L’histoire de Rébellutionnaire

Post de Sam P., 22 ans, étudiant à Lyon.

C’est l’histoire d’un jeune homme qui s’appelait Rébellutionnaire.  Un jeune comme les autres, comme toi, comme moi. Mais également un jeune différent des autres. Il avait compris une vérité essentielle, que peu ont saisie. Il avait la conviction que Dieu avait des rêves fous pour sa vie. Il était sûr qu’avec l’appui du grand Roi, l’impossible pouvait devenir réalité. En fait, un peu comme toi et moi, non ?

Bref, avec cette perspective, et face à un monde à la dérive, Rébellutionnaire développe sa vision. Et cette vision, elle se doit d’être à la hauteur du Maître de la moisson, qui appelle Rébellutionnaire à le rejoindre dans sa mission de sauvetage. « Qui pourrais-je envoyer ? », s’écrie le grand Roi ! « Moi, j’irai ! », répond Rébellutionnaire avec empressement, qui entend alors retentir d’une voie forte, majestueuse mais chaleureuse : « Alors va ! Je serai avec toi tout le long du chemin ! »

C’est alors que Rébellutionnaire commence son long périple pour vivre la vision que le Roi lui a confiée. Il marche la tête haute et le pas confiant, convaincu qu’il ne marche pas seul. Et son enthousiasme n’est qu’à son début ! Après s’être mis à marcher dans la bonne direction, il se met à courir. Il a les yeux fixés sur le but. Rien ne pourra l’arrêter… ou presque !

Car c’est alors que Rébellutionnaire trébuche violement. Le nom de l’obstacle ? « Orgueil. » C’est bête ! On l’avait pourtant prévenu des dangers qui jalonneraient son chemin, comme du dragon « Distraction » ou du marécage « Paresse »… Première ligne droite, première épreuve. Il se retrouve à terre, lui qui courait avec une si fière allure ! Il est plein de boue, mais ce n’est rien comparé à sa confusion émotionnelle. « Comment ? A terre ? Mais, mais… Le grand Roi ne m’a-t-il pas promis de m’accompagner tout le long du chemin…? »

Il ne sait plus quoi penser. Il est perdu. Et il reste à terre un bon moment. Il se met à réfléchir, à méditer. Les minutes qui suivent seront déterminantes pour son avenir. D’elles dépend l’accomplissement ou l’échec de sa mission. D’elles dépend l’attitude qu’il va développer face à sa vision et face au Roi qui l’a envoyé.

Quelle attitude adopter face à l’avenir ? Rébellutionnaire doit emprunter un carrefour, et il ne voit que 3 voies. La première s’appelle « Optimisme », la seconde « Pessimisme » et la troisième « Réalisme ».

« Optimisme » l’appelle et lui dit : « Viens Rébellutionnaire, emprunte mon chemin, et tu verras, plus jamais tu ne trébucheras ! Tous tes rêves sont à ta portée, le Roi ne l’a-t-il pas promis ? » Mais il se fait vite couper la parole par « Pessimisme » qui appelle : « Non, emprunte le mien ! N’écoute pas cet escroc ! La vie est faite de chutes, et tu ne cesseras de chuter ta vie durant. Oublie ces rêves fous, et accepte la triste réalité ! »

D’un côté, Rébellutionnaire désire suivre le premier chemin. Il se rappelle de la voix du Maître qui lui disait : « Va ! » Et il soupire en se rappelant avec quel empressement il a commencé sa course. Mais pour l’instant, il est toujours à terre. Et la voix du deuxième chemin semble malheureusement tellement vraie. Après tout, n’est-il pas à terre alors que le Roi avait promis d’être avec lui ? Où est-il maintenant…?

Dans sa sagesse, « Réalisme » se tait, pour laisser Rébellutionnaire méditer en silence, lui qui est face à un dilemme. Heureusement, il y a une troisième voie, et c’est alors que « Réalisme » se met à appeler : « N’écoute aucun des deux. Suis mon chemin. Le Roi a dit la vérité. Il sera avec toi tout le long du chemin. Et il est avec toi en cet instant même, alors que tu te trouves à terre. Il n’a jamais promis que tu ne tomberas pas. Mais il a fait une plus belle promesse encore. Il a promis de te relever à chaque fois. Et il n’a jamais promis que tous tes rêves se réaliseront, mais il a promis de tout faire pour que sa mission s’accomplisse. Alors marche la tête haute, et garde les yeux rivés sur le but. Mais n’oublie pas de regarder où tu marches ! »

Rébellutionnaire commence à comprendre. Sa vie ne sera pas rose, comme « Optimisme » le promet. Mais heureusement qu’elle ne sera pas non plus noire comme « Pessimisme » le prédit ! Il décide alors de se relever, et d’emprunter la voie de « Réalisme ». Il est conscient que la route sera longue et sinueuse, mais convaincu que le Roi marchera toujours à ses côtés…

On ne sait pas s’il se maria et s’il eut beaucoup d’enfants. Mais à vrai dire, on s’en fiche ! Tout ce que l’on sait, c’est qu’il accomplit sa mission et qu’à son retour, le grand Roi lui dit : « C’est bien, bon et fidèle serviteur ! Rentre dans la joie de ton Maître… »

Avatar
Auteur : Sam P-L

29 ans, marié à Fidji, père de 3 enfants, ingénieur informatique à Lyon et co-auteur du livre Être étudiant et chrétien: opportunités et défis.

Voir tous ses articles →