Interview du roi des rêves !

16 Oct 2012 9 commentaires
Source : feature-animation.niceboard.com

Il y a une semaine, j’ai passé un WE avec Joseph. J’en ai profité pour l’interviewer pour la Rébellution. Profites-en, c’est totalement inédit !

Sam : Hello Joseph, merci d’avoir accepté de te faire interviewer ! Avec toutes tes responsabilités, ça me touche que t’aies pris le temps de répondre à mes questions !

Joseph : Salut Sam, et salut à tous les Rébellutionnaires ! Nul besoin de me remercier. C’est un honneur pour moi de pouvoir raconter ce que Dieu m’a permis de vivre ! Sam m’a partagé comment Dieu agissait parmi vous, et franchement, vous m’encouragez mes chers co-Rébellutionnaires. Par exemple, le coup de parler de Dieu aux gens sur la plage ? Wow, perso, je n’y aurais jamais pensé, et c’est juste génial !

Sam : C’est gentil Jo ! Avant de rentrer dans le vif du sujet, même si tu es une star dans nos milieux, je ne suis pas sûr que tout le monde sache qui tu es. Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Jo : Je m’appelle Joseph, j’ai 30 ans, je viens d’une petite tribu qu’on appelle les Hébreux et je suis le dernier d’une grande fratrie. Je suis depuis peu le gouverneur de l’Égypte, le bras droit de Pharaon !

Sam : Attends… Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris. Tu as tout juste 30 ans, et tu es le gouverneur de l’Égypte, avec des milliers d’administrateurs sous tes ordres ? Euh… Tu peux nous expliquer le délire ?

Jo : Haha, je savais que t’allais réagir de cette manière ! À chaque fois que je me présente, on a du mal à croire que j’aie un tel poste à mon âge. Mais tu sais, je ne suis pas arrivé là où je suis par hasard. Pour être franc avec toi, ce n’était pas un long fleuve tranquille…

Quand j’avais 17 ans, mes frères m’ont vendu à des nomades, comme une vulgaire marchandise ! Arrivés en Égypte, ils m’ont vendu au chef des gardes de Pharaon. Au début, j’ai commencé comme un simple esclave, mais très vite, j’ai commencé à prendre de plus en plus de responsabilités. Mon maître voyait que dans tout ce que je faisais, je m’y engageais à 200% et que Dieu bénissait ! J’ai donc fini responsable de tout ce qu’il possédait.

À ce moment-là, je me suis dit que j’allais enfin pouvoir souffler un peu et profiter de ma jeunesse. Mais c’était sans compter sur la ruse de la femme de mon maître ! Depuis mon arrivée, je sentais qu’elle me regardait bizarrement… Un jour, alors qu’on était tous les deux dans la maison, elle m’a pris à part pour qu’on couche ensemble. J’ai refusé, et ensuite, elle m’a accusé d’avoir tenté de la violer…

Sam : Attends Jo, je t’interromps ! Il n’y avait que vous deux dans la maison, donc tu n’avais aucun risque de te faire attraper, c’est bien ça ? Et malgré tout, tu as refusé ses avances ? Qu’est-ce qui t’as donné la force de résister ?

Jo : Eh bien je dois avouer que ce n’était pas évident… Mais ce qui m’a gardé, c’est que je me suis dit que même si aucun humain ne me voyait, Dieu, lui, me voyait tout le temps ! Et le but ultime de ma vie, ce n’est pas d’honorer les hommes, mais d’honorer Dieu. Alors j’ai fui !

Sam : Ah ouais… En tout cas, merci pour ce rappel. Je suis sûr que beaucoup de nos lecteurs seront encouragés dans leur lutte contre le péché par la vérité que Dieu les voit constamment. Je te laisse reprendre ton témoignage.

Jo : Suite à l’accusation, je me suis retrouvé en prison. C’était vraiment un revers difficile à accepter pour moi. J’ai toujours fait ce qui est droit, et ce n’était vraiment pas juste ! Mais malgré la difficulté, Dieu était toujours avec moi. J’ai donc continué à faire de mon mieux dans les petites tâches que l’on me confiait en prison, et avec un air de déjà-vu, je suis devenu le manager de la prison…

Sam : Jo, désolé de t’interrompre à nouveau, mais peux-tu m’expliquer pourquoi tu as fait de ton mieux pour accomplir les tâches qu’on te confiait en prison alors que tu ne méritais pas d’y être ? Comment as-tu pu rester motivé ?

Jo : Comme j’aime le répéter, souvent, les humains méditent le mal dans leur cœur, mais Dieu utilise leurs projets malsains pour le bien de son peuple. Je suis convaincu que Dieu règne, et que toutes choses concourent à mon bien, même si je n’arrive pas toujours à comprendre. Tu sais, si je n’avais pas fini en prison, je ne serais jamais devenu gouverneur ! C’est en prison que Dieu m’a donné pour la première fois la capacité d’interpréter un rêve. Le rêve s’est réalisé, et quand Pharaon a eu un rêve dont il cherchait le sens, on lui a parlé de moi. J’ai donné l’interprétation du rêve à Pharaon, et il m’a établi comme gouverneur de toute l’Égypte !

Sam : Wow… Merci pour l’encouragement, Jo ! Pour finir, peux-tu partager un mot d’ordre pour nos lecteurs ?

Jo : Ça marche. Je  donne simplement le mot d’ordre que j’utilise pour ma vie : Dieu est toujours avec toi, alors donne constamment le meilleur de toi-même, fuis le péché, et il te bénira !

Sam : Merci Jo. Shalom !

Jo : Shalom !

Si tu veux aller plus loin, tu peux lire la biographie de Joseph dans le livre de Genèse aux chapitre 37 à 50. Bonne lecture !

Auteur : Sam P-L

24 ans, Rébellutionnaire, marié à Fidji, étudiant en école d'ingénieur informatique à Lyon, et co-auteur du livre Fidji et Sam, étudiants.

Voir tous ses articles →