Comment gérer le stress des examens ?

Tes séries préférées s’achèvent, tes fiches de cours s’accumulent sur ton bureau et ton ami(e) t’harcèle de messages pour savoir si tu as avancé dans tes révisions… Pas de doute, tu es en période d’examens.

En cas de stress, il est bon de garder 4 choses à l’esprit.

#1 – La prière est la clé

On dit souvent qu’il suffit de prier pour que l’anxiété disparaisse. Mais en pratique, c’est nettement moins évident. Par ce discours, on peut blesser des chrétiens qui luttent sérieusement avec le stress et qui on du mal à prier au moment où il se manifeste.

Si c’est ton cas, n’hésite pas à demander de prier pour toi. Il est bon de se sentir porté par la prière. Compter sur ses amis quand on y arrive pas soi-même est très encourageant. Tu n’as pas à avoir honte de demander de l’aide.

Dans la Bible, il est écrit : « Nous avons auprès du Père cette assurance : si nous demandons quelque chose conformément à sa volonté, il nous écoute. » (1 Jean 5.14) Et aussi : « Réjouissez-vous dans l’espérance et soyez patients dans la détresse. Persévérez dans la prière. » (Romain 12.12)

#2 – Dieu t’aime malgré ton stress

«  Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Serait-ce la détresse, l’angoisse… » (Romain 8.35)

Quand tu stresses, tu as peut-être l’impression de vexer Dieu en lui disant : « Désolé Seigneur, je n’ai pas assez confiance en toi… » Dans ce cas de figure, ne t’éloigne pas de Dieu en pensant qu’il t’aime moins ou que tu l’as déçu !

Garde à l’esprit que rien ne peut te séparer de son amour pour toi. Pas même le stress des examens (je t’assure !). Sois honnête et reconnais tes faiblesses. Il fait grâce aux humbles et résiste aux orgueilleux (1 Pierre 5.5).

#3 – Mémorise ou relis des versets

Le but n’est pas de te donner plus de travail. J’imagine que tu as déjà pas mal de chose à retenir pour tes examens. Pourtant, mémoriser des versets pour se les réciter au moment de l’épreuve est très bénéfique.

Sinon, tu peux aussi relire des passages que tu auras surligné dans ta Bible. Par exemple, Romain 8.31 :

« Que dirons-nous donc de plus ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? »

#4 – Tu n’es pas un cas désespéré

Les situations diffèrent d’un étudiant à un autre.

Certains n’ont pas révisé et culpabilisent. 1 Jean 1.9 peut être un bon verset à mémoriser : « Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal. » Attention, l’objectif n’est pas de recommencer mais de se souvenir que Dieu est fidèle, dans sa grâce. C’est un Dieu de compassion.

D’autres ont travaillé mais doutent de leurs capacités. Dans Proverbe 16.1 il est écrit : « Les projets que forme le cœur dépendent de l’homme, mais la réponse que donne la bouche vient de l’Éternel. » À partir de moment où tu as travaillé et que tu t’es donné les moyens de réussir, fais confiance à Dieu. Parce qu’au final c’est lui qui a le dernier mot.

Tout compte fait, le but d’un chrétien  n’est pas juste de réussir ses études. C’est avant tout de glorifier Dieu. C’est-à-dire en le laissant contrôler toute notre vie. Quelque soit ta situation, Dieu peut gérer ton stress, tu n’es pas un cas désespéré.

Bon courage pour les examens ! D’autres conseils ? Partage-le nous en commentaire !

Auteur : Noémie G

21 ans, étudiante en droit et disciple de Jésus !

Voir tous ses articles →