Plus que les mots, les actes !

Post de Winnie R., 16 ans, rebellutionnaire.

Dernièrement je me suis demandé quel était véritablement notre position sur cette Terre. Bien évidemment, partons du fait suivant : nous avons accepté Jésus dans notre cœur, et nous avons eu cette grâce de pouvoir renaître de nouveau et d’avoir un nouveau départ.

Mais ensuite, quel rôle avons-nous d’un point de vue social? Je ne parle pas de la communauté fraternelle entre frères et sœurs en Christ, mais plutôt de notre statut dans le monde extérieur. En effet, nous passons la majorité de notre temps « confronté », si je puis dire, à des non-croyants, et à de nombreuses personnes aux convictions, caractères, et manières de penser différentes.

Où est notre place ?

Bien sur, la réponse est évidente. Nous sommes enfants de Dieu, donc théoriquement, comme La Parole le dit si bien : Nous sommes dans le monde mais nous ne sommes pas de ce monde. Jusqu’ici, cela peut sembler compréhensible, mais la Parole précise aussi en Ephésiens 5.3-5 : « Que la débauche, ni aucune impureté, ni la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints. Qu’on n’entende ni paroles grossières, ni propos insensés, ou équivoques, choses qui sont contraires à la bienséance ; qu’on entende plutôt des actions de grâces. Car sachez-le bien, aucun débauché, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire idolâtre n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. »

Je m’attarderai sur le terme « impureté ». Disons qu’il englobe les termes grossiers, les mauvaises langues, mais aussi les mauvais actes et pensées.

Parlons plus sérieusement encore. Plusieurs fois, j’ai entendu des frères et sœurs se plaindre, car ils ne trouvaient pas la manière dont ils pouvaient parler de Dieu à leur entourage. Peut être est-ce la peur d’être compris de travers en tant que Chrétien, ou bien radicalement, d’être au premier abord rejeté ou ridiculisé. D’autres chrétiens préfèrent même mettre sous clé leur identité d’enfant de Dieu devant leurs connaissances, amis, collègues…

Je pense que plus que les mots, il y a les actes. Comment pourrions-nous présenter un Dieu saint, rempli d’amour et de bonté, si nous-même ne sommes pas à recherche de ces vertus, et ne faisons même pas l’effort de faire la différence, prenant en compte la perversité accentuée du monde d’aujourd’hui.

En d’autres termes, il faudrait qu’à travers notre façon de penser, de parler, d’agir, de s’habiller ou notre manière d’être, nous puissions représenter notre Roi. C’est en recherchant cela que le monde verra en nous la différence.

Bien évidemment, nous devons admettre que de nous-mêmes, il est très difficile de changer notre caractère parfois impulsif, nos pensées impures, ou encore notre vocabulaire parfois vulgaire (Remarque : Il est très facile de ne pas jurer quand l’occasion ne se présente pas, mais beaucoup plus difficile quand la tentation est là). Demandons-lui donc Son soutien.

Rebellutionnaire, penses-tu être le Représentant de Christ que Dieu recherche ?

Tu devrais aussi aimer...

3 Commentaires

    Avatar
  • Que dire de plus ^^, Seigneur aide nous a toujours te ressembler valablement. Merci pour l’article

  • Avatar
  • « Mes frères, à quoi servirait-il que quelqu’un dise avoir de la foi, s’il n’a pas d’oeuvres? La foi pourrait-elle le sauver? »Jacques 2.14.
    « Tout comme le corps sans esprit est mort, de même la foi sans oeuvres est morte. » Jacques 2.26.
    « Faites tout sans maugréer ni discuter, pour être irréprochables et purs, enfants de Dieu sans défaut au milieu d’une génération perverse et dévoyée, dans laquelle vous brillez comme les lumières du monde, en portant la parole de vie. » Philippiens 2.14-16.
    Je crois nous avons encore du travail … Alors qu’attendons- nous pour nous-y mettre ?!

  • Avatar
  • c’est vrai ! combien de gens voyons nous, qui ont de belles paroles mais ne les mettent pas en pratique ?
    Alors faisons en sorte qu’il ne soit pas ainsi des chrétiens !!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *