Rébellutionnaires ?

Post de Nicolas B., 20 ans, étudiant en école de commerce.

Vous suivez peut-être l’actualité internationale… Avez-vous remarqué la folie de cette année 2011 ? Scandales politiques, désastres écologiques, crises financières, massacres et révolutions en tous genres, etc. J’espère juste que vous pouvez réaliser ce qui est en train de se passer… L’Histoire du monde est en train de se jouer, sous nos yeux ! Une Histoire dont on parlera longtemps ! L’année 2012 sera sûrement tout aussi folle ! Au programme : trois plus ou moins belles élections présidentielles, les prolongations du printemps arabe (un printemps étonnamment long, d’ailleurs…), l’épisode suivant de la crise économique (pas plus joyeux, sûrement…), et surtout, un mois de décembre… apocalyptique ?

Notre monde est en pleine transformation. Avec Internet, les révolutions vont de plus en plus vite, et n’importe quel anonyme qui twitte ou blogue régulièrement a son mot à dire. Il peut lancer une rumeur, une manifestation, voire même un soulèvement général ! Et je vous assure que ça commence à effrayer les pouvoirs publics, qui constatent qu’ils ne maîtrisent plus le peuple ! Regardez les insurrections des jeunes en Espagne, en Egypte, en Syrie, aux Etats-Unis, en Russie ! « Indignez-vous ! » est le nouveau slogan à la mode en France, on le voit en action à l’étranger…

Ce qui est intéressant c’est que ces révolutionnaires recherchent souvent une révolution pacifique. Ils critiquent les systèmes en place et veulent des solutions politiques, économiques et sociales à long terme, qui rendraient notre monde « meilleur » !

Mais notre monde peut-il vraiment être meilleur ?

On peut changer de régime, de président, de politique, et nos gouvernements peuvent faire des travaux extraordinaires ! Mais cela changerait-il vraiment quelque chose ? La seule façon de changer durablement le monde, c’est en changeant le cœur des hommes. Le problème sera là tant que l’homme restera tel qu’il est. C’est-à-dire atteint d’une maladie incurable : le péché.

Incurable ? Non ! Face à ce problème, Dieu nous propose la Solution : Jésus. Jésus-Christ est venu parmi nous, Il a prouvé sa divinité, Il a été crucifié à notre place pour prendre nos péchés, et Il a été ressuscité par Dieu. Il est maintenant glorifié, et Il intercède pour nous qui attendons Son retour ! C’est cette nouvelle qui peut changer les cœurs, les hommes, le monde. Et ce Dieu qui répond pleinement aux besoins des gens.

Face à cette agitation internationale, un homme de mon église m’a dit : « Tu sais, on n’est peut-être pas si loin du retour du Seigneur ». Sur le coup, je me suis dit : « Tu sais mon coco, Paul pensait la même chose il y a 2000 ans ! ». Ce qui est important va plus loin. Jésus va bien revenir un jour, mais Il nous laisse encore un peu de temps. Pourquoi ? Dieu est patient. Il veut que nos contemporains puissent se repentir. Et comment se repentiraient-ils si nous ne leur disons pas qu’ils peuvent être pardonnés ?

Bougez-vous, bande de larves =) ! Annonçons Jésus et changeons le monde ! Implantons Jésus autour de nous. Dans nos maisons, sur nos campus, dans nos clubs et cercles divers, dans nos églises, que tous sachent qu’Il est venu, une fois pour toutes…

La bonne nouvelle de Jésus-Christ peut transformer durablement et en profondeur une société. Socialement, économiquement, politiquement. On l’a vu lors de réveils, et on peut encore l’observer dans certaines sociétés nordiques, où toute la civilisation a été transformée par les chrétiens. Les valeurs y sont encore d’actualité. C’était peut-être une seule génération de disciples qui a annoncé l’évangile dans toute sa simplicité. Pourquoi en France ne serions-nous pas ces disciples-là, ces révolutionnaires ? N’êtes-vous pas rébellutionnaires ?

Camarades ! Où est passé notre esprit révolutionnaire ? Où sont nos rêves, nos idéaux ? L’Histoire est en train de se jouer, nous devons en être des acteurs, pas des spectateurs ! Serons-nous cette génération qui transformera durablement la France, l’Europe et les extrémités de la Terre ?

J’attends vos réponses.
Pas en paroles. En actes.

Avatar
Auteur : Nicolas B

25 ans, rébellutionnaire marié à une chouette jeune femme, travaille en finances d'entreprise, et co-responsable du Cercle d'Affaires pour Christ.

Voir tous ses articles →