Bref, j’ai rencontré Dieu dans le métro.

Crédits photo : microbe.photographique.over-blog.com

Post de Faustine M., 20 ans, étudiante en logistique des transports à Lyon.

Jusqu’à l’âge de 15 ans, je ne croyais pas en l’existence de Dieu. Pour moi, croire en Dieu c’était « pour les faibles » et je méprisais tout particulièrement les chrétiens. Je me souviens avoir un jour brûlé une Bible qu’on m’avait distribuée dans la rue : c’était le livre des chrétiens ! Par conséquent, cela devait forcément être un ramassis de bêtises… Pourtant vers l’âge de 16 ans, j’ai commencé à me poser des questions sur Dieu et à croire en Lui, sans vraiment savoir pourquoi. Comme j’avais été élevée dans une culture un peu catholique, j’en ai déduit – à tort – que j’étais chrétienne. En parallèle, je menais ma vie comme je l’entendais, je suivais les jeunes de mon âge. Pour moi, la vie était courte et il fallait faire un maximum d’expériences.

Mais un soir, le 20 avril, alors que j’allais à mon cours de boxe en métro, j’ai trouvé, gentiment posée sur le siège d’à côté, une page du calendrier La Bonne Semence. Au dos, il était écrit qu’il fallait « laisser entrer la lumière de Dieu dans sa vie ». Et que cette lumière c’était l’Évangile. J’étais vraiment intriguée. Pour moi, l’Évangile c’était Jésus en sandales proclamant qu’il fallait s’aimer les uns les autres (d’après mes vagues souvenirs de catéchisme). Mais j’étais curieuse. J’ai donc trouvé un Nouveau Testament et pendant 3-4 mois, j’ai lu tous les Évangiles d’une traite. J’ai découvert que Jésus disait des choses extraordinaires. Mais rien de plus.

Puis, début septembre (je rentrais alors en terminale), je suis tombée à nouveau sur une page du calendrier La Bonne Semence dans le métro… Mais cette fois, au dos, il était expliqué qu’il fallait « être saint comme Dieu est saint ». Ces lignes m’ont beaucoup troublée, car j’avais conscience que ma vie n’était pas du tout en règle avec Dieu.

Deux mois plus tard, j’ai compris que je devais arrêter de mener ma vie et Le suivre. Je n’avais pas compris grand-chose à l’Évangile. Je n’avais pas compris que Jésus-Christ était mort pour mes péchés ni que c’était son sacrifice à la croix qui me sauvait. Mais j’avais compris une chose : que je devais (et voulais) vivre pour Lui. Donc j’ai prié. Et là, j’ai vraiment vu la différence dans ma vie. Pendant les nombreux mois où j’avais lu les Évangiles, c’est comme si j’avais été incapable de comprendre ce que je lisais, comme si ma compréhension restait superficielle . Et là, tout d’un coup, la Bible était vivante ! Elle parlait directement à mon cœur ! Je la comprenais et j’avais soif de la lire. C’était comme si on avait enlevé un voile de devant mes yeux et que je pouvais enfin voir, enfin comprendre. J’avais subitement un amour débordant pour Jésus ! Je voulais parler de Lui à tout le monde ! Il était désormais mon Seigneur et Sauveur.

Par la suite, comme je ne connaissais aucun chrétien, j’ai prié que Dieu me guide dans une église… ce qu’Il a fait quelques jours plus tard. Une étudiante anglaise, rencontrée dans la rue, m’a emmenée dans une église (dans laquelle je suis encore aujourd’hui).

En écrivant ce témoignage, je me rends compte que j’ai voulu changer de vie pour Dieu, mais qu’au final, c’est Lui qui a changé ma vie. En soi, lire les Évangiles durant tous ces mois n’a strictement rien changé dans ma vie… mais c’est d’avoir rencontré Jésus-Christ qui a tout changé. Et c’est après L’avoir rencontré que sa Parole a commencé à me parler et à me transformer.

Savoir que Dieu peut changer des vies en utilisant une feuille de calendrier dans le métro, ça t’inspires quoi cher Rébellutionnaire?

