Halte au pharisaïsme ! (6/7)

13 Août 2012 9 commentaires

6- J’agis en pharisien lorsque je me détourne de l’essentiel pour prioriser ce qui est secondaire

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses. » (Paroles de Jésus- Mat 23:23)

Si vous avez lu les premiers articles de cette série, vous avez compris très tôt que les pharisiens étaient des gens qui aimaient observer la Loi de manière scrupuleuse. Pourtant, comme nous pouvons le voir dans ce passage, Jésus les sanctionne une fois de plus ! Pour quelle raison ? La dîme sur les récoltes était pourtant, à l’époque, une prescription instaurée par Dieu lui-même ! « Et toute dîme de la terre, de la semence de la terre, du fruit des arbres, est à l’Éternel » (Lév 27:30).

Si Jésus désapprouve aussi sévèrement les pharisiens, c’est parce que ces derniers ont mis un désordre fatal dans leurs priorités. En effet, ils allaient jusqu’à payer la dîme sur les petites plantes des jardins, alors qu’ils ne respectaient même pas les principes basiques de la Loi ! Agissons-nous comme ces pharisiens ? La réponse est « oui » chaque fois que nous mettons ce qui est secondaire avant ce qui est prioritaire. C’est un peu comme si, alors que je me prépare à un examen décisif, je décide de consacrer tout mon temps à réviser une matière coefficient 1, bien qu’il y en ait une autre avec un coefficient 5 que je ne maîtrise pas du tout. Pas besoin d’être prophète pour prédire que je n’aurai pas de très bons résultats ! Si j’ai le choix entre deux disciplines, pour réussir, je devrai forcément miser un peu plus sur celle qui a le plus d’importance. Principe basique me direz-vous? Et pourtant, il peut nous arriver de ne pas l’appliquer avec le Seigneur…

Priorité intercession – logistique

Considérons par exemple les concerts ou spectacles d’évangélisation. Si vous avez déjà été impliqués dans la préparation de ce genre d’événements, je n’ai pas besoin de vous convaincre de l’étendue du travail que cela nécessite sur le plan logistique. Le risque encouru ici est d’être tellement obnubilé par la préparation de la prestation qu’on en vienne à négliger les temps d’intercession pour ceux qui assisteront au spectacle. Certes, une bonne organisation est importante. Mais l’intercession devrait être une priorité. Aucun spectacle d’évangélisation ne peut changer des vies s’il n’est épaulé par une intercession ardente et continue ! Quelqu’un a dit : « Une organisation sans prière est semblable à des canaux d’irrigation sans eau ». Quelle image magnifique! Tout le monde trouverait complètement insensé d’installer un équipement destiné à irriguer de l’eau alors qu’il n’y a pas d’eau! De la même manière, une bonne logistique sans prière est tout aussi aberrant! Le spectacle a beau être splendide, si nous n’investissons pas dans la prière, Dieu ne lâchera pas Sa puissance pour transformer les cœurs. Nous aurons peut-être assuré au niveau du show, mais nous nous serons comporté en bons pharisiens, parce que nous aurons inversé les priorités.

Priorité communion – service

Un autre exemple que l’on pourrait évoquer est celui du rapport communion avec Dieu / service pour Dieu. J’aime beaucoup cette phrase de C.S. Lewis : “Le service parfait est celui que nous ferons de manière presque inconsciente, parce que notre attention est totalement portée sur Dieu ». Comment nous assurer de mettre le focus sur Dieu lorsque nous servons, si déjà hors du service nous ne savons pas le faire ? Servir Dieu, c’est travailler pour Lui, c’est prendre plaisir à mettre sa pierre à l’édifice pour voir éclater sa gloire. Mais le service n’a aucun sens si nous n’apprenons pas à développer une intimité profonde avec Dieu lorsque nous sommes seuls dans notre chambre. L’exemple des deux sœurs Marthe et Marie est explicite (Luc 10:38-41). Jésus précise que l’intimité est de loin prioritaire sur l’activité. Pourtant dans les églises, on voit de plus en plus de jeunes chrétiens s’engager dans des services avec zèle, alors qu’ils ne manifestent aucun engagement lorsqu’il s’agit de prendre du temps pour bâtir une relation personnelle avec Dieu. Oh, que de pharisaïsme!

En somme, il est crucial d’apprendre à discerner ce qu’il y a de plus important dans la Bible, et nous appliquer à pratiquer cela en priorité. Mais il n’est pas dit qu’il faille renoncer à être scrupuleux sur les détails (la fin du passage le précise bien : « c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses« ). Jésus ne nous dissuade pas d’être minutieux. Il nous exhorte simplement à bien positionner nos priorités et à rechercher d’abord ce qui est essentiel.

Priorité ? – ?
L’article n’est pas fini, il manque ta touche! Si tu penses à deux sujets sur lesquels il est facile d’intervertir les priorités, n’hésite pas à nous le partager via tes commentaires !

Avatar
Auteur : JB A

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur en systèmes d'information à Paris, et leader de groupe de jeunes à l'église Phila

Voir tous ses articles →