Un jeudi soir dans un bar… (côté café)

 

Crédits photo : tribioon.com
Crédits photo : tribioon.com

Post de Nicolas BL., 21 ans, étudiant en école de commerce

On est jeudi soir. Je suis assis à la table d’un petit café de ma ville. Il y a une demi-douzaine de personnes autour de moi. Ça discute au bar, visiblement des habitués qui se connaissent bien. L’un ou l’autre me regarde, sourit. Mon chocolat chaud arrive, servi avec sourire et schokobons… Le son de la télé n’est pas trop fort, je peux écrire tranquillement ce que j’ai à partager. Quoi de mieux qu’être dans un café pour te transmettre ce que j’ai à cœur ?!

Il y a trois ans, un jeudi soir après avoir prié avec mon mentor, je voulais parler de Jésus. Ni une ni deux, j’ai pris ma Bible, et suis allé dans le centre-ville. Je ne savais pas trop ce que j’allais faire ! J’ai proposé à un ami qu’on s’encourage à faire un « un truc de ouf »… Un peu par hasard, je suis entré dans un bar… J’ai commandé un diabolo banane-kiwi et me suis assis. Ma Bible bien en évidence sur la table, j’ai commencé à prier. Entre deux prières, je lisais. Entre deux versets, je saluais les gens. J’ai parlé avec certains, et en rentrant chez moi, je n’avais qu’une envie : y retourner…

Pendant trois ans, j’y suis allé régulièrement le jeudi soir. Certaines fois, j’attendais que les gens viennent vers moi et priais pour eux. D’autres fois, j’allais m’accouder au bar, simplement pour discuter… Pas de formalisme, juste un peu d’Esprit ! À chaque occasion, un ami priait pour moi, et je le tenais au courant par SMS.

Durant ces trois années, j’ai rencontré Patrick, un homosexuel qui est devenu un ami, et que j’ai revu plusieurs fois chez lui. J’ai appris à aimer Tony, un jeune au chômage qui a souffert d’un orphelinat chrétien. J’ai découvert les dessins de Fredo, un artiste méconnu qui voulait connaître le message de la Bible. J’ai régulièrement parlé avec Marvin, 30 ans, un original qui vivait dans une caravane dans le jardin de ses parents. Romain m’a expliqué sa thèse sur les religions. Sébastien rigolait toujours quand il voyait ma Bible. Nicolas, le patron, est devenu un bon pote. Et cet homme, qui a perdu sa femme et sa fille dans un accident de voiture le jour des 18 ans de cette dernière…

Mes potes de promo venaient aussi parfois dans ce bar. Ils m’appelaient « l’apôtre ». Beaucoup de gens admiraient ma démarche, même si certains me regardaient du coin de l’œil, quand d’autres étaient franchement agressifs… Mais bon, je ne suis pas le premier à assumer ma foi ! J’ai beaucoup appris : connaître Dieu et lui faire confiance, témoigner et aimer les gens… La durée des soirées dépendait du degré d’alcool de mes interlocuteurs ! Mais quelle richesse humaine dans ces bars, là où se retrouve un mélange hétéroclite d’individus, et non une société triée et uniformisée comme elle l’est bien souvent dans nos réseaux…

Comme plusieurs, je pense que si Jésus était là physiquement, il irait certainement dans les bars… Du coup, je me suis dit : « Pourquoi ne ferions-nous tous pas la même chose ? » Quel témoignage si dans chaque bar de France, il y avait régulièrement un chrétien avec une Bible ! Il n’y a même pas 36 000 cafés en France aujourd’hui, soit moins d’un café pour 10 évangéliques ! Vivre avec les gens, là où ils sont. Quel beau concept ! De l’intérieur, un bar, c’est ce mélange de joie et d’inquiétude, qui révèle qui tu es et ce en quoi tu crois.

Que dirais-tu d’aller régulièrement dans un café ou un bar, pour lire ta Bible ? De faire connaissance avec de nouvelles personnes, d’apprendre à les aimer, et surtout, de leur parler de Jésus qui a transformé ta vie ? (Parce que c’est le cas, n’est-ce pas ?)

Ce soir, les gens autour de moi parlent de tout et de rien… J’apprends qu’une femme a fêté le jour de l’an avec son ex-mari, son amant et son voisin. Bonjour l’ambiance… En nous quittant, l’un d’eux sort : « À ultérieurement ! ». Reprise plus tard par le gérant, je crois que je vais me souvenir de cette  formule… David le patron passe le balai, il faut que j’y aille. Mais je commence déjà à aimer ce café ! En tout cas, moi, je sais où je serai le jeudi soir cette année… Et toi, où seras-tu ?

Avatar

Nicolas B

Nicolas B, la trentaine, est marié et papa de deux enfants. Installé en Normandie, il est impliqué dans différents projets, mais c'est surtout son travail dans la gestion financière de projets industriels internationaux qui l'occupe en ce moment. Il est ancien coordinateur de la Réb' et co-auteur de Une vie de défis

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

13 Commentaires

    Avatar
  • wow! nicolas, tu n’imagine pas à quel point ton article est une réponse à ma prière… il faut absolument que je rentre en contact avec toi, pour qu’on en discute, jt’expliquerais. j’ai déjà demandé ton contact à Clément, mais si tu me le donnes avant lui, c’est bon aussi (ne vous battez pas lol) sinon, félicitations pour le style d’écriture. et jt’encourage à continuer cette oeuvre que tu as commencé. on sert tous d’une façon différente, mais pour un même but: l’avancement du Royaume de Dieu et le salut des âmes ;-) bonne persévérance, sois béni

      Avatar
    • Merci Audrey !
      On en reparle en MP !=)

  • Avatar
  • Quel témoignage encourageant ! Merci d’avoir partagé ça avec nous, ça m’a donné un bon coup de fouet nécessaire, encore merci ! :)

  • Avatar
  • Bon article, mais je pense que tu t’adresses uniquement aux gars n’est-ce pas? Ce serait dangereux pour les filles et elles risquent de se faire draguer si elles sont seules.

