Chrétien, tu as besoin de l’Église

20 Mar 2017 Commentaires fermés sur Chrétien, tu as besoin de l’Église Kelsey Moore

Je me souviens du temps où j’ai été blessée par l’Église.

Ce n’était vraiment pas un sentiment agréable. Cela avait détruit mon assurance, et m’avait rendu craintive et aigrie. Et plus le temps passait, plus je me renfermais et devenait réservée.

En tant qu’introvertie, je suis plus enclin à être indépendante, et j’aime passer une bonne partie de mon temps seule. Au fil des années, lorsque j’ai réalisé que je devenais de plus en plus introvertie, j’ai commencé à me demander si j’avais réellement besoin de l’aide des autres, et plus particulièrement de celle de l’Église.

Je pensais pouvoir vivre ma vie en me suffisant. J’avais tort.

Au cours du temps, Dieu m’a enseigné certaines choses sur les raisons pour lesquelles j’avais besoin de compagnie chrétienne dans ma vie. Il m’a enseigné sur la raison pour laquelle nous avons besoin de l’Église.

Nous n’avons pas été créés pour vivre solitaire

Depuis le commencement, Dieu a toujours tout fait pour que les êtres humains ne soient pas seuls. Lorsqu’il a créé Adam, Dieu avait prévu Ève afin qu’il ne demeure pas seul. Et depuis Dieu a toujours fait en sorte qu’il y ait des personnes autour de nous, afin que nous ne vivions pas notre vie selon nous, uniquement de nous-même.

Vivre en étant entouré de personnes, et plus spécialement d’autres chrétiens, est meilleur pour notre vie et la façon dont nous la vivons. Lorsque nous sommes seuls, nous péchons plus facilement, nous nous sentons isolés et sommes facilement découragés. Alors que lorsque nous travaillons avec et parmi d’autres personnes, nous pouvons vivre l’effet inverse.

Dans Ecclésiaste 4.9-10 il est dit : « Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon ; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever ! »

Dieu a créé son Église afin que nous ne faisions pas le voyage uniquement par nous-même.

L’ Église est pour sa gloire

La deuxième chose que Dieu m’a enseignée à propos de l’Église est qu’il l’utilise pour sa gloire. Peu importe combien j’ai pu être blessée ou contrariée dans l’Église, Dieu m’a montré que je ne pensais qu’à moi-même et que je devenais égoïste. Il m’a enseigné que l’Église n’était pas une affaire qui dépendait de moi, mais de lui, peu importe ce qui avait pu se passer.

Dans notre culture actuelle, nous avons l’habitude d’entendre ce genre de choses : « Le message m’a vraiment parlé aujourd’hui » ou « Je n’ai pas vraiment apprécié la louange ». Je pense qu’un bon nombre de personnes allant à l’église sont coupables de dire ces choses, moi incluse.

La vérité est que l’Église ne dépend pas de notre satisfaction. Elle ne dépend pas de ce que nous pensons ou de nos préférences sur tel ou tel chant de louange. L’Église ne dépend pas de nos amis ou de ce gars qui va au groupe de jeunes. Comprenons-nous bien, le message, les chants de louanges, et les amis sont de très bonnes choses, mais ce ne sont pas les raisons principales pour lesquelles nous allons à l’église.

Dieu l’est.

Ainsi, en tant que corps du Christ, arrêtons de penser à nous-même, ce que nous aimons ou pas, nos préférences, et laissons Dieu être le centre de notre adoration dans l’Église. Aimons et conduisons comme Jésus l’a fait pour nous, pour sa gloire.

Personne n’est parfait

La dernière chose que Dieu m’a enseigné sur l’Église c’est que personne n’est parfait. L’Église est composée d’êtres humains, des gens comme toi et moi. Et tout comme toi et moi, chacun de nous fait des erreurs par moment. Personne n’est parfait. Nous sommes humains.

Auparavant, j’ai été frappée par le comportement des personnes dans l’Église et sur ce qu’ils faisaient mal. Dieu m’a montré que chacun de nous est une part de l’Église. Pasteurs, leaders, anciens, enfants ; chacun d’eux a ses défauts.

En grandissant, j’ai commencé à réaliser que je n’en serais pas arrivée là où j’en suis sans le soutien de mon Église.

Je ne serais pas en train d’écrire, d’aller en mission, et de diriger comme je le fais si les gens de mon Église n’avaient pas cru en moi.

C’est pourquoi il est important d’être engagé, ainsi nous pouvons croître selon ce que Dieu veut que nous soyons.

Article traduit de l’anglais, avec autorisation. L’original est ici.

Auteur : Kelsey Moore