Porter sa croix pour le suivre … chaque jour

Crédits image : tudeaucine.wordpress.com
Crédits image : tudeaucine.wordpress.com

Post de Philippe Simo, leader jeunesse

Cet article est le dernier d’une série de trois articles. Afin de pleinement profiter de cette série, je vous invite à lire les deux premiers articles intitulé Es-tu réellement chrétien et renoncer à soi pour le suivre…un basique.

J’ai écouté ce dimanche un passage des Écritures qui me fait souvent sourire quand je l’entends. Il s’agit du passage suivant : « Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l’Asie, arriva à Éphèse. Ayant rencontré quelques disciples, il leur dit : Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru ? Ils lui répondirent : Nous n’avons pas même entendu dire qu’il y ait un Saint-Esprit » (Actes 19.1-2).

La similarité avec notre sujet de ce jour est que quand je discute avec des chrétiens, certains réagissent un peu de la même manière concernant la croix à porter chaque jour. C’est comme s’ils disaient : Nous n’avons même pas entendu dire qu’il y ait une croix à porter. Porter sa croix est pourtant, comme nous l’avons vu dans le texte (Matt. 16.24), une base pour toute personne désireuse de suivre Christ.

POURQUOI PORTER SA CROIX ?

Porter sa croix chaque jour est le devoir de chaque chrétien. Il y a une croix à porter pour diverses raisons :

  • Christ a porté sa croix, et il a dit que le disciple n’est pas plus grand que son Maître…
  • Le monde autour de nous rejette Christ ainsi que sa sainteté.
  • Le chrétien vivant dans le monde doit chaque jour faire le choix de rester intègre vis-à-vis de Christ ou se compromettre pour avoir une vie meilleure.
  • Le monde est sous la puissance du malin.

Il y a une croix à porter, car le monde et ses valeurs sont à contre-courant de tout ce que veut Dieu.

  • Dieu exalte l’humilité, le monde récompense les orgueilleux.
  • Dieu exalte les serviteurs, le monde respecte les maîtres.
  • Dieu apprécie la fidélité, le monde accepte l’infidélité.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, il est donc difficile au quotidien d’être chrétien. Difficile d’être le seul à ne pas tricher là où la triche est devenue une norme. Le chrétien n’a pas recours aux mêmes armes que le monde. Il ne peut pas tricher, tromper, voler ou mentir pour atteindre ses buts.

Il ne peut non plus se venger face aux injustices subies. En fait, il est comme son Maître : conscient que son royaume n’est pas de ce monde, mais qu’il est un ambassadeur, appelé à représenter une patrie céleste. À être une lettre vivante de Dieu, écrite pour être lue par les hommes. Une lumière appelée à briller face aux ténèbres de ce monde, et le sel qui donne du goût à la vie sur terre.

QU’EST-CE QUE CETTE CROIX ?

Je dirai simplement que la croix que nous devons porter chaque jour représente les conséquences douloureuses des choix que nous faisons au quotidien pour suivre Christ. Suivre Christ peut coûter cher, très cher d’ailleurs. Mais nous devons pouvoir payer le prix pour le suivre. Le disciple n’est pas celui qui se demande ce que sa relation avec Dieu va lui apporter… Mais plutôt ce qu’il va apporter à Dieu. Ce que sa vie de disciple va lui coûter. C’est celui qui joyeusement porte sa croix.

Quand nous sommes conscients de la présence d’une croix à porter à cause de notre identification à Christ, nous réagissons différemment face aux tentations et aux  épreuves de la vie, car elles représentent toutes de bonnes occasions d’exalter notre Dieu.

Puissions-nous donc changer notre perception des difficultés et des souffrances pour une plus grande ressemblance à notre Maître. Ainsi le monde verra que s’il est vrai que nous vivons dans le monde, toutefois, nous ne sommes pas du monde.

Auteur : Philippe Simo

Philippe, 29 ans est leader de groupes de partage autour de la Bible.