      Avatar
    • Cher CH,

      En tant que femme, je suis ok pour encourager les femmes à ne pas se mettre volontairement dans des situations délicates qui provoquerait des idées ou des comportements déplacés, et pour encourager les femmes à faire preuve d’humilité et de respect, pour leur réputation et leur sécurité, et surtout premièrement pour plaire au Seigneur. Mais non pour éviter les risques à tous prix. D’ailleurs, que tu sois un homme ou une femme, dès que tu fais de l’évangélisation tu prends un risque.

      Alors oui, la réalité demande un peu d’adaptation et de sagesse de la part des femmes, il y a des choses qu’on ne pas faire comme un homme (et la réciproque aussi est vrai) mais de là à dire que fréquenter un café ou un bar est exclu pour une femme, je ne suis pas d’accord. Tout dépend de la manière et du but recherché. Une femme qui recherche vraiment la volonté du Seigneur saura faire la différence entre les choix qui honorent Dieu et ceux qui méprisent la sagesse. Je pense que c’est du cas par cas : il y a des tas de sortes de cafés et bars aux fréquentations différentes, il y a une manière de se comporter dignement ou pas…

      J’ai fait un peu d’évangélisation sur les campus, et il m’est arrivé de me faire draguer. Est-ce que tu en conclus qu’il ne faut pas qu’une femme se rende sur les campus parce que c’est « dangereux » et « risqué » ? Pendant qu’on y est, demandons aux femmes de toujours sortir accompagnées d’un homme, et puis de respecter la non-mixité dans les lieus publics : fac, café… (tiens, ça me rappelle quelque chose)

      J’aimerai que les femmes cessent d’être innofensives et de se fermer des portes par crainte et injustice…
      « La femme qui craint l’Eternel est celle qui sera louée » Pr 31.30
      J’ai besoin de me le répéter sans cesse… Alors je reconnais que cette remarque m’a un peu irritée. J’espère avoir été franche mais paisible…

    • Avatar
    • Ecoute, CH, c’est une question que je me suis posée, et je te remercie d’y penser !
      Mon article est surtout là pour encourager les gens à se bouger, sortir de leur zone de confort, et réaliser que les gens sont disponibles, prêts à discuter…
      Perso, j’ai eu à coeur d’aller dans un café, je présente ce moyen et j’espère que beaucoup de gens feront la même chose… Mais je pense qu’on est pas forcément tous appelés à y aller. Si demain, je croise un type dans mon église, qui veut vraiment suivre Jésus, mais qui a des problèmes sérieux avec l’alcool, je pense que ce n’est pas forcément pertinent de l’encourager à aller seul dans un bar (des gens m’ont souvent proposés de boire un coup avec eux quand j’y étais).
      De la même façon, je pense que c’est un peu plus difficile pour une fille. Mais tout dépend de l’atmosphère du café, de la force de caractère de la demoiselle en question, de sa maturité spirituelle.
      Après, comme l’explique très bien Océane, il ne faut pas que ça soit une excuse pour ne pas prendre de risques…

    • Avatar
    • +1 pour les commentaires d’Océane et Nicolas .
      J’ai été  » interviewée  » pour la réb et je suis une fille ce n’est pas dans les bars ou cafés mais j’espère que ça peux t’encourager : http://www.larebellution.com/2012/09/10/comment-soccuper-dans-les-transports-en-commun/

  • Avatar
  • Whaaa c’est trop cool, et trop encourageant, merci! Ca donne plein d’idées… C’est fou comme rien que le fait de manifester sa foi dans un lieu public ça peut intéresser les gens…

  • Avatar
  • Très bel article =)

    Je n’ai pas encore le temps de me poser aussi régulièrement dans un café ou un bar. Mais c’est vrai qu’une Bible ouverte attire l’attention. Surtout dans le Rer :)

    Keep going dude

  • Avatar
  • Nico bloblo! Merci de laissé dieu t’utiliser et de partagé ton obéissance a nous :)
    je kiff ta passion! Débo et moi on veux trop allé dans le bar de notre petite ville !!!! XD

  • Avatar
  • WOW. Mec, WOW. Que le Seigneur continue de t’utiliser comme ça. WOW.

  • Avatar
  • Cher Nicolas, je suis heureuse de voir tout ce qu’il se passe dans ta vie!! C’est vraiment encourageant et stimulant!! Tu te consacres à un truc qui a vraiment du sens, et ça ça envoie du rêve haha :)
    Gros gros bisous de cousinade à Pef aussi, et ça m’a fais plaisir de tomber sur vos articles, d’avoir comme ça qq nouvelles de toi.

  • Avatar
  • bonjour et merci de cet encouragement.
    hier soir avec un ami de l’église nous projetions justement de lancer ce genre de proposition informelle, seulement, nous avons deux craintes: l’agressivité de certains, et la possibilité de ne pas savoir répondre ou d’être à coté de la plaque parfois, nous ne sommes pas infaillible et toujours pécheurs….
    bien sûr nous prierons pour que le seigneur nous assiste…..
    avez vous des conseils?
    merci
    et bravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *