Halte au pharisaïsme ! (1/7)

Post de Jean-Bosco A., 23 ans, ingénieur, responsable de groupe de jeunes et Rébellutionnaire

Le pharisaïsme est un courant juif qui est apparu au IIe siècle av. JC. Ses adeptes, appelés pharisiens constituaient une branche de la société juive qui prônait une interprétation exacte et une pratique stricte de la Loi de Moïse. Affirmer une position radicale de ce type, devenait salutaire, à une époque où beaucoup de juifs se laissaient à des compromis avec des croyances païennes issues de la culture grecque. Et pourtant, ceux-là même qui voulaient montrer l’exemple de la piété pour Dieu, se verront désapprouvés par Dieu Lui-même! Lorsqu’on lit les évangiles, on voit Jésus réprimander sévèrement, à maintes reprises, les pharisiens pour  leur hypocrisie et leur superficialité. Quel paradoxe ! Aujourd’hui encore, nous aussi chrétiens, pouvons être victimes de ce paradoxe. Nous aussi, pouvons nous comporter comme des pharisiens, quelque fois sans le savoir… Vous en doutez? Eh bien, au travers de cette série, je vais vous partager courtement et simplement, 7 formes de pharisaïsme qui peuvent transparaître dans nos vies.

1- J’agis en pharisien chaque fois que j’utilise les choses spirituelles ou mes bonnes actions pour me faire remarquer

Les pharisiens aimaient bien attirer les regards sur eux. Vêtus de tenues ostentatoires, ils occupaient les places d’honneur dans les rassemblements, priant à haute voix, grimaçant pour montrer à tous qu’ils jeûnent, ou encore faisant des offrandes au vu et au su de tout le monde.

“Toutes leurs actions, ils les font pour se faire remarquer des hommes. Ainsi, ils portent de grands phylactères et allongent les franges de leurs vêtements. Ils aiment occuper la meilleure place dans les festins et les sièges d’honneur dans les synagogues.” (Paroles de Jésus au sujet des pharisiens – Mat 23:5-6)

Nous aussi, nous agissons en pharisien lorsque nous désirons attirer l’attention sur nous, alors que nous faisons des choses pour Dieu, ou même que nous posons de bonnes actions. A ce sujet, il faut préciser “Dieu ne veut partager sa gloire avec personne, car aucun homme ne mérite la gloire qui lui revient.” Si je suis leader, ou si j’accomplis un service dans l’église, chaque fois que je me place devant les autres, je ne dois jamais essayer d’attirer les regards sur moi. Sinon je m’ériges en idole parce que je tente de détourner sur moi, l’admiration et l’honneur qui reviennent à Dieu. Lorsque je pose une bonne action, je dois veiller à faire abstraction de ce que les autres peuvent penser en bien de moi, ma bonne action doit rester entre Dieu et moi. Lorsque je sers, je dois veiller à ce que ma tenue, mes paroles et mon attitude ne mettent pas le focus sur moi, mais plutôt sur le Roi des rois. Si je reconnais que je n’ai rien par moi-même, alors tout ce que je fais ne devrait pas viser à m’élever moi, mais plutôt Celui en qui j’ai toutes choses: Jésus-Christ.

“Qu’as-tu que tu n’aies reçu ? Et si tu l’as reçu, pourquoi te glorifies-tu,  comme si tu ne l’avais pas reçu ?” (Paroles de l’apôtre Paul – 1 Cor 4:7)

Fais une pause maintenant, et repasses devant toi les dernières semaines, les derniers mois… Si comme moi, tu te sens concerné parce qui vient d’être dit, je pense qu’il serait propice d’en parler à Dieu  :« Seigneur, je te demande pardon pour toutes les fois où j’ai secrètement désiré détourné l’honneur et l’attention sur moi. Que désormais, au travers de mes actions, Christ seul, soit vu, honoré et admiré. Amen.« 

Avatar

JB A

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur en systèmes d'information à Paris, et leader de groupe de jeunes à l'église Phila

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

5 Commentaires

    Avatar
  • C’est vrai! Souvent quand on voit le mot ‘pharisien’ on lit ‘le méchant’, par contre il serait plus utile de lire ‘la personne normale, respectée, qui croit qu’elle fait le bien’. Parce que je finis par dire ‘ouais ces méchants pharisiens qui font n’importe quoi là, ils sont complètement à coté de la plaque, qui ferait des choses si ridicules?…Euh, aha…ben…euh…moi en fait je viens de faire ça!’

  • […] Historique  J’agis en pharisien : 1 –  chaque fois que j’utilise les choses spirituelles ou mes bonnes actions pour me faire remar… […]

  • Avatar
  • C’est vrai qu’en tant qu’être humain, il est tellement facile de sa valoriser ou de chercher à plaire pour se rassurer. Que ce soit physiquement en faisant du sport à outrance, en s’habillant de manière à se faire remarquer, ou encore en faisant une longue et belle prière à l’eglise. Cherchons tout un chacun la volonté du Père, et surtout c’est lui le modèle à suivre. Donc chaque jour, je cherche à fonder mon identité sur lui et personne d’autre sur terre, quel que soit la personne que je peux idéaliser sur terre.

  • […] Historique  J’agis en pharisien : 1 –  chaque fois que j’utilise les choses spirituelles ou mes bonnes actions pour me faire remar… […]

  • Avatar
  • Faut rester sincère !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *