Comment prier pour l’Egypte ? Des sujets de l’intérieur.

Note de l’éditeur : Ramez Atallah est secrétaire générale de la Société biblique d’Égypte. Il a envoyé ce rapport le 2 février 2011, profitant du rétablissement des lignes internet de cette nation en révolte.

1. A cause de l’absence de la police, chrétiens et musulmans sont unis comme jamais auparavant. Ils forment des patrouilles pour protéger leurs maisons la nuit. De nombreuses amitiés se sont nouées entre voisins et il y a une véritable camaraderie. Du jamais vu.

2. La plupart des manifestations du Caire sont limitées à la Place Tahrir, proche de l’église évangélique Kasr El Doubara. Priez donc tout particulièrement pour leur protection.

3. Aucune de nos connaissances n’a été blessée ou attaquée.

4. On commence à ressentir les pénuries de nourriture, médicaments et autres produits, car la plupart des usines et entreprises sont fermées suite au vandalisme et au couvre-feu quotidien à 16h. Priez pour les pauvres et les démunis qui sont ceux qui souffrent le plus en ce moment.

5. J’ai déjà connu beaucoup d’évènements similaires : la révolution de 1952 qui a démis le roi ; l’incendie qui a détruit le centre-ville du Caire ; l’attaque tripartite de l’Egypte menée par les Israéliens, Français et Anglais en 1956 suite à la nationalisation du Canal de Suez (une bombe tomba dans notre jardin) ; la nationalisation de tous les capitalistes, lors de laquelle ma famille fut terriblement humiliée et se vit confisquer sa propriété (notre pédiatre fut torturé à mort en prison) ; l’assassinat brutal du président Sadat, après son accord de paix avec Israël en 1981 ; les raids de l’armée qui causèrent de nombreux dommages en ville ; le tremblement de terre de 1992… etc. C’est pourquoi, bien que la situation actuelle soit instable et fragile, nous avons déjà connu de telles crises et nous ne devons pas paniquer ou quitter le pays.

6. Jusqu’à présent, tous les employés de la Société Biblique sont sains et saufs.

Priez s’il vous plaît pour :

a. Les chrétiens en Égypte (égyptiens et expatriés). Qu’ils ne soient pas tentés de « fuir » quand les temps sont difficiles. Libby Little, dont le mari a été brutalement assassiné l’été dernier en Afghanistan, a dit que durant cette terrible guerre, on les appelait « les gens qui sont restés » ! Lucien Accad, l’ancien responsable de la Société Biblique du Liban, est resté avec sa famille durant la guerre civile, malgré le fait que leurs passeports suisses leur auraient permis de quitter le pays.

b. De la sagesse et de la créativité pour la Société Biblique d’Égypte. Il s’agit d’apporter la Parole de Dieu au plus grand nombre durant ces temps difficiles. De grandes portions des Écritures furent écrites dans un contexte de danger. Nos collaborateurs travaillent chez eux sur des produits écrits et audio. Nous les produirons dès notre retour au bureau.

c. De la sagesse pour l’Armée. Qu’elle sache comment maîtriser la situation sans utiliser la violence pour contrôler les foules.

d. Ma santé. Que je puisse rapidement me remettre d’un problème au cœur (arythmie), qui m’a surpris mercredi. J’ai passé 8 jours à l’hôpital. Je viens de sortir aujourd’hui.

Source : The Gospel Coalition
Traduction par Stéphane Kapitaniuk

Rebelutionnaires, préparez vos munitions (je parle de la prière bien sûr) !

Auteur : Ramez Atallah

Ramez est le secrétaire générale de la Société Biblique d'Egypte.