Le livre du mois : « Le mal fait-il partie du plan de Dieu ? » de John Piper

30 Juil 2017 0 commentaire

La présence du mal dans le monde est souvent un argument pour nier l’existence de Dieu. Après tout, comment peut-il être souverain alors que la souffrance fait des ravages sur toute la terre ? Ce n’est pas facile à expliquer. Heureusement pour nous, dans son livre Le mal fait-il partie du plan de Dieu ?, John Piper s’intéresse à cette question complexe et nous donne des éléments de réponse.

#1 – Les chrétiens occidentaux n’acceptent pas la souffrance

Avant de rentrer dans le vif du sujet, John Piper met en lumière une vérité alarmante : les chrétiens occidentaux sont trop couvés. Selon lui, nous ne souffrons pas tous pleinement pour le nom de Christ. Bien sûr, ce constat est général, il ne s’agit pas de dire que nous sommes « moins spirituels » que les autres. Son but est plutôt de nous ouvrir les yeux. La Bible semble n’être qu’un outil de réconfort. Nous sélectionnons les parties qui nous font du bien. Cette attitude favorise notre manque de préparation face à la souffrance.

En lisant sa Parole, Dieu souhaite que nous reconnaissions sa grandeur en toutes circonstances.

#2 – La souveraineté de Dieu est un mystère glorieux

« Il (Dieu) ne veut pas le péché en tant que tel, car ce serait l’approuver, mais il le veut dans le sens où, par sa sagesse, il en fera sortir du bien. Ainsi, Dieu ne veut pas le péché en soi, il le veut pour l’événement. » – Stephen Charnock

John Piper explique en quoi la Bible affirme que Dieu est souverain, même sur le péché de l’homme. Ce n’est pas évident à accepter, mais rien n’arrive en dehors de la volonté infiniment juste du Seigneur. Attention, il ne dit pas que Dieu est l’auteur du péché. Au contraire, la Bible nous dit qu’il n’y prend jamais part. « Son pouvoir et sa bonté sont tous deux si grands et si éloignés de notre compréhension qu’au moment où il utilise le diable ou des hommes mauvais (qu’il punit ensuite avec justice) pour l’accomplissement de quelque œuvre, cette œuvre n’en reste pas moins sainte et juste. » Wow, quel mystère…

En fait, selon Piper, l’Écriture montre que tantôt Dieu est la cause directe des événements douloureux, tantôt il ne fait que les permettre (Matthieu 5.12-13, Genèse 45.7).

#3 – Toutes choses par Christ et pour Christ

Tu trouves peut-être cela injuste. John Piper a conscience que ce n’est pas facile à admettre. C’est pourquoi il nous exhorte à faire preuve d’humilité et de foi face à la Parole de Dieu. Il nous rappelle que ce ne sont pas nos pensées humaines qui font de Dieu ce qu’il est ! Prenons garde de ne rien ajouter aux Écritures.

On comprend finalement que le mal existe pour un but : servir les parfaits desseins de Dieu. Comme l’exprime le verset 4 du Proverbes 16 : « L’Éternel a tout fait pour un but, même le méchant pour le jour du malheur. » Et d’une manière mystérieuse, Christ l’a fait sans que cela ne porte atteinte à sa parfaite sainteté et sans que le méchant ne soit pour autant dégagé de sa responsabilité. Oui, tout a été créé par Christ et pour Christ (Colossiens 1.16). Lui qui a accepté de souffrir, par amour pour des pécheurs…

#4 – Un livre pratique et facile à lire pour un sujet complexe

En fin de compte, il s’agit d’un livre pédagogique accessible à tous. Il a non seulement pour objectif de fortifier notre foi « en la bonté, la miséricorde, la sagesse et la puissance de Dieu face à la souffrance ». Mais surtout de nous pousser à l’adorer et l’aimer pour ce qu’il est.


Le livre Le mal fait-il partie du plan de Dieu ? est disponible sur le site de Maison de la Bible ou en magasin.

Auteur : Noémie G

21 ans, étudiante en droit et disciple de Jésus !

Voir tous ses articles →