Faustine M.

Faustine, 20 ans, étudiante en logistique des transports à Lyon.

Tu devrais aussi aimer...

13 Commentaires

    Avatar
  • ça m’inspire que je ne dois jamais oublier que la Parole de Dieu est vivante et efficace!!Elle fait de l’effet dans ma vie en tant qu’enfant de Dieu et je ne souhaite pas la garder pour moi mais la partager sans craindre mais en comptant sur la puissance de notre Dieu d’amour.
    merci Faustine pour ce témoignage.

  • Avatar
  • Wahou, c’est incroyable ce que Dieu fait, et c’est génial.
    Ce que ça m’inspire ?? bah jeter des pages de magazines chrétiens dans les transports en commun (nan je rigole :D )
    Parler, prier, se dire que rien n’est fais en vain, et c’est Dieu qui sauve. Tout ce qui me reste à faire c’est essayer de faire connaitre Jésus, Lui fera le reste :)
    Merci Faustine sois bénie !

  • Avatar
  • Moi j’étais convaincue que cette histoire avec les flyers s’était déroulée en bus et non pas en métro. Ca change tout! :p Merci Faustine! :o)

  • Avatar
  • J’avais moi aussi 15 ans quand j’ai cru entendre Dieu m’envoyer un message à travers un silence complètement insolite. C’était quelque part dans la montagne, entouré de sapins, de rochers, et de lointains cris de marmottes… Je me suis forcé à croire que j’étais devenus protégé de tous les maux, et que je pouvais supporter toutes les douleurs du monde. Plus tard, j’ai appris que seule ma conscience me protégeait; Dieu n’avait rien à voir là-dedans. La douleur des autres m’a toujours fait pleurer; encore aujourd’hui (j’ai 65 ans). Ma conscience, c’est celle de l’homme que je suis, sensible et, autant que je puisse l’être, généreux. Mais je respecte Dieu comme je respecte ma conscience. Je respecte cet espèce de nuage qui flotte dans le ciel, et sous lequel on se sent bien quand le soleil est trop fort. Comme je t’envie d’y croire !

  • Avatar
  • Bonjour Robby, merci pour votre commentaire !
    Je pense comprendre votre point de vue. Si Dieu peut se révéler lors de moments inhabituels (et même par une brise dans la montagne ! cf la Bible : 1 Rois 19), pour les chrétiens Dieu se révèle dans la Bible et de manière suprême dans la personne de Jésus-Christ. C’est pour cela, que je ne vois pas Dieu comme un nuage qui me protège quand il y a des épreuves mais je le vois comme un Dieu d’amour qui est venu sur terre dans la personne de Jésus-Christ, pour me sauver de mes péchés afin que je sois réconciliée avec lui. Dieu ne promet pas de nous « immuniser » contre les épreuves ou la souffrance, mais il nous offre le pardon de nos péchés et la vie éternelle avec lui, en vertu de ce que Jésus a fait, en mourant et en ressuscitant au profit de tous ceux qui placent leur confiance en lui.
    Et même s’il ne nous promet pas de nous épargner toutes souffrances dans ce monde, il promet de façon certaine à celui qui place sa confiance en lui, qu’il est proche et qu’il sera toujours là.
    Croire en Dieu ne me rend pas heureuse, mais c’est de Le connaître qui me rend heureuse. C’est ma plus grande joie. Nul besoin de m’envier, vous aussi vous pouvez avoir cette joie, et elle est en Jésus-Christ.
    Je serais ravi de continuer à échanger. Amicalement !

