DHT – 1300 kms à vélo pour les intouchables

24 Juin 2013 0 commentaire
Crédits photo : 1300km.org
Crédits photo : 1300km.org

Bonjour bonjour !! Pouvez-vous vous présenter brièvement l’un et l’autre, s’il vous plaît ?

Jérémie : Bonjour, moi c’est Jérémie, tout simplement. Sincèrement, je ressemble à un jeune homme comme un autre, j’ai eu mon bac, je viens de terminer une formation de BTS énergétique et je m’apprête à tacler une école d’ingé ; je suis étudiant, quoi !

Ruben : Bonjour, moi c’est Ruben. Je suis pas Indiana Jones, mais j’aime bien l’aventure. Chrétien depuis 12 ans, marié depuis 8 ans et papa depuis 1 an ! Accessoirement, je suis depuis peu directeur de BLF Europe, LA maison d’édition que vous devez connaître :-)

« 1300 kms pour les intouchables », qu’est-ce que c’est, au juste ?

J : Un projet… différent.

Concrètement c’est 1300 km de vélo à travers la France et la Suisse en deux semaines pour sensibiliser les francophones à la situation des Dalits.

Personnellement, c’est aussi une façon de ne pas retomber dans la « normalité » d’une vie anormale que nous connaissons tous, celle d’un Français moyen.

R : Pas grand chose à rajouter, si ce n’est qu’on ira de Maubeuge à Marseille et qu’on sera une dizaine de cyclistes à faire les 1300 km et plusieurs dizaines à faire au moins une partie. Rejoins-nous !

Comment vous est venue cette idée ?

J : Ruben et moi-même étions ensemble pendant plusieurs années sur le Logos Hope, un navire à but humanitaire où nous avons pu constater le déséquilibre entre notre façon de vivre et celles de tant d’autres pays. De retour en France, ce qui était à l’origine un défi sportif est rapidement devenu un projet de sensibilisation.

R : Il est fort Jérémie pour résumer, vraiment fort…

Comment s’est passée la première édition ?

J : Le résultat de l’édition 2011 est allé au delà de mes attentes ! Certes, nous avions bien posé les choses en créant une association pour cadrer le projet et il y a eu une préparation conséquente avant le départ ! Mais les personnes chez qui nous sommes restées étaient toujours accueillants et ont souvent fait marcher leurs cercles sociaux pour propager le message de l’événement. Je dois admettre aussi que la récolte de 5000 euros en deux semaines pour soutenir la construction d’une école dalit m’a impressionné !

Quel objectif vous êtes-vous fixé cette fois-ci ?

J : Sensibiliser autant de personnes que possible ! Nous n’étions que deux en 2011 et pourtant nous avons fait parler certains médias, cette année nous serons au moins une douzaine sur la route, de quoi faire passer notre message ! Et concrètement, nous voulons soutenir financièrement deux enfants dalits pour la totalité de leur scolarité, ce qui leur donnera une certaine chance dans la vie qui les attend.

Un Dalit ne peut pas forcement faire ce qu’il veut encore aujourd’hui ; il le sait très bien lui, que la liberté du choix n’est pas un acquis, et ce,  pour des millions de personnes.

R : Un autre objectif, c’est que chaque lecteur de la Reb’ aille régulièrement voir le site www.1300km.org ! Pas pour voir Jérémie en photo, mais pour en savoir plus sur qui sont les Dalits. Mais bon, c’est presque un défi trop facile ça, alors un autre, c’est que chaque lecteur de la Reb’ sponsorise l’événement à la hauteur de 1 centime par km ! On compte sur toi pour faire parler de l’événement et aider tous ensemble des Dalits.

Alors, qui est prêt à relever le défi que Ruben nous lance de donner chacun 1 centime par km ? Et qui veut pédaler ?

Avatar
Auteur : Sarah L

25 ans, Rébellutionnaire, traductrice, responsable d'un groupe Students for Christ.

Voir tous ses articles →