De la théorie à la pratique, simple réflexion…

18 Fév 2013 0 commentaire
Crédits photos : visualphotos.com
Crédits photos : visualphotos.com

J’ai remarqué un principe sous le soleil… Ce principe, c’est que la connaissance théorique n’est jamais une finalité… Oui, jamais… Quel que soit le domaine, quelle que soit la discipline, la théorie n’est jamais une fin, mais juste un tremplin vers un aboutissement plus concret : la pratique !

À l’école, nous apprenons toutes sortes de choses, et nous emmagasinons un certain nombre de connaissances. Mais si on nous inculque tout ce savoir, c’est principalement pour qu’à terme, nous puissions développer un savoir faire et être utile à la société, d’une manière ou d’une autre.

C’est en méditant sur les paroles de l’apôtre Jacques, que toute cette réflexion a germé en moi. Il disait : “Ne vous bornez pas à écouter la Parole de Dieu, mais mettez-la en pratique”. Comme si la connaissance de la Parole de Dieu n’était pas une finalité, mais juste un tremplin vers sa mise en pratique. Mettre en pratique la Parole serait donc le but principal à atteindre, la destination ultime. La connaissance théorique ne serait donc qu’un moyen, un chemin, qui mènerait à cette destination. Cela semble tellement logique. Mais alors, pourquoi sommes nous si peu déterminés à mettre cette Parole en pratique ? Nous l’écoutons tous les dimanches à l’Église. Nous connaissons les versets, mais finalement, qu’est-ce que tout cela produit comme changement en nous ? Pourquoi ne mettons-nous pas la Parole de Dieu en pratique ?

Lorsque nous sommes dans un avion pour partir en vacances, nous nous réjouissons déjà parce que nous pensons à la destination. Mais que diriez-vous si le pilote décidait de s’arrêter en plein vol, pendant plusieurs jours, sans bouger ? Vous protesteriez ! C’est absurde, si je prends l’avion, ce n’est pas pour planer en l’air, c’est bien pour arriver à ma destination ! Lorsqu’une proche est enceinte, c’est le bonheur. Nous nous réjouissons déjà parce que cela présage la venue d’un beau bébé. À aucun moment, nous n’accepterions que ce bébé tant désiré demeure enfermé dans son ventre ou y meure ! Ce serait tragique, si elle est enceinte, c’est bien pour que l’enfant naisse !

Réfléchissons un peu. N’est-ce pas tout aussi pareil pour la Parole de Dieu ? Pourquoi l’écoutons-nous ? N’est-ce pas pour la mettre en pratique ? Autant, l’avion n’est qu’un moyen pour parvenir à notre destination, autant la connaissance théorique de la Parole n’est qu’un moyen pour parvenir à son expérimentation. Autant la grossesse n’est qu’une étape intermédiaire à la venue d’un bébé, autant la connaissance théorique n’en est qu’une pour accoucher des actes concrets et conformes à la Parole !

Certes, il est vrai que lorsque nous entendons cette Parole, nous pouvons être heureux, parce que nous visualisons déjà le fruit que cela produira en nous. Mais ne pas laisser le processus s’achever, et permettre à cette Parole de nous pénétrer et nous transformer serait désastreux. Refuser de la mettre en pratique serait comme s’arrêter en plein vol, ou encore avorter une grossesse en plein milieu ! La théorie c’est bien, mais seulement si nous passons à la pratique. Jésus lui même l’affirme : « Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez » (Jean 13:17).

Certes la théorie est importante. Parce que sans elle, nous ne pouvons pas savoir quoi pratiquer. Il est difficile de mettre en pratique ce qu’on ne connaît pas. Mais il ne faut jamais oublier que l’objectif final de la théorie est sa mise en pratique. Chers Rébellutionnaires, aspirons donc à méditer encore plus la Parole de Dieu, mais surtout mettons-la en pratique. Car la pratique sans la théorie est difficile, et la théorie sans la pratique est… inutile.

(À suivre …)

Avatar
Auteur : JB A

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur en systèmes d'information à Paris, et leader de groupe de jeunes à l'église Phila

Voir tous ses articles →