Une leçon des Vikings : Relève des challenges !

Post de Brett et Alex H., 22 ans, éditeurs du blog therebelution.com et auteurs du livre Génération Challenge.
Traduction d’Emy B., 17 ans, rebellutionnaire.

Les Vikings étaient de féroces pirates et guerriers qui terrorisaient l’Europe de la fin des années 700 à environ 1100 après J-C. Brutaux et effroyables, ils pillaient et brûlaient des régions d’Angleterre, de France, d’Irlande, d’Italie, de Russie et d’Espagne. Les autres européens étaient si effrayés par les Vikings qu’ils avaient une prière dédiée à la protection : « Seigneur, délivre-nous de la furie des Normands. »

La plupart des historiens attribuent la force de destruction des Vikings à leurs navires de guerre, qui étaient rapides, légers et pouvaient être facilement tirés vers le rivage. Cela leur a permis d’attaquer soudainement puis de se replier rapidement pour se mettre en lieu sûr, au large. Cependant, mon père dans sa sagesse a identifié un autre facteur contribuant à leur force – un facteur qui détient une incroyable signification pour chacun d’entre nous : Les Vikings ramaient eux-mêmes pendant les combats.

Contrairement aux Romains qui utilisaient des esclaves pour faire avancer leurs immenses navires de guerre, les Vikings ont pris l’entière responsabilité de ce travail vigoureux. Cela nous dit deux choses : 1) les Vikings ne considéraient pas que ramer était un travail indigne – ils développaient des compétences dans chacun des domaines se rapportant à leur succès, et 2) ils étaient sérieusement baraqués. Pas étonnant que les gens d’Europe étaient effrayés par ces gars – leurs muscles déplaçaient vingt tonnes de bateaux dans l’eau !

Voici le défi de la Rébellution : Relève des challenges. Tire une leçon des Vikings. Relève des challenges et tu mèneras la bataille à chaque fois. Si tu es prêt à prendre des responsabilités que les autres délèguent ou négligent, tu profiteras des bénéfices de tes efforts.

Trop souvent nous rejetons les responsabilités concernant notre éducation, notre caractère, notre avenir, etc. sur d’autres personnes qui n’ont en réalité pas un grand impact dans la façon dont les choses se passent. Et le plus souvent, un échec dans les domaines du caractère et des compétences est dû à un manque d’efforts dans le passé.

Regarde autour de toi. Beaucoup de jeunes ne font guère plus que le « strict-minimum » – et c’est une culture d’un niveau incroyablement faible. Peu prennent le fardeau de faire plus qu’il n’est demandé sur leurs épaules – mais pourtant, c’est ce qui fut la clé de la réussite des Vikings !

Dans les articles suivants, nous examinerons comment nous pouvons « relever des challenges » en nous éduquant nous-mêmes, en s’attaquant à des responsabilités ordinaires, en les maintenant et en tentant « l’impossible ». Pour le moment, je veux que vous vous posiez les questions suivantes :

  • Est-ce que je choisis de « relever des challenges » dans ma vie personnelle ? Dans mon éducation ? Dans les buts que je me suis fixé ?
  • Est-ce que je dépasse les attentes ou bien je ne fais que les atteindre ?
  • Est-ce que je m’usurpe moi-même ou j’exclu d’accomplir de plus grandes réalisations parce que je refuse de prendre certaines responsabilités ?
Rebellutionnaires, à vos rames !
Auteur : Alex et Brett Harris

Alex et Brett Harris, sont les fondateurs de la Rébellution et les auteurs du livre Génération Challenge.