  • Avatar
  • Bonjour Faustine.
    Je ne suis pas encore trop vieux; je vis entre deux mondes: le Présent, un monde de « mécréants », un petit peuple lapidant par ricanements pleins de mépris les « cathos » et autres sectes ayant plus ou moins pignons sur rue, et le Passé plein de bons sentiments et dont il m’est impossible, si tant est que je le désire, d’oublier tous les bonheurs que j’ai éprouvés. Je suis un peu le « Barabbas » de l’Evangile, près à lutter pour la défense des libertés, par la force, plus que par la prière. J’ai un fils pasteur. J’avoue ne pas partager avec lui ses convictions. Je ne veux pas entendre parler de condamnations, de sanctions, d’évictions, de relégations, d’oublis. De haine. « Vade retro, Satana… » Je ne supporte pas ce discours qui consiste à jeter l’opprobre sur ceux qui ne pensent pas comme soi. Pourtant, j’ai parfois du mal à étouffer ma rancune. J’ai du mal à être …

      Avatar
    • Robby
      Quoi que vous pensiez aujourd’hui vous méritez d’être condamné si vous n’avez pas remis votre vie à Jésus, et c’est bien ce qu’il se passera si vous commetez une erreure pareille. Ne vous trompez pas, la condamnation c’est pour l’éternité. Jésus a beaucoup plus d’importance pour toute l’humanité que ce que vous ne pouvez vous imaginez car c’est lui qui peut vous permettre d’accéder à une vie bénie éternellement. Et Dieu n’est pas « qu’un espèce de nuage qui flotte dans le ciel ». Pensez vous vraiment pouvoir prétendre le respectez en pensant ça de votre Créateur ? Si vous saviez combien Dieu, le seul qui puisse être appelé « Créateur de l’univers » désire vous enlever à tout ces doutes, ces questionnements et cette vie sans objectifs pour vous conduire à une vie pleine de sens ! Mais attention, je n’ai pas dit à une vie protégée de tous les maux et où vous pourrez supportez toutes les douleurs du monde. Dieu est passionné par vous et désire qu’il en soi de même pour vous, mais parce qu’il vous aime il ne vous forcera pas. Le témoignage de Faustine le démontre bien : il l’a rappelée à lui plusieurs fois et ne l’a pas forcée, mais quand elle s’est tournée vers lui elle ne l’a pas regretté. Ne vous trompez pas, vous ne savez pas jusqu’à quand vous pourrez faire ce choix.

  • Avatar
  • wow wow wow comment je suis contente !
    Amen ! je vais laisser trainer plein de feuilles de mon calendrier chretien partout !
    merci pour l’encouragement :)

  • Avatar
  • je vient de lire votre temoignage et cela m’a fait un grand plaisir;Depuis quelque semaines avec des freres nous allons dans le metro parisien le dimanche soir et nous distribuons des repas au sdf nous leur parlons de Dieu à eux et à tous le monde nous distribuont aussi des versets ,des evangiles,et nous temoignons de ce que Jésus à fait pour nous . votre temoignage nous encourage dans la mission que le Seigneur a mis dans notre coeur .Que Dieu vous bénisse paul

  • Avatar
  • moi est des fréres nous allons dans le metro parisien tous les dimanches soir et nous donnons un peu de manger aux sdf et leur parlons du Seigneur, en meme tant nous distribuons des versets, des pages de la bonne semence .Ce temoignage nous fortifie dans notre mission car nous voyons que la parole de Dieu n’est jamais semé pour rien.Que Dieu vous bénisses

  • Avatar
  • Super bonne idée le coup des flyers dans le métro !
    C’est Dieu qui t’a inspiré !

    Ce soir je prend le métro pour aller en soirée. Je vais en profiter pour mettre des nouveaux testaments sur les sièges.

    Que Dieu fasse Son oeuvre !

    PRIEZ SANS CESSE !

  • Avatar
  • Faustine ton témoignage est vraiment géniale , accroche toi à Christ c’est vraiment ediffiant de voir que Dieu utilise des moyens simples pour trouver une âme.
    Dieu nous aime vraiment.

  • Avatar
  • Quel bonheur ! Pendant des années en allant conduire mes enfants en bus à l école ,- maintenant ils sont adultes – je lisais mon feuillet de la  » Bonne semence  » et le laissais sur mon siège en me disant  » sait on jamais . . . »
    C était à Bruxelles, pas à Lyon , mais j espère de tt coeur qu au moins un Bruxellois aura pu grâce à cela , vivre la même expérience que toi ☺

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *