Les aventures de Fidji 1/4

Parfois, j’essaie de me concentrer sur Dieu. J’essaye d’imaginer Sa grandeur. Il est partout. Il a tout créé. Il est. Mais mon pauvre petit cerveau ne peut même pas capter 1% de ce que cela représente. Je peux concevoir Dieu mais pas embrasser complètement qui Il est. Je crois que c’est pour cela que j’aime voyager (tu vas comprendre…). Je me dis qu’en découvrant la création et d’autres créatures, c’est une manière concrète de découvrir qui est Dieu, non? Après tout, Shakespeare disait qu’ «Il faut que l’auteur ait de l’esprit pour que l’œuvre en ait.»

Alors, jeune rebellutionnaire, j’aimerais partager avec toi, dans cette série, la façon dont Dieu m’a parlé pendant quelques périples loin de la France (au Tchad, en Californie, et en Espagne).

Pour cela je vais parler à chaque fois :

  • d’une différence culturelle qui a remis en question ma propre relation avec Dieu
  • d’une chose que Dieu m’a montré au cours de ce voyage
  • d’un moment marquant

Mais dans ce premier article, je voudrais te donner un plan pratique en 3 mois pour ceux qui ont toujours voulu partir à l’étranger (études, courte mission, stage…) et qui veulent sauter le pas :

1er mois

Le défi que je te lance, c’est de trouver quelqu’un dans ton entourage, chrétien ou non, qui vient d’une autre culture et de t’intéresser à son arrière plan (Qu’est ce qui te change le plus ici ? Qu’est ce qui te manque en France ? Et qu’est ce que tu n’aimes pas dans ta culture ? Pourquoi ? Pourrais-tu me faire gouter une spécialité un jour ?) Tu risques d’apprendre beaucoup de choses !

2ème mois

Ecris sur un papier cette chose que tu as toujours voulu faire à l’étranger et dans une colonne tous les + (je pourrais améliorer mon anglais, je pourrais voir si je suis fait pour tel ministère…) et dans une colonne tous les -, c’est-à-dire ce qui t’empêche de le faire (la peur, le manque d’argent, je ne connais personne…) et d’envisager des solutions à chacun de ces «-», parfois très concrètes. Par exemple s’il me manque de l’argent ===> je peux prier, chercher du soutien dans l’église, me trouver un boulot ou réorganiser mon budget en fonction de mon projet.

3ème mois

Une fois que tu as fait ce «plan», je te conseille de commencer à prier régulièrement et de réunir autour de ton projet d’autres gens qui pourront te conseiller (ils connaissent peut être des organisations, des missions, des églises à l’étranger) et prier pour toi également (amis, pasteur, anciens, mentor…).

Alors, rebellutionnaire, qu’attends-tu ? Si tu as toujours voulu sortir de ta zone de confort pour rencontrer des chrétiens dans un autre pays, aider dans un pays plus pauvre, etc… Je t’encourage. Je suis certaine que Dieu te montrera beaucoup de choses : en comparant les cultures, on prend du recul sur la nôtre et sur la façon dont elle façonne notre manière de penser, et on prend conscience de la place qu’il reste pour l’Evangile. En voyant d’autres églises, on se questionne sur le fonctionnement de la sienne (En fait, pourquoi on fait ça, nous? Qu’en dit la Bible?) Voyager est une expérience qui permet de voir l’œuvre de Dieu dans son ensemble, plutôt que de rester focaliser sur nos petites vies. En voyageant tu seras surement plus béni(e) que ce que tu espérais au départ…

En espérant découvrir tes aventures bientôt, jeune rebellutionnaire !

Et toi, rebellutionnaire,
qu’attends-tu pour nous envoyer tes aventures pour qu’on les publies ?

Digiqole ad
Avatar

Fidji P-L

23 ans, Rébellutionnaire, mariée à Sam, étudiante en médecine à Lyon et co-auteure du livre Fidji et Sam, étudiants..

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

3 Commentaires

    Avatar
  • Je veux partir a l’étranger l’année prochaine. Merci pour les conseils… c’est trop bien ce que t’as pu découvrir en voyageant. Le Seigneur est bon! Qu’il continue a te faire découvrir plein de trucs chaque jour. ;-)

  • Avatar
  • Oui Dieu est bon ! et dans sa bonté Il veut nous apprendre des choses chaque jour alors OUVRONS LES YEUX !!!

  • Avatar
  • je confirme! le voyage ne fait pas que former la jeunesse… il TRANSforme! j’ai moi-même eu l’occasion, que dis-je, la grâce!, de voyager (Pologne, Allemagne, Suisse,…) et j’ai chaque fois été stupéfaite de la façon dont Dieu peut être le même dans la vie de personnes si différentes. Quelle est belle la famille de Dieu! (Benetton fait pâle figure à côté…)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *