Se glorifier seulement de… la croix?!

16 Juin 2013 2 commentaires
la croix calvaire crucifixion
Crédits Photo : kathrynjbain.files.wordpress.com

À 17 ans, tout juste converti, j’ai regardé un message qui m’a bouleversé. Suite à la recommandation d’un ami (merci Stéphane !), je viens de le visionner à nouveau. Son impact sur moi est toujours aussi fort. J’en ai presque la chair de poule. Voici comment John Piper introduit son speech :

Vous n’avez pas besoin de savoir beaucoup de choses pour que votre vie ait un impact sur le monde. Mais il faut que vous connaissiez quelques grandes choses qui ont de l’importance, puis il faut que vous ayez la volonté de vivre pour elles et de mourir pour elles. Les personnes qui ont une influence durable sur le monde ne sont pas celles qui maîtrisent beaucoup de choses, mais celles qui ont été maîtrisées par quelques grandes choses. Si vous voulez que votre vie compte, si vous voulez que les ondes de la pierre que vous laissez tomber dans l’eau atteignent les extrémités de la terre et continuent à se répandre pendant des siècles jusqu’à l’éternité, il n’est pas nécessaire d’avoir un QI ou un QE très élevé ; il n’est pas nécessaire d’être beau ou riche ; il n’est pas nécessaire de venir d’une bonne famille ou d’une école réputée. Il suffit de connaître quelques grandes, majestueuses, immuables, évidentes, simples, et glorieuses choses et de se laisser enflammer par elles.

Mais je sais que tout le monde dans l’assistance n’a pas envie d’avoir un impact sur le monde. Vous êtes des centaines, peu importe si vous avez un impact durable en faisant de grandes choses, vous voulez simplement qu’on vous aime. Si seulement les gens vous aimaient, vous seriez satisfait. Si vous pouviez seulement avoir un bon travail et une gentille femme avec quelques beaux enfants, une belle voiture et de longs week-ends, quelques bons amis, une retraite agréable, une mort rapide et sans douleur et ne pas aller en enfer. Si vous pouviez avoir tout ça (sans Dieu), vous seriez satisfait. Mais il s’agirait malgré tout d’une tragédie.

Prends un quart d’heure pour lire la suite de la transcription du message en français : ICI. Je t’encourage même à l’imprimer et à méditer dessus durant ton prochain culte perso.

Si tu comprends l’anglais, prends 40 minutes pour regarder le message vidéo : ICI.

Finalement, en voyant l’impact de son message, Piper a décidé d’en faire un livre, qui a été traduit en français sous le titre Et si je ne gâchais pas ma vie. Si son sermon t’a touché et que tu désires aller plus loin, prends quelques heures pour le lire.

« Quant à moi, certes non ! Je ne me glorifierai de rien d’autre que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde ! » (Galates 6.14)

Avatar
Auteur : Sam P-L

29 ans, marié à Fidji, père de 3 enfants, ingénieur informatique à Lyon et co-auteur du livre Être étudiant et chrétien: opportunités et défis.

Voir tous ses articles →