Seul dans l’épreuve ?

19 Jan 2013 1 commentaire Tania B.
Crédits photo : sauti-zetu.org
Crédits photo : sauti-zetu.org

Post de Tania B.

La vie nous réserve parfois des moments imprévus, des passes difficiles qui nous dépassent… Je pense que tu as déjà vécu ce genre de situation, dans laquelle tu te sens seul, abattu, tu ne sais plus comment faire pour t’en sortir, et il te semble que tu ne verras jamais la fin de l’obscurité, comme si le tunnel dans lequel tu t’étais engagé ne s’arrêtait jamais…

Que l’on soit chrétien ou pas, il est normal que l’être humain souffre ; la vie comporte toujours des hauts et des bas, mais les épreuves ne peuvent pas durer éternellement !

Notre grande différence avec les non-croyants, c’est que nous avons la certitude absolue que, quoi qu’il puisse nous arriver, Dieu sera toujours là et ne manquera jamais de nous protéger, et c’est là une chose dont nous ne devons pas douter !

Je me souviens de cette anecdote imagée :

Il y avait un homme qui marchait seul au milieu du désert. La chaleur l’étouffait, et il commençait à se sentir mal… Il avait peur, il avait soif, et, tout autour de lui, il y avait seulement du sable, du sable à perte de vue, et pas l’ombre d’une oasis pour se reposer, ou d’une quelconque échappatoire.

Désespéré, notre homme se retourna et contempla ses traces de pas, encore toutes fraîches ; il lui semblait avoir marché des heures et des heures… C’est alors qu’il constata qu’il n’y avait pas seulement ses empreintes, mais aussi celles de quelqu’un d’autre… Il se tourna, et, voyant Jésus à ses côtés, il fut saisi d’une grande joie et redoubla d’efforts pendant sa marche, discutant avec son Seigneur, ravi de sentir son soutien !

La route continuait, et la marche devenait de plus en plus difficile, il se sentait trop faible pour pouvoir continuer… Au bout de quelques temps, il remarqua que Jésus ne parlait plus. Il regarda autour de lui, mais ne le vit pas, il cria, il appela, mais il ne reçut pas de réponse. Énervé, l’homme hurla en direction du ciel et se révolta, le coeur plein de colère. Il entendit alors une voix, une voix douce et calme qui lui murmurait : « Tu sais, depuis le début, j’étais là, moi, ton Dieu, je ne t’ai jamais abandonné, jamais… » L’homme, confus, mais toujours en colère, s’écria d’une voix emplie de haine : « C’est faux, tu n’étais plus là, tu m’as laissé tomber ! Tu t’es lassé de moi et tu m’as laissé marcher seul dans le désert ! » Il se retourna et poursuivit : « Regarde sur le sable ! Il n’y a plus qu’une seule trace de pas ! Tu m’as laissé seul, j’en ai la preuve ! »

Alors, l’homme se laissa tomber, fatigué. C’est seulement à cet instant-là qu’il constata qu’il ne marchait plus depuis bien longtemps, il venait de s’effondrer sur les épaules de celui qui le portait courageusement ; car ces traces de pas derrière lui n’étaient plus les siennes, mais bien celles de Jésus qui l’avait pris sur son dos en voyant qu’il ne pouvait plus marcher seul… Pleurant à chaudes larmes, l’homme se repentit de tout son coeur d’avoir pu douter d’un Dieu si bon.

Cette histoire nous montre bien l’amour et la bonté de notre Dieu envers nous. Comment peut-on douter d’un Dieu si grand ? Même lorsque que nos forces humaines nous abandonnent, il est toujours là pour nous soutenir et nous protéger dans l’épreuve. Voilà quelques passages de sa Parole dans lesquels Dieu nous dit lui-même qu’il sera avec nous dans chaque situation pour nous garder, et nous demande simplement de ne pas être dans la crainte et de lui faire totalement confiance, malgré toutes les circonstances. De plus, ces passages nous montrent également que Dieu répond ! À garder précieusement

  • « Nul ne tiendra devant toi, tant que tu vivras. Je serai avec toi, comme j’ai été avec Moïse ; je ne te délaisserai pas, je ne t’abandonnerai pas. » (Josué 1.5)
  • « Ne t’ai-je point donné cet ordre : Fortifie-toi et prends courage ? Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. » (Josué 1.9)
  • « Ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur vol comme les aigles ; ils courent, et ne se lassent pas, ils marchent, et ne se fatiguent pas. » (Ésaïe 40.31)
  • « Ne crains rien, car je suis avec toi; ne promène pas des regards inquiets autour de toi, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours, et je soutiens de ma droite triomphante. » (Ésaïe 41.10)
  • « Le malheur ne sort pas de la poussière, et la souffrance ne germe pas du sol ; l’homme naît pour souffrir, comme l’étincelle pour voler. Pour moi, j’aurais recours à Dieu, et c’est à Dieu que j’exposerais ma cause. Il fait des choses grandes et insondables, des merveilles sans nombre ; il répand la pluie sur les campagnes ; il relève les humbles, et délivre les affligés. » (Job 5.6-11)
  • « Il me protégera dans son saint lieu au jour du malheur, il me cachera sous l’abri de sa tente ; il m’élèvera sur un rocher. » (Psaume 27.5)
  • « Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Éternel l’en délivre toujours. » (Psaume 34.20)

Dieu est toujours là pour nous délivrer ! C’est une chose extrêmement importante, à n’oublier sous aucun prétexte… Accroche-toi à lui lorsque les situations te semblent trop difficiles, et tu verras que tu ne seras jamais déçu. Tôt ou tard, notre Seigneur agit, même dans les moments où l’on s’y attend le moins ! Rien n’est trop difficile pour lui, et trop de jeunes chrétiens ont tendance à l’oublier…

Auteur : Tania B.