Atteindre Saint-Maur : les retours [1/3]

Suite à la semaine Atteindre Saint-Maur qui a eu lieu du 19 au 26 octobre, la Réb’ te propose de découvrir les retours de quelques participants. Certains évangélisaient pour la première fois, d’autres étaient plus habitués, mais tout le monde a beaucoup appris ;-)

Crédits photo : Anna Soliman
Valentin / Crédits photo : Anna Soliman

Valentin, 16 ans

J’ai vraiment passé une semaine extraordinaire, infiniment bénie par un Dieu qui était, qui est et qui sera toujours là !

Même si j’étais dans un environnement connu (chrétien), il m’était tout de même inconnu : je ne connaissais absolument personne ! Mais cet obstacle a vite disparu : j’ai fait la rencontre de personnes extra, qui avaient un zèle impressionnant pour Dieu et sa Parole, et je pense que c’est ce qui m’a le plus boosté lors de cette semaine.

J’avoue que j’appréhendais pas mal la première sortie parce que je n’en avais jamais faite et en plus je commençais par le porte-à-porte : galère ! Mais cette sortie m’a permis de me mettre dans le bain et d’être de plus en plus sûr de moi jour après jour (bien sûr, la prière n’étais pas non plus étrangère à ces progrès !). Les formations du matin étaient centrées sur la Parole alors que celles du soir concernaient plus la pratique de l’évangélisation : qu’est-ce que la doctrine catholique, qu’est-ce que la pensée post-moderne, comment répondre à leurs objections ?

Mais ce que j’ai clairement préféré, c’était le temps de questions-réponses (Q&R) qui s’ensuivaient : c’était vraiment un temps privilégié pour apprendre et se former personnellement !

Ces temps de Q&R devaient se terminer vers 22h, mais ils duraient parfois jusqu’à 5 ou 6h du matin avec Alex L. et Calaghan M. ! Vraiment des frères au top !

Si on me proposait de refaire une semaine de ce type, je dirais oui, oui, oui : sans hésiter !!! Franchement, il me semble que ça a été la semaine de ma vie où j’ai le plus appris sur Dieu et sur la mission qu’il confie à tous ses enfants. Elle m’a aussi permis de me conforter dans ma décision de me faire baptiser, avec ma sœur Marianne, le 15 décembre. Vous avez bien noté la date ?

_________________________________________________________________

Sabrina / Crédits photo : Anna Soliman
Sabrina / Crédits photo : Anna Soliman

Sabrina, 29 ans

La semaine d’évangélisation à Saint-Maur était vraiment chouette.

Une semaine mise à part pour Dieu où j’ai pu annoncer l’Évangile avec d’autres jeunes.

Ce que j’ai aimé :

  • C’est le fait d’avoir eu des formations à l’évangélisation avant d’aller sur le terrain, et les moments d’édification, car sans cela, nous ne nous sentons véritablement pas armés.
  • J’ai beaucoup apprécié aussi les moments fraternels passés à table, les soirées sans fin où nous nous sommes exhortés les uns les autres et les moments de prières passés ensemble.

Côté pur évangélisation :

  • Bien que j’évangélise régulièrement, durant cette semaine, j’ai pu parler avec des « styles » de personnes avec qui je n’avais encore jamais parlé : un athée et un homme complètement « atteint » dans sa tête qui pensait avoir vécu 5 vies, avoir été romain, puis gladiateur et qu’il vivait actuellement dans la 5e dimension… Ces conversations m’ont permis de gagner en expérience sur le terrain.
  • Puis, je me souviens d’une conversation que j’ai eue avec une femme qui fermait complètement ses oreilles sur ce que je lui disais… Mais une femme qui se trouvait non loin et à qui j’ai parlé ensuite, m’a avoué avoir été touchée par ce qu’elle avait entendu. Comme quoi, les gens autour de nous nous écoutent !

Cette semaine était tout simplement enrichissante et m’a permis de renouveler mon cœur pour les perdus. Merci encore aux organisateurs et merci au Seigneur d’avoir permis que des personnes entendent le message de l’Évangile !

