Semeur Remix, Type de Rébellutionnaire n° 3 : Le Sol Couvert d’Epines

Pas évident d’être dans le monde mais pas du monde, hein ? Non seulement on se sent poussé à s’adapter à la température ambiante mais en plus on se fait reprendre par d’autres chrétiens ! On nous reproche d’être à la fois trop attirés par le monde (« Tu vas au concert de Coldplay ? Quel païen, bouh ! »), et déconnectés du monde (« Pas de caresses sur les parties intimes du corps avant le mariage ? Tu vis dans quel siècle mec ? »). Mais comment faire alors ? Baptiste, Amélie et Thomas ont tous les trois reçu le challenge parmi des plantes épineuses. Ils vont te montrer exactement l’inverse de ce qu’il faut faire…

D’autres encore reçoivent le challenge parmi des plantes épineuses :
ils l’ont entendu, mais les préoccupations de ce monde,
l’attrait trompeur de la richesse et les désirs de toutes sortes pénètrent en eux,
ils étouffent le challenge et il ne produit rien.
(Marc 4.18-19 Remix)

Ces jeunes ont plusieurs choses en commun : ils ont tous les trois grandi dans une famille chrétienne, vont à l’église et ont participé au WE Faithbook. Par contre, chacun d’entre eux a des passions et des centres d’intérêt bien à lui.

Baptiste passe son temps devant son pc. Il est un grand fan des séries TV comme Lost, Prison Break ou encore Dr House. Dès qu’un nouvel épisode est dispo, il le télécharge et le regarde tout de suite. Samedi dernier, son groupe de jeunes a passé la matinée dans la rue pour évangéliser, mais vu qu’il a passé la nuit devant son ordi, il était tellement fatigué qu’il a fait la grasse matinée. Et ce n’est pas un phénomène isolé ! Le samedi précédent, son église avait organisé une soirée débat sur Dieu et la souffrance, et il aurait bien aimé inviter ses amis mais il ne pouvait pas, parce qu’il y avait le concert de Muse dans sa ville…

Amélie, quant à elle, passe son temps devant son miroir. Pour elle, le regard des autres est vraiment important ; il faut qu’elle soit toujours bien coiffée, bien maquillée et bien habillée. D’ailleurs, en parlant d’habits, elle aime beaucoup dévaliser les magasins, surtout en période de soldes ! Amélie ne lit pas sa Bible, mais elle aimerait bien. C’est juste qu’elle n’arrive pas à trouver le temps en plus du shopping et du fitness ! Et puis apparemment ses efforts sont payants : beaucoup de gars la trouvent vraiment attirante. D’ailleurs, un gars qui est récemment arrivé dans son église, lui a demandé de sortir avec lui. Elle n’est pas sûre qu’il soit chrétien mais bon, il est tellement sympa et mignon qu’il devrait faire l’affaire, non ?

Enfin, Thomas est le genre de gars qui est bon partout et semble réussir tout ce qu’il fait : il est fort en cours, très sportif, sociable… Il est en terminale et aimerait vraiment être accepté dans une bonne classe prépa. Il se donne à fond pour avoir 18 au bac (au moins !), tout en ayant beaucoup d’amis et en étant actif dans une équipe de foot. Thomas aime beaucoup l’idée de toujours viser plus haut. D’ailleurs, cet été, il va aider dans un orphelinat en Inde avec l’Unicef. Malheureusement, il ne trouve pas le temps à participer à son groupe de jeunes et à servir dans son église, ni de passer du temps à mieux connaître Dieu par sa parole et la prière. Il se contente de venir au culte le dimanche matin…

Il n’y a rien de fondamentalement mauvais à regarder Lost, aimer Muse, le shopping, le fitness, travailler de manière acharnée, faire du sport ou s’engager dans l’aide humanitaire. Ces choses peuvent même être bonnes si on les apprécie avec modération. Le problème est que ces trois jeunes les ont laissées devenir plus importantes que Dieu dans leur cœur. Alors le message de la rébellution a forcément été étouffé…

As-tu des choses dans ta vie qui prennent trop de place, des choses qui te préoccupent vraiment et qui commencent à étouffer ta vie avec Dieu ? Tu connais le principe de la montgolfière : plus on lâche du lest, plus on s’envole…

Crédit Photo : schoeband

Digiqole ad
Avatar

Sam P-L

29 ans, marié à Fidji, père de 3 enfants, ingénieur informatique à Lyon et co-auteur du livre Être étudiant et chrétien: opportunités et défis.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

2 Commentaires

    Avatar
  • Ce sont des bonnes questions à se poser !

  • Avatar
  • Merci pour la référence à Coldplay ^^
    Oué c’est vrai qu’on vit dans une société ou le sport, les magasins ou même les cours prennent grave de le place… je pense qu’il n’y a qu’un remède: « Seigneur, aide moi à ne pas te laisser en arrière plan…. » et prendre des initiatives genre faire sa passion pour Dieu puisque c’est lui qui nous a mit ce don ou ces passions en nous… Pour ma part, ça marche… alors pourquoi pas pour les autres ? BON COURAGE

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *