Le livre du mois – Apprendre à vivre, de Luc Ferry

12 Mar 2013 0 commentaire
Crédits Photo : images-chapitre.com

« Vivement la Terminale pour avoir les cours de français remplacés par les cours de philo… »

Ah, l’amour de la vérité, c’est beau. Snif.

En fait, si tellement de lycéens ont hâte des cours de philo, c’est avant tout par amour de… la glande ! Je me rappelle encore de l’ambiance de ces cours lorsque j’étais lycéen. Dans ma classe, le challenge était de dire la plus grosse bêtise en donnant l’impression de dire quelque chose d’intelligent. Dans la classe d’à côté, c’était de citer des philosophes suédois ou ukrainiens fictifs du XVIIIe siècle pour berner le prof. Bref, de toute façon, tu sais très bien de quoi je parle. Mon lycée n’était pas une exception !

Difficile alors dans ce contexte de développer un amour pour la philosophie, non ? Pourtant, l’étude de la philosophie n’est pas juste importante, elle est nécessaire ! Pour Luc Ferry, c’est tout simplement « apprendre à vivre » !

En tant que chrétien, ta vision du monde est basée sur la Bible. Mais tu as besoin de comprendre comment cette vision se différencie de celles proposées par les grands courants philosophiques de l’Histoire. Tout comme le petit garçon saisit davantage son identité masculine en étant confronté aux petites filles qui l’entoure, le chrétien saisit davantage son identité en étant confronté aux philosophies alternatives. C’est en faisant face à la différence que l’on apprend à savoir qui l’on est. Alors savoir ce que tu crois, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Tu dois comprendre comment ce que tu crois se différencie de toutes les autres croyances. Si l’on te demande pourquoi tu as choisi Jésus parmi tant d’autres options sur le marché des idées, tu dois certes pouvoir expliquer l’espérance qu’il offre, mais ton explication sera d’autant plus persuasive si tu leur montres comment cette espérance est infiniment supérieure à celle proposée par toutes les autres philosophies ! Alors, saurais-tu me dire pourquoi le christianisme et pas l’hédonisme ?

De plus, qu’ils en soient conscients ou non, tous ceux qui t’entourent adhèrent à des croyances qui découlent de ces divers courants philosophiques. En comprenant ces courants, tu seras beaucoup plus à même de montrer la pertinence et l’unicité de ce que Jésus peut leur offrir.

Ferry raconte l’histoire de la philosophie dans un langage très simple. Même si tu n’es pas un grand lecteur, tu trouveras cette lecture très agréable ! C’est l’une des raisons pour lesquelles son livre est devenu un bestseller international. Voici comment il introduit son livre :

Je vais te raconter l’histoire de la philosophie. Pas toute, bien sûr, mais quand même ses cinq plus grands moments. Chaque fois, je te donnerai l’exemple d’une ou deux grandes visions du monde liées à une époque afin que tu puisses, si tu le souhaites, commencer à lire par toi-même les oeuvres les plus importantes. Je te fais, d’entrée de jeu, une promesse : toutes ces pensées, je te les exposerai d’une façon totalement claire, sans le moindre jargon, mais en allant à l’essentiel, à ce qu’elles ont chaque fois de plus profond et de plus passionnant. Si tu prends la peine de me suivre, tu sauras donc vraiment en quoi consiste la philosophie, comment elle éclaire de façon irremplaçable les multiples interrogations qui portent sur la façon dont nous pourrions ou devrions conduire nos existences…

Pari tenu ! Et voici ce que Tim Keller, auteur de La raison est pour Dieu et Les idoles du coeur en dit :

Ce livre constitue un moyen rapide et formidable pour comprendre la culture occidentale, parce que c’est une excellente étude de sa pensée ; on en trouve très peu, surtout venant d’un non-chrétien sympathisant du christianisme. Les autres livres que vous pourriez acheter ne seront pas aussi complets. Luc Ferry apprécie profondément le christianisme, bien que son idée de la doctrine chrétienne soit souvent confuse. Et sa description de la façon dont le christianisme a balayé le paganisme greco-romain et a pris son rôle de force culturelle est un récit remarquable et révélateur. Elle montre a) à quel point il est difficile et compliqué de changer la culture, mais b) comment la culture finit effectivement par être changée. La manière dont la culture s’est finalement détournée du christianisme est aussi extrêmement intéressante.

Pour finir, selon Ferry, la quête ultime de la philosophie est la recherche du salut. Et qu’est-ce que le salut ? C’est tout simplement la réponse à la peur de la mort. Lis ce livre et émerveille-toi de la réponse que Jésus propose comparée à toutes les autres. D’après Ferry, cette réponse est trop belle pour être vraie. Comme moi, tu sais que ce n’est pas le cas…

Tu peux acheter le livre sur Amazon.

 

Avatar
Auteur : Sam P-L

29 ans, marié à Fidji, père de 3 enfants, ingénieur informatique à Lyon et co-auteur du livre Être étudiant et chrétien: opportunités et défis.

Voir tous ses articles →