J’aime rappeler que si un jour des chercheurs trouvaient comment soigner une maladie incurable, tout le monde le crierait sur les toits et surtout, en parlerait aux malades !

Nous chrétiens, nous avons « l’antidote » pour ces personnes qui ont une « maladie de l’âme ». Alors chrétiens, bougeons-nous !!!

_________________________________________________________________

Francis / Crédits photo : Anna Soliman
Francis / Crédits photo : Anna Soliman

Francis, 28 ans

La semaine d’évangélisation « Atteindre Saint-Maur » est une première pour notre Église. Une semaine entière pour parler de notre foi dans le quartier de l’église. J’attendais cette semaine avec impatience, mais aussi avec une certaine appréhension, car c’était ma première semaine d’évangélisation. C’est vrai que parler de ma foi frontalement à des inconnus n’est pas du tout dans mes habitudes. Cependant, l’envie d’obéir aux commandements de Christ était plus forte (Luc 10.2).

Durant les sorties évangélisation, j’avais toujours cette tension entre ma volonté de participer à l’œuvre de Dieu et aussi celle de vouloir rester dans ma zone de confort. Plusieurs choses m’ont aidé à surmonter mes doutes :

  • La prière prenait une place prépondérante dans la préparation de nos sorties, mais aussi durant ces dernières. Elle nous permettait de tout remettre dans les mains du Seigneur et de ne dépendre que de lui.
  • Nous étions envoyés en binôme dans les rues et les gares. Cela peut sembler anodin, mais être en binôme nous permettait d’être encouragés en permanence. Lorsque je sentais une petite baisse de régime ou un moment de découragement, mon binôme était là pour me remotiver ; souvent un regard suffisait. Lorsque l’un parlait, l’autre priait.
  • Les formations de qualité de Guillaume et Raphaël nous ont équipés pour mieux annoncer l’Évangile et parler de notre foi d’une manière claire et centrée sur la croix.

Finalement, cette semaine a été un encouragement pour moi pour l’annonce de l’Évangile dans mon entourage une fois retourné dans mon quotidien.

_________________________________________________________________

Attalia / Crédits photo : Eric Ngo
Attalia / Crédits photo : Eric Ngo

Attalia, 20 ans

Samedi 19 Octobre 2013 après-midi : lancement de la semaine Atteindre Saint-Maur !

Dès mon arrivée, j’ai été très encouragée par la présence de ces quarante personnes toutes plus débordantes de motivation les unes que les autres pour servir le Seigneur et atteindre la ville de Saint-Maur.

Cette semaine a été riche en enseignements : une meilleure compréhension de la pensée post-moderne et de l’infinie richesse de la Bible ; l’importance de la communion fraternelle, aussi bien avec nos binômes, pendant les sorties à la rencontre des passants, que lors des moments de prière et de partage d’une grande qualité ; la souveraineté et le soutien tangible de Dieu dans le déroulement de toutes nos activités (logistique, conditions météorologiques, etc.). Je ressors donc de cette semaine avec le désir renforcé de continuer de participer à la mission qui nous a été laissée : celle de partager la meilleure nouvelle que le monde ait jamais connue jusqu’aux extrémités de la Terre.

En somme, cette semaine m’a parue comme une allégorie de la vie chrétienne : des moments de joie, de prière et de partage ponctués par des moments de doute et d’appréhension, mais le tout suivant un mouvement constant d’amélioration, de progression dans la démarche d’annonce de l’Évangile ainsi que dans la compréhension approfondie des enseignements de la Bible.

Un grand merci aux organisateurs, aux formateurs, ainsi qu’à l’ensemble des participants qui ont chacun contribué à rendre ces instants précieux et uniques.

Les autres retours demain ! ;-)

Auteur : Clément Dv

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur dans l'environnement, meneur de louange à l'Eglise de Saint-Maur (AECM)

Voir tous ses articles →