Le personnage du mois : Asaph, le psalmiste

Nous sommes heureux de vous faire découvrir une nouvelle rubrique que nous lançons aujourd’hui : Le personnage du mois ! Chaque 5e jour du mois, nous  présenterons un homme ou une femme peu connu de la Bible. L’objectif étant d’enrichir notre répertoire de personnalités bibliques, et de mieux apprécier les passages les concernant.

Tous les psaumes n’ont pas été écrits par David. Vous êtes sans doute déjà tombé sur un psaume qui portait le nom de cet auteur mystérieux : Asaph. Mais qui est donc ce fameux Asaph ?

Asaph était un des chefs de chorale nommés par David. Avec Héman et Étân, il exerçait  son service par le chant devant le tabernacle jusqu’à ce que Salomon eût bâti le temple de l’Éternel à Jérusalem, et il exerçait sa fonction d’après la règle qui lui avait été prescrite (1 Chroniques 6.16,17). Le service de la louange était en effet très réglementé. Les responsables de la musique étaient musiciens et jouaient de divers instruments : luths, lyres, harpes, trompettes… Asaph jouait des cymbales de bronze comme Héman et Étân et probablement de divers autres instruments pour « accompagner le chant pour Dieu » (1 Chroniques 15,19-16.5,42).

Asaph était aussi prophète, comme Étân et Héman (lire 2 Chroniques 29.30 et 2 Chroniques 35.15, 1 Chroniques 25.5). Ils exerçaient donc un ministère spirituel, prophétique afin que les chants soient louange, mais aussi  édification pour le peuple de Dieu.

Les psaumes d’Asaph
Il y a 12 psaumes au nom d’Asaph : les psaumes 50, et 73 à 83. Tous n’ont peut-être pas été écrits par Asaph lui-même. Certains d’entre eux ont été écrits par ses descendants; plusieurs fils d’Asaph étant aussi eux-mêmes musiciens (2 Chroniques 35.15).

Asaph était toujours en relation avec Dieu et Il chantait pour sa gloire. Être près de Dieu, c’était son bonheur (73.28 version Le Semeur). Mais s’il prenait plaisir à habiter dans la maison de Dieu et chanter en sa présence, il se tenait aussi dans la rue et sur les places, en relation avec les hommes. Il connaissait les réalités de la vie quotidienne et en faisait mention dans ses prières. Asaph est l’homme des « comment ? » des « pourquoi ? » et des « jusques-à quand ? ». Son cœur est rempli de questions : celles de tous les hommes devant les injustices, le bonheur des méchants, celles des croyants dans l’épreuve et l’absence d’intervention de leur Dieu.

« Comment Dieu saurait-il ? Comment le Très-Haut connaîtrait-il ? » (73.11)

« Pourquoi, ô Dieu ! Rejettes-tu pour toujours ? Pourquoi t’irrites-tu contre le troupeau de ton pâturage ? » (74.1,2)

« Jusques-à quand, ô Dieu ! l’oppresseur outragera-t-il, l’ennemi méprisera-t-il sans cesse ton nom ? Pourquoi retires-tu ta main et ta droite ? » (74.10,11)

« La bonté du Seigneur est-elle à jamais épuisée ? Sa parole est-elle anéantie pour l’éternité ? Dieu a-t-il oublié d’avoir compassion ? » (77.8-10)

Le Psaume 73 est le plus célèbre des psaumes d’Asaph. Il est comme un résumé de sa pensée. Nous y trouvons la grande question que tous les hommes, croyants ou non-croyants, se sont posé tout au long de l’histoire : « Pourquoi le mal ? »

Asaph avait vu le bonheur des méchants et de tous ceux qui ne se soucient pas de Dieu. Il voulait savoir pourquoi « ils n’ont aucune part aux souffrances humaines, pourquoi ils ne sont pas frappés comme le reste des hommes… toujours heureux, ils accroissent leurs richesses » (73.5,12). Ses interrogations, sa réflexion, la tentation de faire comme eux n’a pas apporté de réponse à ce problème.

Mais Asaph osa parler à Dieu et réclamer une réponse. Parler avec Dieu est la meilleure des thérapies. Dieu peut entendre nos questions et nos « pourquoi ? » et nous conduire vers le lieu où nous trouverons la réponse. Ce lieu, sa présence, c’est là qu’Asaph comprend tout, est rassuré, consolé, fortifié, renouvelé et rendu capable de dire aux autres que « Dieu est bon pour Israël et pour tous ceux dont le cœur est pur ».

