L’unité, dans la diversité

26 Déc 2012 5 commentaires
Crédits photo : flickr.com / shoothead

Il réside une force étonnante dans l’unité. Lorsque d’un groupe d’hommes s’unit pour un même but, c’est un peu comme si leur puissance, leur influence, leur impact était décuplé. L’unité seule (dès lors qu’elle est authentique) a la particularité de toujours faire intervenir Dieu. La preuve, la Bible nous dit que là où deux ou trois se rassemblent en son Nom, Dieu vient demeurer parmi eux. Et même lorsque c’est pour bâtir des projets iniques que des hommes se réunissent, on a l’impression qu’ils deviennent tellement forts que Dieu est presque obligé d’intervenir pour que leur action n’aboutisse pas. (L’histoire de la tour de Babel en est un exemple explicite.) Incontestablement, l’unité est une arme puissante ! Et l’Église tout entière devrait la rechercher. Mais le constat est que l’on est tous différents. Alors la question qu’on peut se poser est : Peut-on vivre cette unité dans la diversité ? Je suis profondément persuadé que oui, et c’est cela même qui révèle la sagesse infiniment variée de Dieu.

Considérons par exemple la diversité des dons. Dieu a fait certains évangélistes, d’autres enseignants…. Personnellement j’ai un faible pour ceux qui ont le don d’enseignement. Vu que j’aime bien aller en profondeur, je préfère nettement écouter les messages présentés de manière précise et pratique, et qui m’apprennent de nouvelles choses. Par contre, l’évangéliste typique ne s’intéressera pas toujours aux détails, mais plutôt à comment présenter les grandes vérités bibliques de manière illustrée pour gagner des âmes. Alors, même si j’ai un penchant pour l’enseignement, je n’ai pas le droit d’essayer de vouloir sous-évaluer, encore moins conformer ceux qui ont reçu un autre don. S’il n’y avait que des enseignants purs avec leur langage poussé et compliqué, qui irait gagner des âmes, et prêcher de manière simple aux nouveaux convertis ? De même, s’il n’y avait que des évangélistes, qui pourrait nourrir et satisfaire ceux qui ont soif de creuser un peu plus dans les Écritures ? Tous ne peuvent pas enseigner, et tous ne peuvent pas non plus (uniquement) évangéliser. Chacun est important et nul n’est au-dessus de l’autre. C’est ça, la sagesse infiniment variée de Dieu : il nous a créés différents et complémentaires. Nous sommes donc plus forts tous ensemble. Nos différences ne devraient pas nous servir de prétexte pour nous séparer, ou obliger les autres à devenir comme nous. Au contraire, elles devraient nous inciter à les estimer et à collaborer avec eux. C’est cela, vivre l’unité dans la diversité !

Un autre exemple qui illustre bien l’unité dans la diversité : notre exemple ! À la Rébellution, nous sommes une team de six co-éditeurs à gérer le site, et à écrire régulièrement des articles. Nous n’avons pas tous le même style, je n’écris pas comme Nathan ou comme Clément, Sam n’écris pas comme Fidji ou comme Sarah, etc… Nous n’avons pas toujours exactement les mêmes opinions et les mêmes goûts sur tout. Pourtant, il règne une superbe entente entre nous ! Et c’est parce que nous avons su nous enraciner solidement dans cette unité, que nous pouvons conjointement travailler, dans la joie, afin que la Rébellution soit vue et appréciée au travers de toute la francophonie. C’est cela, vivre l’unité dans la diversité ! Aujourd’hui, la communauté s’agrandit, et nous pouvons aussi compter sur une multitude de jeunes rébellutionnaires issus d’horizons différents, qui nous envoient des articles motivants et boostants. Aussi chacun de vous, qui écrivez, commentez, ou intervenez, venez apporter une saveur et une couleur supplémentaires au blog. Cela donne au final un met varié et savoureux, un bel arc-en-ciel, que nous nous plaisons à regarder. Gloire à Dieu pour la diversité, non ?

En somme, l’Église est un corps, une seule entité. Et au sein de cette entité, il y a une énorme variété, une grande diversité. Mais c’est cela même qui lui confère sa beauté et son unicité. Unité ne rime donc pas forcément avec uniformité. N’essayons donc pas de sous-évaluer ou de déprécier ceux qui sont différents de nous, mais apprenons plutôt à les valoriser et à célébrer nos différences. C’est ainsi que nous pourrons faire éclater la sagesse infiniment variée de Dieu dans cette génération.

                               Qu’en penses-tu ?

Avatar
Auteur : JB A

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur en systèmes d'information à Paris, et leader de groupe de jeunes à l'église Phila

Voir tous ses articles →