L’amour d’une mère

Crédits image : lemonde.fr
Crédits image : lemonde.fr

Post de Philippe Simo, leader jeunesse

Son amour m’a rassuré

Quand j’étais plus jeune (7 ans environ), je me suis violemment fait renverser par une voiture. Je rentrais chez moi après une matinée passée à l’école. Nous étions en groupe et rentrions en discutant, en rigolant.

Cette bonne ambiance a été troublée par un accident. Tout ce dont je me souviens, c’est que je marchais sur le trottoir et, l’instant d’après, j’étais en train de rouler au sol (sur une bonne dizaine de mètres), propulsé par un impact.

La scène suivante se déroule aux urgences… Le conducteur avait eu l’amabilité de me conduire à l’hôpital le plus proche avant de prendre la fuite…

Avant l’arrivée de ma mère, j’ai refusé toute intervention médicale. Malgré leurs efforts, les infirmiers ne sont pas parvenus à me convaincre de me laisser faire. En revanche, quand ma mère est arrivée, elle m’a tendrement regardé et dit : « Laisse-les faire, je suis là ». Cette phrase a tout changé. Je savais bien que j’aurais mal, qu’ils me feraient des injections et bien d’autres examens. Toutefois, vu que ma mère était là et qu’elle avait permis cette intervention, j’étais convaincu que c’était pour mon bien, car j’étais convaincu de son amour.

Dieu nous aime : oui, mais à quel point ?

Nous savons-tous que Dieu nous aime. Avant même de me convertir, je savais que Dieu m’aimait. Je savais que c’était lui qui me donnait la vie, la santé, l’intelligence et bien d’autres choses.

Quand je me suis converti, j’ai mieux compris la valeur de cet amour. J’ai compris que Dieu m’aimait tellement qu’il avait donné son Fils unique en sacrifice pour payer le prix de mes péchés. Ce grand amour a permis que je puisse être pardonné de tous mes péchés. Je suis devenu son enfant, j’ai accès à la vie éternelle en sa présence, et désormais je suis participant de la nature divine ainsi que de l’héritage de Christ.

Par contre, pendant longtemps je n’ai pas su à quel point Dieu m’aimait. La Bible nous parle à plusieurs reprises de l’amour de Dieu pour nous. Mais à ma connaissance, un seul verset nous dit à quel point Dieu nous aime.

Jean 17.23 : « moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. » Dieu nous aime comme il aime Christ. Du même amour. Rien que ça !!! C’est à peine croyable, et pourtant c’est ce que la Parole nous enseigne. Christ n’a jamais péché, pas même une seule fois il n’a désobéi ; c’est le serviteur par excellence. Il est tout mon opposé et pourtant Dieu dit m’aimer du même amour.

Pouvons-nous croire cette vérité ? Dans le prochain article, nous verrons les implications d’un tel amour.

Auteur : Philippe Simo

Philippe, 29 ans est leader de groupes de partage autour de la Bible.