Le livre du mois – Rachel, de B. Nimmo et Darrell Scott

12 Déc 2012 2 commentaires
Crédits photo : xl6.com

Amis Rébellutionnaires, j’aimerais aujourd’hui vous présenter un nouveau livre. Enfin, « nouveau » n’est ici pas synonyme de « récent ». Rachel, le journal intime d’une jeune martyre est sorti il y a dix ans ; mais comme il m’a accompagnée pendant une bonne partie de mon adolescence, j’ai à cœur de vous en parler. C’est le genre de livre que l’on devrait tous lire et relire au moins une fois par an !

20 avril 1999. Lycée de Colombine, États-Unis. Dave. Cassie. Steve. Corey. Kelly. Matthew. Daniel. Isaiah. John. Lauren. Daniel. Kyle. Rachel.

Cette date et ces noms n’évoquent sans doute rien pour vous. Avant que je n’ouvre ce livre, ils n’évoquaient rien pour moi non plus. En fait, il s’agit de l’une des pires tueries dans un lycée que les États-Unis aient connues. Les noms sont ceux du professeur et des douze élèves qui ont péri lors de cette tragédie. Parmi les victimes se trouvait Rachel Joy Scott, une jeune fille de 17 ans. Une vraie Rébellutionnaire.

Rachel, le journal intime d’une jeune martyre a été écrit par ses parents quelques temps après la tragédie. Ce n’est qu’après la mort de leur fille qu’ils ont découvert à quel point elle était passionnée pour Christ et pour la cause de l’Évangile. Rachel écrivait beaucoup, et a laissé derrière elle quelques journaux intimes et de nombreuses notes. Et ce que l’on y trouve est impressionnant !

J’ai dû lire ce livre plus de fois que n’importe quel autre, et à chaque fois, j’en reste bouche bée et je me remets en question. Voilà peut-être ce qui me marque le plus : Rachel savait qu’elle mourrait jeune. Oui, vous avez bien lu ! Cette jeune fille de 17 ans savait qu’elle ne vivrait pas longtemps, qu’elle ne se marierait probablement jamais, et qu’elle n’aurait pas d’enfants. Dieu l’avait préparée pour cela ! Moins d’un an avant qu’elle ne se fasse tuer, voici ce qu’elle écrit dans son journal : « Ce sera ma dernière année, Seigneur. J’ai reçu ce que je pouvais. Merci. » Waoh ! Sans parler de ses poèmes où elle évoque le caractère éphémère de sa vie sur terre. Elle était consciente qu’elle ne resterait pas longtemps, mais elle savait aussi que Dieu se servirait d’elle puissamment.

C’était son plus cher désir : être utile entre les mains de Dieu. Même si elle sentait parfois que ce serait difficile, elle a tenu bon. Et Dieu l’a utilisée de son vivant : elle était remplie de compassion et allait toujours vers ceux que les autres rejetaient. Vous pourrez en lire plus sur la question demain. Parmi les nombreux témoignages à son sujet, beaucoup sont du style : « Rachel était la seule personne qui m’ait tendu la main, qui m’ait souri, qui m’ait encouragé, etc. ». Elle a eu un impact dans de nombreuses vies de son vivant. Mais si Dieu a décidé de la reprendre auprès de lui si tôt, c’est parce qu’il savait que sa mort aurait un impact encore plus grand. Un impact sur la jeunesse, qui reprendrait le flambeau et s’engagerait à faire preuve de plus de compassion.

Une petite mise en garde, toutefois. Surtout pour les âmes sensibles et à fleur de peau comme moi. Ce livre a été écrit par les parents de Rachel, et il contient aussi plusieurs témoignages de ses frères et sœurs. Alors forcément, on partage un peu de leur douleur.

J’aurais encore tellement de choses à dire sur ce livre, sur la vie de cette jeune fille qui a profondément marqué mon adolescence et continue à m’inspirer encore aujourd’hui !  Je terminerai juste en vous disant :

lisez ce livre, et soyez prêts à laisser Dieu vous inspirer et vous rébellutionner, pour que vous soyez vrais dans votre relation avec lui, et que son amour et sa compassion soient déversés en vous comme jamais auparavant !

 

 

Avatar
Auteur : Sarah L

25 ans, Rébellutionnaire, traductrice, responsable d'un groupe Students for Christ.

Voir tous ses articles →