Rendre nos prières plus efficaces (1/3) La prière fervente

28 Mar 2013 23 commentaires

prières plus efficaces

Nouvelle série pour rendre nos prières plus efficaces : la prière fervente !

La prière est un sujet essentiel dans la vie du chrétien. C’est la prière qui nous permet de parler à Dieu, de communiquer, d’entrer en intimité avec Lui. C’est par la prière que nous sommes changés, transformés, et c’est encore par la prière que nous pouvons influencer notre environnement. La prière est un sujet crucial, primordial et fondamental. Pourtant, paradoxalement, ce sujet peut rébuter. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on en entend trop parler. À force d’évoquer le sujet, on en vient à s’en lasser et à le banaliser. Eh oui, le terme « prière » est désormais rébarbatif, répétitif, ennuyeux. Lorsqu’on nous propose une prédication ou une rencontre sur le thème de la prière, une réaction courante est l’indifférence:  “Encore le thème de la prière ? Allez-y sans moi… Vous me raconterez ! On sait déjà qu’il est bon de prier. Nul besoin de nous rabâcher les mêmes choses !”

Mais avant de zapper mon article et de passer à autre chose, réponds juste à cette question : “Tes prières sont-elles vraiment efficaces ? Sont-elles toujours formulées et orientées de manière à provoquer l’exaucement ?” (Parce que l’exaucement dépend de la souveraineté de Dieu, mais aussi clairement de notre manière de prier.) Alors, réussis-tu à prier toujours efficacement ? En me posant ces questions, j’ai réalisé avec humilité combien j’avais encore besoin d’apprendre à prier. Pas seulement prier plus, mais surtout prier plus efficacement. Jésus savait prier. Conséquence : sa vie était distinguée. Les disciples eux aussi priaient ; mais lorsqu’ils virent Jésus agir avec autant de grâce et puissance, ils réalisèrent la misère de leur vie de prière, et le supplièrent : “Maître, enseigne-nous à prier!”

Il y a quelques temps, j’ai donc décidé de me remettre humblement à étudier le thème de la prière. Et cette fois, ce que j’y ai découvert m’a ravi et rafraîchi. Je vous invite dans cette série à découvrir avec moi 3 caractéristiques essentielles d’une prière efficace. Dans cet article, je vais aborder la première : la ferveur.

 

1. La prière fervente implique l’être tout entier

La Bible dit que “la prière fervente du juste a une grande efficacité” (Jac. 5.16). Pour qu’une prière soit efficace, elle doit être fervente. Autrement dit, elle doit être remplie d’ardeur et de vigueur. Pour cela, elle doit nécessairement impliquer l’être tout entier. La prière, si elle veut être efficace, ne peut pas se limiter à des paroles sorties du bout des lèvres, mais elle doit jaillir et émaner du plus profond du cœur. La prière doit impliquer notre être tout entier : corps – âme – esprit. EM Bounds disait ceci : “L’homme est une trinité en une personne, mais lorsqu’il prie, il doit devenir une unité”. Lorsque l’esprit dit : “Je t’adore”, l’âme doit exprimer une vive émotion dans le même sens, et le corps doit adopter la posture associée. Lorsque tu loues Dieu, ton corps doit suivre (autant que possible) les paroles de ta bouche. Et les paroles de ta bouche doivent refléter les sentiments de ton cœur. Corps, âme, et esprit doivent s’associer pour envoyer un son unique et harmonieux au ciel.

 

2. La prière fervente est pressante, persistante, et persévérante

La prière fervente est insistante, pleine de détermination et d’abnégation. Elle lutte, combat, s’agrippe à Dieu. Elle crie comme Jacob : “Je ne te lâcherai pas tant que tu ne m’auras pas béni”. Elle ne lutte pas contre Dieu, mais elle lutte pour s’attacher à Dieu. Elle vient avec l’énergie du désespoir et soupire : “Seigneur, tu es mon ultime recours, je n’ai pas de plan B ! Si tu ne m’exauces pas, je suis fichu, j’ai besoin de toi ! Je ne peux pas te laisser partir sans que tu ne m’aies changé ! Je chercherai, je chercherai, jusqu’à trouver ta réponse, je frapperai, je frapperai jusqu’à ce que tu n’ouvres les écluses des cieux !”

 

3. La prière fervente est le contraire de la prière formelle

La prière formelle, c’est cette prière machinale et mécanique, qui est faite du bout des lèvres, de manière plate, sans aucune implication émotionnelle. Mais autant la prière du juste a une grande efficacité, autant j’ai envie de dire que “la prière formelle du juste a une grande inefficacité !” Les prières formelles sont inutiles, inefficaces, et n’honorent pas Dieu. Elles ne sont ni plus ni moins qu’une perte de temps !

 

4. Généralement, on tombe dans des prières formelles lorsque les sujets ne nous touchent pas étroitement

Quand il s’agit de sujets qui nous tiennent vraiment à cœur, il est plus facile de prier de manière fervente. Mais lorsqu’un sujet nous touche peu, le piège de la prière formelle devient béant. Pour ma part, je sais que j’avais énormément de mal à prier pour le salut des nations. J’avais beau y mettre toute ma bonne volonté, le sujet me laissait froid et indifférent. Lorsqu’on intercède ou prie pour des personnes qu’on connaît peu ou pas, on peut très vite tomber dans des prières formelles et mécaniques.

 

5. Comment faire pour que nos prières ne soient plus formelles, mais plutôt ferventes ?

J’avais du mal à prier pour le salut des villes, mais ce soir-là, c’était différent. J’étais à la réunion de prière de mon Église, et on nous demanda de prier pour le réveil de Paris. À l’annonce du sujet, je me suis senti triste, car je savais que j’allais encore me mettre à marmonner des prières intellectuelles et impersonnelles. Alors, je me suis arrêté et j’ai prié dans mon cœur : “Seigneur, aide-moi. Aide-moi à ressentir un réel fardeau pour ces âmes”. Quelques secondes plus tard, alors que j’avais les yeux fermés, des images apparurent dans mon esprit : je voyais un décor post-apocalyptique, limite désertique. Je devais être sur le champ de mars. Tout était en ruine, la tour Eiffel était brisée en deux, il régnait une atmosphère triste et lugubre, on entendait des cris aigus et lancinants. À cet instant, une voix murmura à l’intérieur de moi : “Tu vois, bientôt il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée. C’est le moment de prier pour les âmes de cette ville, car plus tard ce sera trop tard”. Mon cœur fut soudain saisi d’une chaleur et d’une vive compassion,  et je me mis à prier de tout mon cœur pour Paris. Loin de la formalité, ma prière devint fervente et efficace.

Alors comment faire pour prier de manière fervente ? Il faut tout simplement le demander à Dieu ! Lui demander de susciter en nous un désir ardent par rapport à cette requête. Si pendant que tu pries pour un sujet, tu sens que ton cœur n’est pas impliqué, alors s’il te plaît, arrête-toi immédiatement. Prends quelques instants pour prier d’abord pour que Dieu suscite en toi le désir et l’intérêt pour ce sujet. Il est celui qui crée en nous le vouloir et le faire. Il t’amènera  à éprouver de la compassion, à réaliser l’enjeu du besoin, et tu pourras  alors prier de manière fervente et passionnée.

La suite : Rendre nos prières plus efficaces avec le 2e ingrédient : la précision !

Avatar
Auteur : JB A

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur en systèmes d'information à Paris, et leader de groupe de jeunes à l'église Phila

Voir tous ses articles →