Les aventures de Fidji 4/4 : l’Espagne

He vuelto ! Et oui, jeune Rébellutionnaire, tu pensais en avoir fini avec moi et mes histoires internationales, mais non ! Car je vis actuellement à Madrid pour une année d’Erasmus.

Laisse-moi tu dire un truc, les Espagnols sont TOUJOURS en retard ! Toujours ! Si tu as rendez-vous à 20h, tu peux être sûr que le dernier arrivera à 21h. Ca devient embêtant quand cela arrive aussi à l’église, pour le service. Et voici le pire : la seule solution qu’ont trouvé les anciens pour remédier au problème est de fermer à clefs les portes de l’église 15 minutes après le début du service ; ainsi, les gens sont obligés d’être à l’heure… ou de rester dehors. Comme c’est triste d’en arriver là ! N’est-ce pas dommage que par manque de discipline individuelle, nous devions fermer une église dont le but même est d’être ouverte vers l’extérieur ? Je voudrais te remettre en question, comme cette situation m’a remise en question : mon manque de discipline peut-il ou est-il en train de détruire l’objectif initial que Dieu m’a donné, c’est à dire de le servir ?  Est-ce que mes petits manquements à la règle sont en train de détruire tout le reste, que je mets pourtant beaucoup d’énergie à bâtir ? (Par exemple, suis-je constant dans mes études ? Ou est-ce que parfois, par manque de discipline, je baisse un peu les bras, détruisant les efforts que j’ai pu faire les mois précédents ?)

Il y a un avantage énorme à rester en communion intime avec Dieu : cela permet d’être beaucoup plus à l’écoute du Saint-Esprit. Or c’est quelque chose dont j’ai vraiment eu besoin en arrivant en Espagne. L’histoire de ce pays a rendu les Espagnols très hostiles à l’église catholique. Pequeno resumido pour ceux qui ont loupé leurs cours d’histoire : l’Espagne a été le lieu de l’Inquisition (l’église catholique attaquait quiconque s’opposait à sa doctrine de manière brutale), puis en 1950, l’Espagne a été gouvernée par Francisco Franco, qui a mené à la baguette le clergé espagnol. Autant dire qu’entre les Espagnols et la religion, c’est le divorce. Après ces années d’oppression, je pense que c’est très naturellement que les Espagnols sont devenus les plus gros fêtards d’Europe. Tout cela pour dire qu’ici j’ai eu du mal, au début, à établir la limite entre légalisme et commandement biblique. Des choses non tolérées en France font partie de la culture ici (comme le retard !). Et c’est pour ne tomber ni dans le légalisme, ni dans le péché, que j’ai dû faire confiance au Saint-Esprit. J’expose ici un autre avantage des voyages : en nous forçant à sortir de notre zone de confort, ils nous obligent à nous accrocher à Dieu, comme seul recours, ce qu’Il devrait toujours être !

Le moment très marquant dans ma vie spirituelle à Madrid, ça a été mon arrivée dans la nouvelle église (à l’heure !). Je suis très attachée à mon église en France, et aller dans une nouvelle église relevait donc plus de la nécessité que de l’enthousiasme. Honnêtement, je me disais : « J’irai tous les dimanches pour écouter un bon message, donner mon offrande, mais je ne veux pas m’y impliquer, surtout pour un an ». Mais je me suis sentie vraiment adoptée, et j’ai compris que l’amour de Dieu est le même partout, et s’exprime de la même façon.

Et voilà la dernière chose que je voudrais partager avec toi. J’ai rencontré à Madrid des chrétiens qui étaient complètement isolés depuis de nombreuses années, sans le savoir. Ma colocataire est une chrétienne très engagée ; elle n’a que 23 ans, mais ça fait cinq ans qu’elle travaille volontairement pour l’implantation d’églises avec une équipe de seulement cinq personnes. En fait, ça fait 5 ans qu’elle est une rebellutionnaire sans le savoir. Elle se croyait folle de vouloir servir Dieu avec une telle passion malgré son âge. Et je pense que ça a été une révélation pour elle d’apprendre qu’il se passe des choses aussi parmi les jeunes en France. Voici l’idée : tu peux être une bénédiction énorme, juste par ta présence pour des chrétiens isolés. Dieu saura utiliser chacun!

Dios te bendiga.

Dans la série
IntroAu Tchad / Aux Etats-Unis / L’Espagne

Digiqole ad
Avatar

Fidji P-L

23 ans, Rébellutionnaire, mariée à Sam, étudiante en médecine à Lyon et co-auteure du livre Fidji et Sam, étudiants..

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

2 Commentaires

    Avatar
  • Merci pour cette série, qui m’a fait réfléchir sur plusieurs points. Que le Seigneur te bénisse dans cette nouvelle aventure et fasse grandir ta connaissance de LUI.
    Puisses-tu être une bénédiction pour ces chrétiens isolés et vice versa.

  • Avatar
  • C’est rafraichissant de te lire et réjouissant de te voir « serrer » le Seigneur de près. (comparaison: on serre le vent quant on fait de la voile ! )
    Le royaume de Dieu s’étend dans les coeurs bien disposés. « Dieu conduit les pas de ses bienaimés » 1sam 2.9.
    Merci Seigneur, tu continues de ‘t’orienter.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *