Atteindre Saint-Maur : les retours [3/3]

Clément Dv, entouré des orateurs Guillaume Bourin (à gauche) et Raphäel Charrier (à droite)
Clément Dv, entouré des orateurs Guillaume Bourin (à gauche) et Raphäel Charrier (à droite)

Durant cette semaine, j’ai beaucoup appris sur Dieu. La semaine précédant Atteindre Saint-Maur, j’étais considérablement attaqué par Satan : tentations, travail, santé (pharyngite), fatigue. À ceci s’ajoutent une santé spirituelle faible et des problèmes de dernière minute liés à l’organisation, et vous obtenez un responsable exténué, avant même de commencer la semaine.

Samedi 19 octobre. 10h du matin. Il faut que je fasse ma valise, que je prenne tout le matériel, car je logerai à l’Église toute la semaine. Arrivée à l’église à 14h30. Ça y est, les premiers campeurs arrivent. Un jeu brise-glace permet de détendre les gens et la soirée louange menée par l’IBN oriente nos regards sur Dieu et sa souveraineté. Souveraineté, c’est LE mot de notre semaine…

Sans aller plus loin, je vais simplement récapituler les clins d’œil souverains de Dieu lors de cette semaine :

  • Il y a eu pas mal d’imprévus : désistements et rajouts de dernière minute, changement de lieux d’évangélisation, changement d’équipes, etc. Mais à chaque fois, j’ai pu m’adapter et être flexible. Rappelons que le planning est notre serviteur et non pas notre maître.
  • À chacune de nos sorties d’évangélisation (gares RER ou porte-à-porte), il ne pleuvait pas. Sans exception. Quand nous rentrions à l’église après nos sorties, la pluie faisait alors souvent son apparition.
  • Un soir, nos voisins canadiens chrétiens qui logent dans l’église nous ramènent 2 grands sachets contenant une vingtaine de pains (baguettes, gros pains de campagne, etc.). Le petit-déjeuner du lendemain était excellent !
  • Les nuits étaient pour certains campeurs assez courtes, à cause du thème « Est-ce que Dieu a prédestiné mon conjoint ? » lancé par l’un d’entre eux… (lol)

Lors de notre dernière soirée, nous avons organisé une conférence sur le thème « Si Dieu existe, pourquoi la souffrance et la mort ? ». Parmi les 5000 flyers distribués, seules 10 personnes sont venues. En comparaison, nous avons eu 160 bons contacts lors de la semaine (cf. tableau ci-dessus), ce qui fait environ 32 bons contacts par jour. Ainsi, en une seule sortie, nous avons eu 32 bonnes discussions contre 10 à la conférence. Cela justifie clairement notre obéissance au commandement de Jésus dans Matthieu 28.18-20 qui dit « allez » et non pas attendez que les gens viennent.

En conclusion de cette semaine, nous avons pu atteindre le voisinage situé dans un périmètre de 2 km autour de l’église. Tout le monde était au final sur les rotules, mais tellement encouragé d’avoir pu annoncer la Bonne Nouvelle, et surtout d’avoir été utilisé par Dieu, dans sa souveraineté. Comme le répétait l’un des participants : le Royaume de Dieu s’est approché !

Le but de ces retours était de partager nos différents ressentis. N’hésite pas à entrer dans la Grande Mission en participant à des camps d’évangélisation : Atteindre, Plagestation, Bouge Ta Ville et autres ;-)

Digiqole ad
Avatar

Clément Dv

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur dans l'environnement, meneur de louange à l'Eglise de Saint-Maur (AECM)

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *