Nous allons changer le monde par l’Esprit qui agit en nous !

21 Fév 2013 2 commentaires Jedidia
Crédits photo : blog.ketchum.com
Crédits photo : blog.ketchum.com

Post de Jedidia, 20 ans, étudiante en L2 de sociologie

Je suis heureuse de faire partie d’une génération de jeunes qui croient en Dieu, avec une foi et un zèle bien ancrés dans leur vie !

Ayant participé à plusieurs camps et rassemblements chrétiens tels que les groupes locaux ou nationaux, j’ai été baignée dans le milieu évangélique depuis toute petite. De vrais boosters pour ma foi et des lieux de miracles puissants, mais aussi de rencontres privilégiées avec des leaders et gens de mon âge.

Néanmoins, loin des bruits de la foule et de l’excitation des camps, je me retrouve seule, livrée à mon quotidien, dans une Église que je considère froide et monotone, dont les dimanches diffèrent sensiblement d’une année sur l’autre… Et je suis à nouveau en proie à mes idées, mes rêves et projets d’un futur réveil en attendant le prochain rassemblement.

Quand alors je réalise que quelque chose ne tourne pas rond… Si je suis le sel de la terre, pourquoi ai-je l’impression que ma vie ne donne aucun goût ? Si celui qui vit en moi est plus fort que celui qui vit dans ce monde, pourquoi est-ce-que je me sens si vulnérable lorsque je me retrouve seule ?

Peut-être ai-je tout mélangé et confondu la puissance de Dieu avec les effets spéciaux des films d’Hollywood, ou bien la forte présence de Dieu avec l’intensité des sons et lumières des concerts de louange ?

Je suis également frappée en voyant que Jésus a osé s’éloigner de la foule qui l’adulait et le réclamait pour se retirer dans les lieux déserts… Alors non, il ne serait pas forcément l’homme qui ferait des miracles 24h/24 pour se hisser au sommet du star-system ! Il ne voudrait pas forcément être une idole qui ferait tourner la tête de son public !

Non, il est celui qui révèle sa vraie identité dans des lieux intimes, car il est un être authentique et relationnel. Il dit également que je n’ai pas besoin d’être autre chose que moi-même, en restant une personne ordinaire, car faible comme je suis (par ma nature), c’est ainsi qu’il manifeste sa puissance.

Alors quoi, vais-je continuer à courir après tous les grands événements chrétiens de jeunesse ? Ou me poser, prendre du temps dans un lieu retiré pour écouter la voix de Dieu et me laisser transformer par lui dans le secret ?

Si c’est là que tout commence, je décide de fermer la porte de ma chambre, d’éteindre la radio, mon ordi et mon portable pour rencontrer celui qui m’a créée pour entretenir une relation privilégiée avec lui. Car c’est grâce à cette relation et uniquement à cette relation que ma vie sera transformée et que je pourrai être alors le sel de la terre.

Auteur : Jedidia

Jedidia, 20 ans, est étudiante en L2 de sociologie.