« Honorer ses parents » pour les nuls

Article de Gilbertine I., 24 ans, étudiante en systèmes d’information et d’organisation à Grenoble.

Je n’affirme pas détenir toutes les réponses ou tout comprendre, mais permets-moi de te partager ce que j’ai compris sur ce sujet.

Maillot explique que «honorer» veut dire «donner le juste poids». Comme on le fait avec une balance. Donner le juste poids à ce qu’ont été mon père et ma mère, à ce qu’ils m’ont apporté, à ce qu’il ne m’ont pas apporté, mal apporté ou trop apporté, mais aussi bien apporté.

Définition dans le dictionnaire: Honorer = manifester du respect pour.

Voici quelques passages de la Bible que j’ai retenus et qui sont relatifs au sujet (il y en certainement d’autres) :

  • Colossiens 3.20-21 « Enfants, obéissez à vos parents, car cela est agréable au Seigneur. Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent. »
  • Proverbes 1.8-9 « Écoute, mon fils, l’instruction de ton père, et ne rejette pas l’enseignement de ta mère. Car c’est un gracieux ruban pour ta tête, Ce sont des colliers pour ton cou. »
  • Proverbes 1.1 « Un fils sage écoute l’instruction d’un père »
  • Proverbes 20.20 « Si quelqu’un traite avec mépris son père et sa mère, sa lampe s’éteindra au milieu de la nuit »

J’en conclus donc que « honorer » ses parents implique:

  • D’obéir même quand ça me déplaît (par exemple participer aux tâches ménagères).
  • D’écouter et de garder l’instruction qui m’est transmise. Proverbes 10.17 « Celui qui garde l’instruction prend le chemin de la vie, mais celui qui oublie la réprimande s’égare. »
  • De valoriser et de prendre en considération ce qu’ils me recommandent, même quand je ne suis pas du même avis.
  • De les respecter dans mon langage. Ce n’est pas en utilisant des propos injurieux ni en haussant le ton que je réussirai à me faire entendre. Proverbes 15.1 «une parole douce calme la fureur, mais une parole blessante excite la colère. »
  • De ne pas contester sans motif ; car je ne connais pas les motivations de mes parents. Proverbes 16.20 « Celui qui discerne la parole trouve le bonheur, mais celui qui se confie en l’Éternel est heureux. »
  • De leur montrer qu’ils peuvent me faire confiance en assumant les responsabilités et les conséquences de mes actes.
  • De les faire participer à la construction et au développement de mon sens critique afin de discerner des données confuses, voire contradictoires.
  • D’exprimer mes avis,  mes opinions, mes choix, et leur proposer des suggestions toujours en faisant attention à mon attitude.
  • D’être humble ; accepter que je ne détiens  pas toute la connaissance. Proverbes 12.1 « Celui qui aime être corrigé aime la connaissance ; celui qui a de la haine pour la réprimande est bête. »

Durant mon adolescence, j’aurais aimé savoir ces petites choses et, de ce fait, m’éviter certains désagréments.

J’aimerais te laisser un passage à méditer, qui nous montre la priorité des choses selon notre Seigneur Jésus.

Mathieu 10.35-38: Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle fille-fille et sa belle-mère, et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison. Celui qui aime père ou mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime fils ou fille plus que moi n’est pas digne de moi. Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas, n’est pas digne de moi.

Dans la série « Pour les Nuls »
La prièreLa lecture de la BibleLe serviceL’évangélisationLa gestion du temps (1) /
La gestion du temps (2)La croixL’amitiéL’écoute / facebook

Auteur : Gilbertine I.

Gilbertine, 24 ans, est étudiante en systèmes d’information et d’organisation à Grenoble.