– Inspiré de : Article N°5 Septembre-octobre 1994. Site www.caef.net des C.A.E.F., Communautés et Assemblées Évangéliques de France.

 

Avatar

JB A

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur en systèmes d'information à Paris, et leader de groupe de jeunes à l'église Phila

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

20 Commentaires

    Avatar
  • Cette nouvelle rubrique est très interessante.
    J’ai vraiment hate d’en savoir plus sur les personnages peu connu de la bible.
    Merci

  • Avatar
  • Très intéressant ! Merci beaucoup!

  • Avatar
  • Super idée, cette rubrique ! Merci !

  • Avatar
  • Ouaip’, bonne idée !
    Parce que, quand, face à un personnage biblique un peu en retrait, on se demande « Mais c’lui là, à quoi il sert dans ce livre ?? », bah, déjà c’est la bonne question, mais après faut trouver la réponse :)

  • Avatar
  • C’est good une bonne rubrique comme ça ! Et je propose pour le mois prochain l’étude d’un autre personnage peu connu mais très important, Hénoch ! Je ne suis pas sûr de l’orthographe, mais il s’agit d’un homme de Dieu très pieu, qui est donc nécessairement une source d’inspiration, bien quo’n en parle pas beaucoup dans la Bible !

  • Avatar
  • Ha, bonne idée, les personnages de l’ombre ! J’avais un projet de ce genre dans les cartons, du coup ça m’a motivée pour le finaliser… Jehoshabhath, je parie que vous savez même pas dans quel livre elle apparaît, tellement elle est discrète ;-)
    http://generationhillsongnutella.wordpress.com/2013/02/11/jehoshabhath-est-une-sacree-nana/

  • […] mois dernier, le personnage du mois présenté par JB était Asaph le psalmiste. Ce mois-ci, laisse-moi te présenter Epaphras, un serviteur de Christ […]

  • Avatar
  • Merci Dieu vous bénisse. Amen

  • Avatar
  • je rends gloire à Dieu pour ce site qui nous permet de comprendre encore plus les mystères des saintes écritures de la bible. merci et que Dieu vous fortifie

  • Avatar
  • Que l’Eternel vous inspire encore.
    Très belle pensée.

      Avatar
    • Merci seigneur et bénit les hommes de Dieu qui se disposent….

  • Avatar
  • c’est vraiment très intéressant merci beaucoup à vous et que celui qui a commencé cette belle œuvre on vous la poursuive . Dieu vous bénisse abondamment que son nom soit loué

  • Avatar
  • Que le Seigneur Jésus Christ vous comble…

  • Avatar
  • merci. c’est très enrichissant. que le Seigneur fructifie votre oeuvre

  • Avatar
  • Super article, je suis en train de préparer ma prédication sur le psaume 73 justement et tes informations m’ont fait gagner beaucoup de temps ! Merci :)

  • Avatar
  • Ton article est très intéressant et je le mettrai en référence dans un commentaire que j’ai fais sur le psaume 77. Continue ton bon travail pour la gloire de Dieu.

  • Avatar
  • Bonjour.je voudrais savoir si quelqu’un peut m’aider dans le psaume 74 d’ASAPH. Il parle de peuple racheté déjà en ce temps là. de qui s’agit-II? Es des chretiens oû du peuple juif par ce que en son temps il y’avai pas de peuple racheté n’est-ce pas ?merci à tous soyez bénis

  • Avatar
  • Bonjour @ vous.
    Tellement ravi de savoir qu’il y a un article qui parlera des personnages peu connus dans la Bible .
    Deja que la Bible elle-meme, n’est pas facile @ comprendre , et quand on tombe sur des noms peu connus, on semble un perdu, mais DIEU merci, avec votre article, on comprendra mieux.
    Que DIEU soit infiniment loue!
    Que DIEU vous benisse!

  • Avatar
  • Bonjour,

    Soyez béni dans cette belle initiative. Je suis de la Côte d’Ivoire, je n’ai pas très bien compris votre reférence à 1 chronique 6.16,17 pour parler de la descritpion de la règle qui regissait la fonction de chef de choeur.

    Je faisais cette recherche ce matin pour connaitre le personnage d’Asaph et mieux comprendre les psaumes qu’il a écris.

    Merci pour vos éclaircissement.

    Cordialement

  • Avatar
  • Merci pour cet éclairage.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *