera s’il le faut. Dans tout cela, je ne veux pas dire que si tu es perdue dans ta relation avec Dieu, tu ne dois pas te lancer de défi avec lui. M’étant convertie en mission à court terme, je serais mal placée. Se mettre au défi de chercher la face de Dieu est d’après moi le plus beau challenge que tu puisses te lancer avec le Seigneur !

Qu’en pensent mes mentors ? 

La jeunesse est impatiente et rebelle. Parfois, je pense que j’en fais baver à mes mentors. Mais même s’ils ne sont pas toujours plaisants à entendre, leurs conseils sont tellement précieux et édifiants (je le comprends souvent sur le long terme) que je ne peux que te conseiller de trouver un mentor. J’ai beaucoup d’idées géniales et de projets révolutionnaires en tête… qui s’avèrent être complètement stupides et incohérents après leur en avoir parlé (ils me le disent avec plus de tact, rassure-toi). Ils sont aussi un vrai encouragement et un solide soutien lorsque je vis des moments de doute. Ces hommes et ces femmes mûrs dans la foi et soumis au Seigneur te seront d’une grande aide.

Dernier conseil : 

Ne t’inquiète pas des choses du monde… 

On se moque de toi ? On te dit que c’est trop dangereux ? Que tu es trop jeune ? Que tu n’auras jamais l’argent pour le faire ? Mais… Qu’en dit le Seigneur ? Qu’en pensent tes mentors ?

…mais prends tes responsabilités en main

  • Ne néglige pas tes études : dans ses périples, Paul a continué à faire des tentes et même Jésus était charpentier. Dieu peut faire des miracles et te donner tout l’argent nécessaire de manière extraordinaire, je n’en doute pas une seule seconde. Seulement, tu as des responsabilités !
  • Sors de ta zone de confort : aucun projet qui t’est proposé ne te convient ? Tu n’as pas de groupe de jeunes avec qui lancer une idée ? Ose aller au-delà de ton cadre prédéfini. Vois grand, renseigne-toi sur les projets qui se font, déplace-toi s’il le faut, appelle… Bref, ne t’arrête pas à la facilité et surtout pas devant une barrière qui n’existe pas.

« Soyez donc les imitateurs de Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés, et vivez dans l’amour en suivant l’exemple de Christ, qui nous a aimés et qui s’est donné lui-même pour nous » Éphésiens 5.1-2

Auteur : F.

F., jeune femme de 22 ans passionnée par Christ.