Interview du groupe Patrick Bonhomme & Minha

Aujourd’hui la Réb’ a le plaisir d’accueillir Patrick Bonhomme, leader de la chorale Minha (ce qui signifie « offrande très sainte » en hébreux).

Salut Patrick ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour ! Je suis auteur-compositeur-interprète chrétien et j’exerce mon ministère sur la scène francophone gospel depuis maintenant plus de 16 ans.

Comment l’aventure « Patrick Bonhomme & Minha » a-t-elle commencé ?

Au départ, le Seigneur m’avait mis à cœur de former une chorale au sein de mon Église. Et au fur et à mesure, des personnes ont intégré cette chorale. Au début, nous faisions des reprises puis on s’est dirigé vers la composition. Petit à petit, le Seigneur a affiné cette vision. Il ne s’agissait plus d’amener des personnes à l’intérieur de l’Église pour chanter, mais plutôt d’amener des personnes à sortir de l’Église pour chanter à ces personnes qui ne le connaissent pas.

Quelle est la vision du groupe ? Qu’est-ce qui bouillonne en vous ?

Une vision qui vise à partager le message du Gospel au travers de la musique. Nous dispensons aussi des temps de formations pour aider et encourager ceux qui ont le souhait de faire connaitre Christ par la musique.

En 2015, votre premier album « Espoir » a vu le jour. Comment définirais-tu votre musique ?

Je ne peux pas définir de manière figée notre musique puisqu’en réalité, nous exploitons tous les styles de musique qui correspondent au message et à l’émotion que nous voulons véhiculer dans chaque titre. En fait, le texte est à la naissance même du morceau. C’est donc ce texte et l’état d’esprit du morceau qui vont déterminer la tonalité du chant tout entier et qui va indiquer quel style nous allons utiliser.

L’un de vos titres, « la réponse de l’Église », est un puissant message d’espoir pour nos frères et sœurs persécutés dans le monde. Peux-tu nous en dire plus ?

En 2010, lorsque le Seigneur m’a inspiré ce chant, nous étions dans une période de séismes sur toute la face du globe. Je me souviens avoir vu dans un reportage une personne sortie des décombres en Haïti et louer Dieu. C’est au travers de moments tragiques, et d’une pensée particulière pour toutes ces nations persécutées que j’ai été impulsé à l’écriture.

7 ans auparavant, lors d’un rassemblement chrétien, j’ai connu l’œuvre de l’organisation Portes Ouvertes, dès lors j’ai été frappé par leur engagement et leur dévouement à soutenir et faire connaitre l’Église persécutée.

Au moment de la composition de cette chanson, je venais de me mettre à la guitare et ne connaissais pas beaucoup d’accords. C’est intéressant de voir comment le Seigneur a pu utiliser le peu d’accords que je connaissais pour faire une chanson puissante qui marque une génération.

Vous avez participé à des événements pour les jeunes comme Pulse et Paje. Qu’est-ce qui vous a marqué ?

L’amour des jeunes ! La passion des jeunes ! La fougue des jeunes ! La Bible dit de ne pas mépriser notre jeunesse. C’est beau de voir des jeunes passionnés pour Jésus.

Je pense à PAJE 2013, 1300 jeunes qui élèvent le nom de Jésus, c’est quelque chose qu’il faut voir.

Quels sont vos projets à venir ?

Je suis en perpétuelle écriture. Je vais essayer de me laisser guider par le Seigneur pour continuer à inspirer et fortifier cette génération qui arrive.

Comment faire pour vous suivre ?

Un seul mot @MinhaMusic sur FB, Twitter et IG.

Et le site internet : http://minhamusic.com/

Un mot pour les rébellutionnaires ?

Exploitez tous vos talents et ne perdez jamais une occasion de faire connaître Jésus.

 —

Merci Patrick !

Voici un avant-goût de ce super groupe ! Enjoy :

 

Auteur : Noémie G

21 ans, étudiante en droit et disciple de Jésus !

Voir tous ses articles →