La gestion du temps pour les nuls (1)

21 Oct 2010 1 commentaire

On est tous managers.

Oui, tu as bien lu, tous. Je m’explique.

On a tous au moins une personne à « manager », et cette personne est souvent difficile à gérer. Des fois, on aimerait qu’elle fasse des choses qu’elle refuse de faire, parce qu’elle est paresseuse. Et puis il y a des choses qu’on aimerait qu’elle ne fasse pas, mais qu’elle continue à faire malgré tout, puisqu’elle est insoumise et rebelle. Finalement, il y a des jours où elle est motivée, et par conséquent fait plein de bonnes choses, et d’autres jours où elle est découragée et passe toute la journée à s’ennuyer et à se plaindre. Dur, dur, la vie de manager, non ?

Alors, as-tu deviné de qui je parle ? De nous-mêmes ! Eh oui, la personne la plus difficile à manager pour moi est bel et bien moi-même (je parle d’expérience), et la personne la plus difficile à manager pour toi est bel et bien toi-même (oserais-tu le contester ?).

Donc avant même de rêver de devenir un grand leader qui change le monde, tu dois commencer par être ton propre leader (bon, ok, c’est Jésus ton vrai leader), c’est-à-dire par savoir gérer ton temps, tes priorités, ton agenda, ton argent, tes relations etc.

Cette idée ne date pas d’hier et n’est pas simplement tirée du dernier numéro du magazine Management. Jean Calvin, le célèbre réformateur dont on a récemment célébré le 500e anniversaire, disait : « Sans la discipline du temps, il n’y a pas d’autres disciplines. »

Pour faire un premier pas dans cette direction, je te propose un exercice tout simple qui ne te prendra que quelques minutes. Prends une feuille blanche et écris tous les différents rôles (ou les différentes responsabilités/casquettes) que tu as (p. ex. fils, frère, étudiant, responsable du groupe de jeunes, chrétien etc.). Ensuite, pour chaque rôle, écris des buts simples et réalisables (p. ex. pour fils, rester en contact régulier avec mes parents ; pour chrétien, lire ma Bible tous les jours etc.). Et puis finalement, transmets tous ces buts à ton agenda (p. ex. pour fils, mettre la date du jour où tu vas appeler tes parents ; pour chrétien, fixer un créneau horaire chaque jour pour lire ta Bible etc.).

Compliqué ? Peut-être à première vue. Mais je t’assure que cela peut vraiment t’aider à simplifier ta vie. Et puis au fil du temps, tu verras que cela t’aidera à fixer tes priorités et à vraiment t’assurer que les choses les plus importantes soient faites.

Pour t’encourager, je te donne dans l’article suivant, un exemple de ce type de feuille que peut écrire un jeune rebellutionnaire, et j’espère qu’elle ressemblera beaucoup à la tienne !

PS. Si tu n’as pas encore d’agenda, va vite t’en acheter un !

Déjà publié dans la série « Pour les Nuls »
La prièreLa lecture de la BibleLe service / L’évangélisation

Avatar
Auteur : Sam P-L

29 ans, marié à Fidji, père de 3 enfants, ingénieur informatique à Lyon et co-auteur du livre Être étudiant et chrétien: opportunités et défis.

Voir tous ses articles →