Une prière pour ceux qui ne veulent pas gâcher leur vie

2 Juil 2013 0 commentaire
Crédits Photo : gthob.com
Crédits Photo : gthob.com

Les Confessions d’Augustin sont un classique de la littérature chrétienne. L’un des aspects les plus forts du livre, c’est qu’il s’agit d’une longue prière adressée à Dieu par l’auteur. Lire ce livre permet de comprendre la spiritualité d’Augustin, et la relation qu’il entretenait avec Dieu. Au final, entendre ou lire quelqu’un prier est souvent le meilleur moyen de saisir la profondeur de son intimité avec Jésus.

John Piper est un grand fan d’Augustin. Alors d’une certaine manière, il a cherché à l’imiter. Le dernier chapitre de son livre Et si je ne gâchais pas ma vie… est la prière d’un homme qui supplie Dieu de ne pas le laisser gâcher sa vie. Lire cette prière, c’est finalement comprendre ce qui fait vibrer le coeur de Piper, et ce qui anime sa vie et son ministère.

Voici comment il commence sa prière :

Ta bonté, Seigneur, vaut mieux que la vie. Cette vérité, tu l’as affirmée de maintes façons. Par la bouche de ton serviteur David, tu l’as exprimée en ces termes mêmes : « Ta bonté vaut mieux que la vie ; mes lèvres célèbrent tes louanges. » Tu l’as formulée au travers des paroles de ton apôtre, Paul, lorsqu’il confiait, en prison : « J’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ, ce qui est de beaucoup le meilleur. » D’ailleurs, l’expression utilisée par Paul n’est-elle pas révélatrice ? Il ne se contente pas d’employer le terme « meilleur », il renchérit en disant « de beaucoup le meilleur ». Tu es tellement plus précieux que la vie que ton apôtre évoque la mort en termes de profit : « Pour moi, vivre, c’est Christ, et mourir m’est un gain. » Oui, être dépossédé de tout ce que peut offrir ce monde pour être réduit à toi, c’est un gain.

Pourquoi ton amour, Seigneur, est-il plus précieux que la vie ? Assurément une réponse nous est livrée dans les termes employés par David. Il ne dit pas : « Car ta bonté vaut mieux que la vie, mes lèvres célèbrent ta bonté. » Il dit qu’il veut te louer, toi, et non ta bonté : «  Parce que ta bonté vaut mieux que la vie, mes lèvres célèbrent tes louanges. » S’il a choisi de s’exprimer ainsi, n’est-ce pas parce que la plus belle chose que fasse ta bonté, c’est de nous ramener auprès de toi en nous donnant des yeux, un cœur et un esprit aptes à voir les richesses de ta gloire ? Plus rien ne nous empêche de jouir de ta présence, maintenant que ta colère a été écartée et nos péchés pardonnés. N’est-ce pas ce qui définit ta bonté : ta volonté de nous accorder à nous, pécheurs sans mérite, une joie éternelle en toi et ton action pour réaliser cette volonté ? L’amour pourrait-il être autre chose, s’il doit être infini ? N’es-tu pas la meilleure récompense qui puisse nous être accordée, si nous sommes aimés ?

Si toi non plus, tu ne veux pas gâcher ta vie, je t’encourage à lire cette prière en entier, et à la prier pendant que tu lis. Voici le lien.

Le défi que je te lance est de télécharger et/ou d’imprimer la prière, pour l’utiliser durant ton prochain culte perso. Prends une demi-heure pour méditer sur cette supplication saturée de versets bibliques.

Mon frère, ma soeur, ne gâche pas ta vie !

(Merci à Ricardo d’avoir tapé la prière depuis le livre papier !)

Avatar
Auteur : Sam P-L

29 ans, marié à Fidji, père de 3 enfants, ingénieur informatique à Lyon et co-auteur du livre Être étudiant et chrétien: opportunités et défis.

Voir tous ses articles →