Guérir, ou prévenir ?

15 Mai 2012 6 commentaires

Post de Sam P., 22 ans, étudiant à Lyon.

Beaucoup de personnes sont brisées par la vie. Peut-être à cause de leurs bêtises, ou bien à cause des bêtises d’autres personnes. Divorce, avortement, adultère, familles divisées et recomposées, enfants rebelles, et la liste pourrait continuer encore longtemps.

J’ai récemment été confronté à cette réalité. J’étais interprète de l’anglais au français d’un orateur africain, Stephen Lungu, lors d’une série de conférences où il racontait son histoire. Enfant soldat et révolutionnaire, il rencontre Jésus qui bouleverse totalement sa vie. Aujourd’hui, il parcourt le monde pour raconter son histoire, et partager la Bonne Nouvelle. A la fin des conférences, le public pouvait aller voir Stephen pour lui parler. En tant qu’interprète, j’ai pu voir le type de personnes qui étaient particulièrement touchées par son témoignage. Elles étaient touchées parce qu’elles pouvaient s’identifier avec lui. Stephen a été abandonné par sa mère alors qu’il était enfant. Il a dû survivre en dormant sous un pont et en fouillant dans les poubelles.

Parmi ces personnes, différents profils, mais un point commun : le sentiment d’avoir été brisé par la vie. Plusieurs femmes racontaient à Stephen, les larmes aux yeux, que leur mari les avait quittées. Certaines ressentaient de l’amertume, d’autres de la peur. Un homme est venu raconter à Stephen qu’il passait tout son temps au boulot et qu’il se sentait asséché spirituellement. Un autre est venu parce qu’il avait de la haine envers certaines personnes qui avaient frappé sa mère quand il était petit. Dès qu’il croisait des gens de la même origine, il sentait une envie irrésistible des les tabasser.

Face à ces besoins et à cette misère humaine et spirituelle, je me suis dit que ces personnes avaient désespérément besoin de relation d’aide. D’autant plus que j’ai commencé une telle formation il y a quelques mois. Les besoins sont immenses ! Ne devrions-nous pas tous nous reconvertir en conseillers en relation d’aide pour aider ces personnes au cœur brisé à se reconstruire ? Eh bien oui… et non !

Je m’explique. OUI, parce qu’il y aura toujours des gens brisés par la vie, et qui auront besoin d’aide, d’écoute, de conseil. Il y aura toujours des hommes qui quitteront leur femme pour aller voir ailleurs. Il y aura toujours des délinquants pour tabasser un innocent dans la rue. Mais NON, parce qu’il y a un vrai travail que l’on peut et doit faire en amont pour justement éviter de tels brisements. Après tout, ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir ?

Beaucoup de personnes se retrouvent brisées à cause d’une question de caractère. Ces hommes qui ont quitté leur femme pour une autre ne l’auraient jamais fait s’ils étaient des hommes de caractère. Ces femmes qui se retrouvent aujourd’hui dépressives après un avortement traumatique ne l’auraient jamais fait si elles étaient des femmes de caractère. Bref, vous voyez ce que je veux dire.

Si vous êtes adolescents, c’est aujourd’hui le moment de construire votre caractère. Il vous suivra partout où vous irez, dans tout ce que vous ferez. Alors bougez-vous, ne vous laissez pas aller. Réalisez que vous êtes en train de construire les fondations sur lesquelles vous allez construire toute votre vie. Trouvez un mentor. Etudiez la Bible. Engagez-vous dans un ministère. Cultivez des amitiés fortes avec d’autres chrétiens. Bref, soyez tout simplement un Rébellutionnaire !

Et si vous êtes un jeune adulte, c’est aujourd’hui le moment d’investir dans la jeunesse. Les jeunes ont besoin de modèles et de repères. Soyez ce grand frère, cette grande sœur que vous avez toujours rêvé(e) d’avoir. Influencez-les alors qu’ils sont encore influençables. Investissez dans ceux qui, grâce à vous, se retrouveront les piliers de l’église plutôt que des personnes brisées par la vie.

Avatar
Auteur : Sam P-L

29 ans, marié à Fidji, père de 3 enfants, ingénieur informatique à Lyon et co-auteur du livre Être étudiant et chrétien: opportunités et défis.

Voir tous ses articles →