L’Evangile aux… top-models !

Post de Joëlle, 20 ans, rebellutionnaire.

Vous les connaissez, ces jeunes filles qui font la couverture des tous les magazines de mode, des clips publicitaires et des catalogues. Elles sont grandes de taille, certaines d’entre elles cultive l’art de ne presque pas manger juste pour rester mince. Elles ont influencé beaucoup de jeunes filles à cultiver le culte de la minceur. Je suis à peu près sûre que vous les connaissez : les mannequins !

Je m’appelle Joëlle, je suis une jeune rebellutionnaire âgée de 20 ans, je vis dans une ville montagneuse appelée Cape Town, en Afrique du Sud. Ma mission est d’annoncer l’Evangile aux top-models.

Tout a commencé un dimanche matin ensoleillé, lorsqu’une bande de mannequins internationaux franchirent les portes de notre église. Après le culte, mes amis et moi avons l’habitude d’aller prendre un café avec tous les nouveaux membres de l’église. Lorsque  mes amis ne sont pas disponibles, je le fais souvent seule.

Ce jour là, une petite voix (la voix de Jésus) me demandait d’aller vers elles (les mannequins) pour les inviter à nous joindre. Paralysée par le doute et par la peur de leur réaction, je décidai de prendre un autre chemin. Je me disais qu’après tout, elles avaient d’autres choses bien plus intéressantes à faire que de prendre un café avec nous.

Mais pourtant, Jésus me motiva, il me donna le courage d’aller vers l’une d’elles. Bien sûr, je m’attendais à un « non, merci » de sa part, mais à ma grande surprise elle m’a répondu : « Oui, pourquoi pas ! ».

Au resto, le jeune mannequin me parla d’elle et de son boulot. Après une longue conversation, j’avais compris sans l’ombre d’un doute que ce jeune top model, malgré son succès, se sentait seule et désemparée ! Elle avait besoin de Jésus dans  sa vie.

Celles qui font la couverture de tous les magazines de mode, sont en effet des êtres perdus, angoissés et peut-être seuls. Elles se retrouvent dans un tourbillon qui bien souvent les ravagent complètement et elles se retrouvent alors vide, sans aucun espoir. Bref, le mannequinat est une industrie qui ne laisse aucune place à Jésus-Christ.

Depuis mon entretien avec elle, Jésus ne cesse de m’ouvrir des opportunités de rencontrer des jeunes mannequins et il me motive d’aller vers elles et de leur dire : « Hey, il y a un homme qui est mort pour toi sur la croix de Golgotha. Il t’aime et tu es son chef d’œuvre, il désire que tu lui donnes ton cœur. Il t’accorde le pardon et t’offre la vie éternelle ! »

Certes, j’ai 20ans, et je dois admettre que cette tâche est un peu lourde. Il y a des jours où je rencontre des mannequins qui ne veulent pas entendre parler de Dieu, et surtout pas de Jésus-Christ, et cela  me démoralise terriblement !

Mais je suis convaincue que je ne suis pas seule dans cette mission, Jésus est avec moi et il me soutient. Il me l’a promis ! Matthieu 28.19 nous dit : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

J’ai appris une chose : lorsque Jésus te demande de faire quelque chose, n’hésite surtout pas ! Vas-y, fais ce qu’il te demande de faire et n’oublie jamais qu’il sera avec toi pour te guider !

Rebellutionnaire, n’hésite surtout pas !

Auteur : Joëlle