Cher Sal….

Crédits photos: blogs.lexpress.fr
Crédits photos: blogs.lexpress.fr

Cher Salomon est l’introduction d’une prochaine série sur Proverbes coécrite par Sam et Fidji.

Cher Salomon, l’autre jour je suis tombée sur ton livre intitulé Proverbes. Au début, j’étais perplexe. Je me demandais si tu étais vraiment un exemple à suivre… L’expression « grandeur et décadence » est certainement celle qui s’applique le mieux à ta vie, tu en conviendras. Je me suis demandée un instant si je ne ferais pas mieux de vivre ma vie, puis d’en arriver à mes propres conclusions… Devrais-je vraiment te faire confiance ?

Chère Fidji, si tu as l’occasion de devenir reine, de devoir affirmer ta royauté au prix du sang (jusqu’à devoir tuer ton frère !) et de vivre aussi longtemps que moi, alors pourquoi pas. Mais tu auras déjà perdu beaucoup de temps. Et je te rappelle que ma sagesse ne venait pas de moi… Dieu m’est apparu dans un songe quelques temps après la tentative de coup d’État d’Adonija et m’a promis de me donner ce que je demanderais. Te rappelles-tu de ce que j’ai demandé (1 Roi 3.9) ? « Accorde donc à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner le bien du mal ! » Et Dieu m’a exaucé ! « Je te donnerai un cœur sage et intelligent, de telle sorte qu’il n’y aura eu personne avant toi et qu’on ne verra jamais personne de semblable à toi », me dit Dieu (1 Rois 3.12). C’est de lui que vient ma sagesse. Suite à ce cadeau de Dieu, des gens du monde entier venaient me voir pour me poser des questions et avoir mes conseils (1 Rois 10.24). Tu n’es pas sans savoir que la richissime reine de Saba est venue à Jérusalem pour m’éprouver par des énigmes. J’ai répondu à toutes ses questions et elle en eut le souffle coupé ! Ma sagesse était bien plus grande que ce qu’elle avait pu imaginer. D’ailleurs, Fidji, si tu souhaites des aromates, je peux t’en faire livrer : elle fut tellement impressionnée par mon royaume qu’elle m’a offert de grandes quantités d’épices qui me restent sur les bras ! (2 Chroniques 9. 1-12)

Cher Sal, après mûre réflexion, j’ai compris qu’il n’était pas prévu que je devienne bientôt reine, et je suis fille unique (donc je ne pourrais certainement pas tuer mon frère comme toi tu l’as fait). J’ai ravalé mon orgueil et accepté de lire ton livre. Mais j’ai deux problèmes : premièrement, tu te contredis pas mal, non ? et en plus tu n’arrêtes pas de te répéter ! Deuxièmement, tu promets beaucoup de choses… par exemple tu dis que la crainte de l’Éternel prolonge le nombre des jours, mais je connais des hommes qui craignaient Dieu et qui sont morts jeunes. Ou alors, tu dis que le travail conduit à l’abondance, mais je connais beaucoup de travailleurs acharnés qui ont tout perdu à cause d’une catastrophe naturelle ! Je suis confuse…

Fidji, si je me contredis (ce qui n’est pas tellement le cas, figure-toi) c’est pour que le lecteur interprète mon livre avec une vision d’ensemble, sans pinailler sur un seul verset. Proverbes fait partie des livres poétiques de la Bible ; il n’est pas dogmatique, mais énonce de grands principes. Quant à la répétition, libre à toi de l’interpréter comme tu veux (une piste à explorer serait la métaphore d’une vie hectique). Ta deuxième question souligne un énorme écueil à éviter. Proverbes n’est pas une compilation de promesses ! Le livre compile des généralités, mais Dieu reste souverain de nos vies ! Dans la vie, il n’y a pas de formule magique où A implique B (sinon nous pourrions contrôler nos destinées !). Quand je dis que tout travail mène à l’abondance, je veux dire que de manière générale, le travail garantit la sécurité financière, mais ça n’est en aucun cas une promesse ! Si tu passes outre tes deux problèmes, tu verras que Proverbes est l’un des livres les plus pratiques de la Bible. Les sujets sont aussi variés que le travail, la communication, les relations, ou encore Dieu lui-même.

Salomon, merci pour tous tes conseils. À présent je saisis toute la richesse de ton livre. Tu m’as tellement appris que je compte rédiger une série d’articles sur Proverbes pour la Rébellution. Les jeunes sont les premiers à avoir besoin de conseils de sagesse, non ? Salue tes femmes et tes enfants de ma part. Shalom.

PS : Je pense quand même que dernièrement tu prends plus à cœur les récompenses terrestres de ta sagesse plutôt que la source de cette dernière : Dieu. Fais gaffe, Sal !

Si tu as hâte de découvrir ce que Proverbes peut nous apprendre, tu vas kiffer la série à suivre sur ce livre.

Avatar
Auteur : Fidji P-L

23 ans, Rébellutionnaire, mariée à Sam, étudiante en médecine à Lyon et co-auteure du livre Fidji et Sam, étudiants..

Voir tous ses articles →